Actualités Météo
Episode de pollution aux particules fines en France

Par Gilles MATRICON, météorologue

Le temps calme qui règne sur le nord de la France n'a pas que des bons côtés : la pollution aux particules est importante et impacte la qualité de l'air dans le nord du pays ainsi qu'en région lyonnaise. Une situation qui s'améliore à partir de mardi grâce au renforcement du vent de Nord lié au passage d'une perturbation.

Episode de pollution aux particules fines en France

La fin de l'automne et les mois d’hiver sont traditionnellement les plus propices à la pollution aux particules et ce pour plusieurs raisons. Lors de conditions anticycloniques et par nuit claire, comme c'est le cas actuellement, l’air se refroidit dans les basses couches tandis qu’il fait plus doux en altitude. Ce phénomène, qu'on appelle l'inversion thermique, a pour effet de concentrer les polluants dans les basses couches.

Les hautes pressions (anticyclone) jouent en plus le rôle d’un couvercle en empêchant les échanges entre les différentes couches de l’atmosphère, ce qui entraîne l’accumulation des polluants au fil des jours. C'est le cas ce dimanche, avec une qualité de l'air dégradée des Pays de la Loire aux Hauts-de-France en passant par la Normandie et le bassin parisien. La région lyonnaise est également touchée.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

Evolution ces prochains jours

Il n’y a pas d’amélioration à attendre lundi car les hautes pressions vont se maintenir sur le nord et l'est du pays et la pollution va persister des Pays de la Loire aux Hauts-de-France, sur le bassin parisien, les plaines et vallées de l'Auvergne-Rhône-Alpes ainsi que sur la région bordelaise.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

A partir de mardi, une perturbation descendant des îles britanniques apportera un net renforcement du vent, ce qui dissipera complètement la pollution.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

À lire aussi

La pollution aux particules fines

Neige et verglas en plaine dans la nuit de lundi à mardi : dernières prévisions

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 21 février

L'actualité météo

Articles les plus lus