Actualités Météo
Vers un mois d'octobre plus frais que la normale ?

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

La première quinzaine de ce mois d'octobre a été fraîche avec un déficit de l'ordre de 1,8°C par rapport à la normale 1981-2010 sur la période du 1er au 15 octobre. Après 16 mois consécutifs plus doux que la normale, ce mois d'octobre va-t-il mettre fin à cette longue période de températures mensuelles excédentaires ?

Vers un mois d'octobre plus frais que la normale ?

Depuis le début de l'automne calendaire, les flux de nord à nord-ouest ont dominé sur la France. Ils ont fait circulé des masses d'air d'origine polaire maritime et apporté une fraîcheur assez marquée et précoce cette année. Les températures au cours de la première quinzaine de ce mois d'octobre présentent un déficit de 1,8°C avec des après-midi très fraîches. Le jeudi 15 octobre, la température n'a pas dépassé 7,2°C à Langres (52), 8,5°C à Clermont-Ferrand (63), 9,2°C à paray-le-Monial (71), des valeurs dignes d'une fin de mois de novembre. A noter aussi quelques gelées sous abri observées dans des zones rurales le 14 octobre : -0,2°C à Courcité (53), -0,4°C à Rueil (28) et -0,6°C à Mouterhouse (57). Selon les données de Météo-France, ce début d'automne 2020 est d'ailleurs le plus frais depuis 1974.

Actualités France

Un week-end encore frais

Le temps s'annonce calme ce week-end avec l'intsallation de conditions anticycloniques propices aux formations de fréquents brouillards et nuages bas le matin suivis d'éclaircies l'après-midi. Avec une masse d'air encore fraîches, les températures resteront inférieures de 1 à 3°C aux normales de saison. Le niveau des températures minimales dépendra de la couverture nuageuse nocturne. Si le ciel parvient à se dégager pendant la nuit, il fera très frais avec la possibilité d'avoir dans certaines vallées abritées de faibles gelées blanches. Si les nuages bas sont tenaces au cours de la nuit, ils limiteront la baisse des températures pendant la nuit. Inversement en journée, si le ciel parvient à se dégager, on retrouvera des températures plus agréables, proches de la normale. Si le ciel reste très nuageux, le manque d'ensoleillement limitera la hausse des températures.

Vers un net redoux la semaine prochaine

Avec l'orientation du flux général au secteur sud, c'est une masse d'air beaucoup plus douce, d'origine subtropicale qui va balayer la France en début de semaine prochaine. Les températures seront en nette hausse et dépasseront à nouveau les moyennes de saison. La douceur devrait persister une bonne partie de la semaine avant de cèder un peu de terrain pour le prochain week-end. Avec cette période de douceur, le déficit thermique se réduira au cours des prochains jours. Reste encore quelques jours avant la fin du mois mais ce mois d'octobre pourrait conserver un léger déficit thermique, de l'ordre de 0,5°C à la fin du mois et mettre fin à 16 mois consécutifs d'excédent thermique.

À lire aussi

La météo des vacances de la Toussaint, semaine 2

La neige précoce en montagne annonce-t-elle une bonne saison ?

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 29 novembre

L'actualité météo

Articles les plus lus