Actualités Météo
Météo à 4 semaines : tendance du mois de mars

Par Regis CREPET, météorologue

Chaque jeudi, la tendance météo à 4 semaines est réactualisée. La dernière mise à jour de la tendance à un mois présente le scénario météo le plus probable pour ces quatre prochaines semaines, jusqu'au 29 mars, incluant les dernières vacances scolaires d'hiver. La configuration météorologique devrait rester perturbée jusqu'aux environs du 8 ou 10 mars avant une tendance à un temps nettement plus sec et relativement beau et doux pour la suite du mois de mars.

Après un mois de janvier remarquablement doux et une première quinzaine de février historiquement douce en France, la tendance globale pour ces prochaines semaines indique la persistance d'un temps perturbé et très pluvieux jusqu'autour du 8 / 10 mars. Cette période marquera alors un changement durable de temps avec le retour de conditions anticycloniques pour la deuxième quinzaine du mois. Le mois de mars s'annonce, au total, un peu plus doux que les moyennes et plus sec, en faisant la moyenne entre la première semaine très pluvieuse et un déficit qui se mettrait en place ensuite sur l'hexagone.

Tendance 4 Semaines
Crédit : La Chaîne Météo

Tendance 4 Semaines
Crédit : La Chaîne Météo

Voici la tendance globale attendue pour ces 4 prochaines semaines

Semaine 1 : du 2 au 8 mars

Le temps très perturbé se maintient sur la France avec le défilé des perturbations, qui n'épargnent aucune région. Les températures, fluctuantes, restent assez proches des moyennes de saison. Les chutes de neige sont abondantes en montagne, généralement au-dessus de 1500 m d'altitude. Il faudra surveiller le risque d'inondations en raison des importants cumuls pluviométriques sur des sols déjà saturés.

Semaine 2 : du 9 au 15 mars

A partir de cette période, dontla charnière serait autour du 8 / 10 mars, les conditions anticycloniques pourraient devenir prépondérante sur notre pays et sur l'Europe de l'ouest en général. La position géographique de l'anticyclone sera déterminante dans l'orientation des vents, pouvant apporter soit un air continental passagèrement plus frais avec des gelées matinales, soit un flux de secteur sud, entraînant une remontée des températures. Il semblerait que les températures soient temporairement un peu fraîches pour la saison lorsque les vents tourneront à l'est.

Semaine 3 : du 16 au 22 mars

Cette période pourrait rester marquée par la persistance des hautes pressions, pouvant protéger surtout la moitié est de l'hexagone. L'arc atlantique serait davantage frolé par les perturbations océaniques. Le flux, majoritairement orienté au sud, maintiendrait des températures repassant progressivement au-dessus des moyennes de saison. 

Semaine 4 : du 23 au 29 mars

Le temps anticyclonique pourrait se maintenir, malgré de possibles perturbations atténuées au nord-ouest et quelques nuages autour de la Méditerranée. Le flux serait orienté au secteur sud ou sud-ouest dominant, entraînant une hausse des températures possiblement nette pour la fin du mois.

En conclusion, on retiendra que le mois de février est bien parti pour suivre la même tendance que le mois de janvier 2020, qui, conformément à nos prévisions saisonnièresa été nettement plus doux que les moyennes de saison sur la France. Si l'excédent de températures est confirmé, cet hiver pourrait se situer parmi les plus doux de ces 40 dernières années. 

Le mois de mars s'annonce globalement plus doux que les moyennes, mais sans excès (de l'ordre de +0,5°C) en raison d'un temps sec et frais en milieu de mois qui modérerait ces valeurs. Les précipitations s'annoncent contrastées entre une première semaine très perturbée, suivie d'un déficit pluviométrique pour le reste du mois : au total, le déficit pluviométrique pour un mois de mars serait proche de  20 à 30 % à l'échelle de l'hexagone.

À lire aussi

Comment sont réalisées les prévisions saisonnières ?

Prévisions saisonnières pour le printemps

Un mois de janvier très doux en France et en Europe

Climat de février : le mois des extrêmes

L'actualité météo

Articles les plus lus