Actualités Météo
2019 : année la moins foudroyée depuis 30 ans en France

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Selon les chiffres communiqués par notre partenaire Météorage, l'activité électrique liée aux orages a été extrêmement faible en 2019. Avec seulement 281667 impacts de foudre, il s'agit de l'année la moins foudroyée depuis 1989. Le contraste est saisissant avec l'année 2018 qui avait été l'année la plus foudroyée depuis 30 ans avec près de 725000 impacts de foudre.

Avec seulement 204 jours où l'on a observé au moins un impact de foudre sur le territoire national, 2019 est l'année qui compte le moins de jours d'orages depuis 1989. En 2018, on avait observé jusqu'à 296 jours d'orages dans l'annnée.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Un mois de mai très frais, peu propice aux orages

Les premières dégradations orageuses de grande ampleur se produisent généralement au cours du mois de mai en France. Elles résultent généralement de conflit de masses d'air entre de l'air chaud qui remonte de péninsule ibérique et des pays du Maghreb et de l'air beaucoup plus frais arrivant par l'Atlantique. Cette année, le mois de mai a été très frais avec des gelées tardives et des températures sans excès les après-midi. Ce contexte n'a donc pas été favorable aux orages. Avec seulement 9000 impacts de foudre pendant ce mois de mai a été très peu orageux puisque la normale est de 52000 impacts. Le contraste est important avec le mois de mai 2018 qui a lui seul a comptabilisé 182000 impacts.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Sécheresse et anticyclone durable pendant l'été

Si les températures très élevées que nous avons connu l'été dernier sont plutôt un facteur favorable pour le déclenchement des orages qui se nourissent en air chaud dans les basses couches de l'atmosphère, les conditions durablement anticycloniques et le faible taux d'humidité de l'air n'ont pas été propices aux déclenchement d'orages. Les dégradations orageuses de grande ampleur ont été peu nombreuses entre juin et septembre. La journée la plus foudroyée a été celle du 26 juillet avec 15530 impacts, loin derrière celle du 6 août 1999 avec 76805 impacts ou celle du 9 août 2018 avec 41639 impacts.

Un automne perturbé mais peu orageux

Si les perturbations océaniques ont défilé sur la plus grande partie du pays durant l'automne, les précipitations n'ont généralement pas pris de caractère orageux. On a tout de même observé de fortes dégradations méditerranéennes au mois d'octobre avec près de 25000 impacts pour les deux régions PACA et Occitanie.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Sur l'ensemble de l'année, le contexte météorologique n'a pas été favorable au déclenchement des orages. Ce qui est marquant est que la France a très peu connu de dégradations orageuses de grande ampleur mais plutôt des orages à l'échelle régionale ou locale. Ils ont pu être violents comme ceux observés à la mi-juin en Auvergne-Rhône-Alpes avec des dégâts dans les secteurs de Saint-Etienne et Romans-sur-Isère.

À lire aussi

2019 en France : les événements météo marquants

2019 dans le monde : les phénomènes météo majeurs

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 10 mai

L'actualité météo

Articles les plus lus