Actualités Météo
Top des 1er janvier les plus doux

Par Gilles MATRICON, météorologue

Cette fin d'année 2019 et ce 1er janvier 2020 se caractérisent par un temps calme et assez froid dans l'est.

Top des 1er janvier les plus doux

A certaines dates, c'est une douceur presque printanière qui a accompagné les changements d'années ! 

Des jours de l’An printaniers

Les 1er janvier 1987, 1996 et 2012 se sont montrés très doux en France. La température a atteint entre 15 et 20°C au sud de la Loire. A Nîmes, le mercure affichait 19,9°C et 19,0°C à Perpignan le 1er janvier 2012 et 19,8°C à Biarritz le 1er janvier 1996. Cette douceur a également bénéficié au nord de la France avec une météo clémente et 14,3°C mesurés à Paris le 1er janvier 2012. En 2003, un pic de douceur a concerné le nord de la France avec 13,8°C à Paris, 13,7°C à Strasbourg et 13,3°C à Lille et Rouen. L’année 2003 fut l’une des plus chaudes du 20ième siècle avec une canicule en août.

Des situations météo comparables

Ces 1er janvier très doux sont étroitement liés à des invasions d’air tropical en provenance du Maghreb et des Açores. La France se trouve entre un anticyclone vissé sur l’Europe centrale et des dépressions bloquées sur le proche Atlantique. Ce contexte favorise la levée du vent du sud qui transporte de l’air très doux en altitude. A proximité des Pyrénées et dans les vallées du Massif central, ce vent du sud provoque un effet de foehn à l’origine de températures printanières, comme le 1er janvier 2012 à Clermont Ferrand où on a atteint 16,5°C.

À lire aussi

Top des 1er janvier les plus froids et venteux

Météo semaine : froid de saison et grisaille tenace

Météo week-end : petit coup de froid

Froid : jusqu'à quand?

Comment se forment les brouillards ?

2019 dans le monde : les phénomènes météo majeurs

2019 en France : les événements météo marquants

L'actualité météo

Articles les plus lus