Actualités Météo
Suivi canicule et orages : déjà chaud à l'est à la mi-journée!

Par Regis CREPET, météorologue

La canicule prend fin ce jeudi après-midi sur les régions les plus à l'est après une nuit souvent encore tropicale. L'activité orageuse reprend en cours de journée au centre-ouest ainsi qu'à proximité des reliefs du centre-est, où la chaleur reste lourde.

Suivi canicule et orages : déjà chaud à l'est à la mi-journée!

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Ce jeudi 13 août :

A 12h : Il fait chaud sur les Hauts-de-France et en redescendant jusqu'à la vallée du Rhône ainsi que sur la Lorraine avec des valeurs souvent comprises entre 27 et 29°C à midi, localement plus de 30°C en région lyonnaise et en vallée du Rhône. Les températures gagneront encore quelques degrés dans les prochaines heures pour atteindre 31 à 34°C.

A 11h : les températures atteignaient déjà 26° à Lille et 27° à Lyon, promettant une nouvelle après-midi entre 31° et 34°C sur ces régions placées en alerte. Ailleurs, on relevait des valeurs généralement comprises entre 23° et 26° (26° à Dijon) tandis que sur une moitié ouest et le bassin parisien, il faisait autour de 20° à 23° à la même heure

A 9h00, la nuit a souvent été tropicale sur le flanc et également en région parisienne malgré les orages d'hier soir et de la nuit. On relevait à 6h, 19,5°C à Paris Montsouris (75), 19,9°C à Lille (59), 22°C à Nancy (54), 22,8°C à Lyon (69), 23,4°C à Ambérieu (01) et jusqu'à 24,4°C à Nice (06).

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Ce mercredi 12 août :

A 21h40, le front orageux perd progressivement de son activité. Les orages les plus forts sont signalés autour de Dieppe ainsi qu'entre la Dordogne, l'Aveyron et la Corrèze. Quelques orages sont également observés entre le nord de la Lorraine et les Ardennes.

Cette accalmie ne durera pas car une autre vague orageuse aborde le sud de l'Aquitaine et se dirigera cette nuit vers le Poitou, prémices d'un jeudi particulièrement orageux sur une large moitié ouest du pays, ainsi qu'entre le Massif central et la Franche-Comté le soir.

Concernant les températures, elles ont bien baissé sous les orages de l'ouest mais demeurent très élevées dans l'est qui est resté à l'écart des orages ce mercredi. C'est une nouvelle nuit lourde qui est attendue des régions méditerranéennes au Grand-Est et aux Hauts-de-France en passant par l'Auvergne-Rhône-Alpes avec 20°C de minimum à l'aube.

A 20h50, la perturbation orageuse s'est scindée en 2 parties : la première partie provoque de violents orages dans le sud-ouest, et notamment du Quercy au Limousin, accompagnée de chutes de grêle ponctuelles;

La deuxième partie balaie tout le nord de la France, du nord de la Lorraine à la Normandie au bassin parisien avec des vents qui ont atteint 109 km/h au cap de la Hève, 104 km/h à Paris et 92 km/h à Vassincourt dans la Meuse. Les régions de Caen et de Deauville ont subi de violents orages avec des cumuls de pluies très importants en quelques minutes, ce qui a accentué les phénomères de ruissellement urbains.

Ces orages font chuter les températures avec 10 à 15°C de moins en quelques minutes ! Dans le Val-d'Oise, cette baisse atteint  même 17°C !  On est passé de la canicule à une température automnale, qui fait du bien aux habitations qu'il faut bien aérer cette nuit pour profiter de la fraîcheur nocturne revenue !

A 19h50, le front orageux s'étire de l'Aquitaine à la Normandie en passant par le bassin parisien. Les orages sont ponctuellement violents. A Paris, des inondations se produisent.

Ces orages s'accompagnent de rafales de vent très violentes.

La Normandie est également frappée de plein fouet avec 36 mm de pluies relevés en 1 heure à Deauville ! Comme hier, la Normandie subit donc une deuxième soirée de violents orages, qui provoquent des inondations ponctuelles.

A 18h15, deux lignes d'orages concernent la France ce soir. La première remonte des Pyrénées et du bassin aquitain vers le Limousin; La deuxième s'étire de la Champagne à la Normandie en passant par la région parisienne..Sous les orages, de puissantes rafales ont été mesurées, jusqu'à 114 km/h à Damblainville (14), 96 km/h à Sens (89), 93 km/h à Tonnerre (89), 90 km/h à Blécourt (52) et 87 km/h à Troyes (10).

Sous les orages, les pluies revêtent un caractère torrentiel puisqu'il est par endroit tombé entre 17 et 18 h l'équivalent de 10 jours à 2 semaines de pluies, notamment en Normandie.

Concernant la chaleur, elle a de nouveau été exceptionnelle cet après-midi au nord de la Seine : c'est en région parisienne qu'il a fait le plus chaud ce mercredi avec 38°C à Saint-Maur-des-Fossés (94). Les Hauts-de-France et la Haute-Normandie ont à nouveau subi une chaleur remarquable avec 35°C à Rouen, 34,5°C à Lille et Abbeville.

A 15h45 : une ligne orageuse s'est formée entre la Bretagne et le Val de Loire avec des intensités pluvieuses et électriques encore modérées. Ces orages se décalent en direction de la Normandie et du bassin parisien. D'autres cellules se sont développées également le long des Pyrénées et de nouvelles devraient franchir la frontière Espagnole dans les prochaines heures. Il fait très chaud sur les régions allant des Hauts-de-France au bassin parisien, au Grand-Est en redescendant jusqu'à la région Rhône-Alpes avec souvent de 33 à 35°C. Il fait également très chaud dans le sud-ouest avec 31 à 34°C le long de la Garonne.

A midi : les orages continuaient d'éclater sur le centre-ouest du pays, remontant toujours le long de l'arc atlantique, des Charentes à la Loire-Atlantique. Quelques cellules isolées avaient déjà éclaté au nord des Côtes d'Armor tandis que le ciel était menaçant jusque sur le Cotentin. Les températures étaient contrastées à la mi-journée, plafonnant autour de 22° à 24° sur l'arc atlantique en raison des pluies orageuses (22° à Nantes et à Bordeaux), tandis qu'il faisait déjà de plus en plus lourd sur la moitié Est de la France, avec des valeurs de 27° à 30°, avec 29° à Lille, 30° à Paris et 31° à Lyon.

Actualités France

Les températures de la nuit dernière sont restées tropicales des Pays de la Loire au bassin parisien et aux Hauts de France, ainsi que sur le lyonnais. Les orages localisés de la veille au soir avaient certes fait baissé les températures, lesquelles ont plafonné ensuite pendant la nuit dans une ambiance moite en raison du taux d'humidité plus élevé que les jour précédents. On avait relevé au lever du jour 20,7°C à Lille, 22,4°C à Paris et 22,9°C à Paris. Dans l'ouest, les orages étaient déjà bien présents en début de matinée de la Gironde aux Pays de la Loire, avec une forte activité électrique et de fortes averses locales.

 

Hier mardi fut marqué par un temps très lourd, encore caniculaire jusque dans l'intérieur de la Bretagne, avec des températures ayant atteint 36° à Rennes et Paris, 37° à Auxerre, mais également 35° à Lille et Bordeaux. Puis, en fin d'après-midi, quelques orages localisés mais parfois violents ont provoqué de brusques rafales de vent et des averses ponctuellement fortes, mais les cumuls, au final, ont rarement dépassé les 20 mm. Ces orages ont parfois fait baisser les températures de 8°C, comme à Paris et en Haute Normandie, apportant un répit bienvenu sur le front des fortes chaleurs pour la soirée. La nuit est restée cependant moite et lourde, tropicale, sur nos départements placés en alerte.

À lire aussi

Notre communiqué spécial sur la canicule

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 29 novembre

Prévisions saisonnières pour l'Automne / Hiver

Prévisions saisonnières pour l'Automne / Hiver

L'actualité météo

Articles les plus lus