Actualités Météo
Météo du week-end : une atmosphère instable et moins chaude

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Ce week-end, la France se situera entre un système dépressionnaire sur les Iles Britanniques et des conditions faiblement anticycloniques en Méditerranée. Ainsi, une large moitié nord du pays sera plutôt sous l'influence d'un temps faiblement perturbé tandis que les régions du sud-est profiteront d'un temps sec et bien ensoleillé.

Météo du week-end : une atmosphère instable et moins chaude

Après un pic de forte chaleur pendant la semaine suivi de quelques orages, on retrouvera un temps faiblement perturbé au nord et à l'ouest ce week-end avec quelques averses et des températures nettement plus respirables. La chaleur résistera en revanche du centre-est au sud-est avec des températures encore élevées sur ces régions.

Un samedi souvent nuageux avec des averses à l'ouest et au nord

Une perturbation apportera nuages et pluies éparses du sud-ouest au nord-est. A l'arrière, un temps instable prendra le relais dans le nord-ouest avec des éclaircies mais aussi des nuages porteurs d'averses. Le vent d'ouest à sud-ouest sera soutenu en Manche avec des rafales de 60-70 km/h. Dans le sud-est, le temps restera sec avec quelques nuages mais aussi de belles période ensoleillées. Les températures seront souvent comprises entre 20 et 25°C à l'ouest et au nord mais atteindront jusqu'à 28°C en Alsace, 31°C à Lyon et jusqu'à 33°C dans l'arrière-pays méditerranéen.

Tendance à l'amélioration dimanche

Avec une hausse du champ de pression par le sud, les conditions météo s'annoncent souvent estivales au sud avec du soleil et quelques nuages sans conséquences. Au nord, le temps sera mitigé avec éclaircies et passages nuageux. Le risque d'averses sera plus limité que la veille. Les températures seront de saison au nord et toujours assez élevées dans le sud-est avec plus de 30°C l'après-midi dans les terres.

 

À lire aussi

Canicule : quels risques pour cet été ?

Sibérie : pourquoi a-t-il fait jusqu'à 38°C ?

Étés : sont-ils vraiment de plus en plus chauds ?

L'actualité météo

Articles les plus lus