Actualités Météo
Météo semaine : une situation à hauts risques

Par Gilles MATRICON, météorologue

La semaine sera marquée par des conditions météo très fortement dégradées car la plus grande partie de la France se trouvera sous l'influence d'un très vaste et profond système dépressionnaire étiré de l'Islande à la Scandinavie jusqu'en Europe centrale. Vents violents et inondations sont à redouter selon les régions en France.

Météo semaine : une situation à hauts risques

Ces conditions météo très agitées sont donc liées à des perturbations qui circulent dans un flux d'Ouest très dynamique, canalisé entre un puissant anticyclone sur les Açores et des dépressions très creuses vers les îles britanniques. Vents forts, parfois violents, pluies abondantes, crues et inondations sont à redouter sur certaines régions.

Défilé de perturbations très actives, risque important d'inondations

Lundi, le vent soufflera en tempête le matin au nord de la Seine et violemment près de la Manche l'après-midi et le soir. Pluies et averses n'épargneront quasiment personne, excepté les rivages de la Méditerranée. Il pleuvra abondamment sur le Grand-Est et le nord des Alpes. La Corse sera frappée par une nouvelle tempête.

Mardi, le temps restera très agité sur les 3/4  de la France avec des pluies abondantes dans l'Est et des vents violents jusqu'à 100 km/h sur le Grand-Est. De nombreux cours d'eau du nord-est de la France réagiront et des crues et des inondations sont donc à nouveau à redouter après celles de la semaine dernière. Dans le sud, il y aura moins de pluies et même d'assez belles éclaircies près de la Méditerranée mais la tempête continuera de sévir en Corse avec des rafales à plus de 150 km/h le matin.

Mercredi, une nouvelle perturbation remontera cette fois-ci d'Espagne, en se dirigeant des Pyrénées avec des pluies intermittentes. Des Hauts-de-France au Grand-Est, il fera plus frais avec des giboulées et de la neige dès 600 mètres sur les Vosges et le Jura. Dans le nord et l'ouest, ce sera l'accalmie avec moins de vent et quasiment pas d'averses.

Mais jeudi et vendredi, de nouvelles intempéries sont à nouveau redoutées, avec le passage d'une perturbation très active, sur une grande moitié nord jeudi puis sur les régions du sud vendredi, sauf près de la Méditerranée. Des vents à nouveau forts sont à craindre, ainsi que des inondations dans le nord-est de la France. Sur le nord des Alpes, avec les abondantes chutes de neige prévues, le risque d'avalanche deviendra maximal.

Températures en baisse et tempêtes de neige en montagne

Les températures seront douces lundi, surtout le matin où les nuages, les pluies et le vent empêcheront l'apparition des gelées en plaine. Il fera généralement entre 3 et 10°C au lever du jour. L'après-midi, les maximales afficheront entre 10 et 17°C du nord au sud. De mardi à mardi et jeudi, en raison de l'orientation  du vent au nord-ouest, les températures baisseront et rejoindront les normales de saison. Cette baisse des températures s'accompagnera d'abondantes chutes de neige en montagne, à des altitudes de plus en plus basses, comprises entre 600 et 1200 mètres selon les massifs. Les hauteurs de neige pourraient dépasser 1,50 mètre vers 1800 mètres d'altitude sur le nord des Alpes, accroissant le risque d'avalanche qui pourra devenir maximal. Au vent, le ressenti froid et humide sera particulièrement désagréable à supporter.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

À lire aussi

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 18 octobre

La Nouvelle-Calédonie menacée par une tempête tropicale

Météo prochain week-end : un temps très contrasté

L'actualité météo

Articles les plus lus