Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Actualités Météo

Tradition : la Saint-Nicolas

Par La Chaîne Météo
mis à jour le

Chaque année, la Saint-Nicolas est fêtée le 6 décembre, et sonne comme une répétition du fameux soir de Noël. Au départ célébré comme un Saint du calendrier, l'imagerie de Saint Nicolas s'est peu à peu transformé en celle du père Noël.

La Saint-Nicolas est une tradition qui remonte à plusieurs siècles. Elle serait l'une des origines du père Noël tel que nous le connaissons aujourd'hui.

La Saint-Nicolas, Noël avant l’heure

La Saint-Nicolas est une fête célébrée le 6 décembre, qui est là aussi journée des commerçants, des boulangers, des marins, et des enfants dont Saint-Nicolas est le patron. Saint-Nicolas est très souvent associé au père Noël, tout de rouge et blanc vêtu, avec une barbe blanche et de longs cheveux blancs. Dans la nuit du 5 au 6 décembre, il passe de maison en maison pour offrir aux enfants qui ont été sages des cadeaux et des denrées, comme du pain d’épice et des oranges. Saint-Nicolas se fête aussi dans de nombreux autres pays européens comme l’Allemagne, le Luxembourg, la Belgique, la Pologne ou encore l’Autriche.

D'où vient la tradition ?

Saint-Nicolas aurait été un évêque ayant vécu à Myre entre 250 et 270 après Jésus-Christ, plus connu à l’époque sous le nom de Nicolas de Myre (sud-ouest de la Turquie actuelle). Lors des croisades, les reliques de Saint-Nicolas furent récupérées et rapatriées à Bari. Au Xe siècle, une relique est transférée de Bari au Duché de Lorraine, au sud de Nancy. Une basilique dénommée Saint-Nicolas-de-Port sera édifiée. Très rapidement, Saint-Nicolas devient le patron de la Lorraine et son culte s’étend au-delà de la région. Saint-Nicolas est le Saint-Patron des enfants, mais pas seulement. Il est aussi celui des kinésithérapeutes, des célibataires et des navigateurs. Beaucoup de chapelles sont d’ailleurs bâties et dédiées à Saint-Nicolas sur les voies navigables de France. Il est connu pour sa bonté et aurait, pour miracle, ramené à la vie trois enfants… découpés par un boucher.

Saint-Nicolas et le Père Fouettard

La légende raconte que l’hiver approchant, trois jeunes enfants se perdirent alors qu’ils glanaient les champs. À la tombée de la nuit, ils aperçurent une lumière en provenance d’une maisonnette et allèrent frapper à la porte. Le résident des lieux, un boucher, accepta d’héberger les trois enfants. Sitôt la porte refermée, il les tua et les découpa en morceaux, qu'il mit au saloir. Peu de temps après une personne frappa à la porte : un évêque chevauchant un âne. L’évêque demanda également l’hospitalité. Au dîner, il commanda du petit salé. Le boucher compris qu'il avait été démasqué. Saint-Nicolas se rendit alors au saloir et redonna vie aux enfants. Pour punir le boucher, il l'attacha à son âne. Dans la tradition, ce dernier devint le père Fouettard, personnage méchant qui punit les enfants quand ils n’ont pas été sages.

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live

L'actualité météo

  • Alerte aux fortes pluies Alerte aux fortes pluies
  • L’ouragan Ian devient ouragan majeur et frappera la Floride ce mercredi L’ouragan Ian devient ouragan majeur et frappera la Floride ce mercredi
Articles les plus lus