Actualités Météo
Comment se forment les brouillards ?

Par Quentin PERCEROU, rédacteur

Difficile de passer à travers les brouillards ce matin ! Le retour de conditions anticycloniques, de l'humidité accumulée dans les basses couches de l'atmosphère et de l'absence de vent permettent la formation de nombreux brouillards en France aujourd'hui et ces prochains jours.

En météorologie, on parle de brouillard lorsque la visibilité au niveau du sol est réduite à moins d’un kilomètre. En dépit de son apparence inoffensive et du calme météorologique, le brouillard est l'une des causes météorologique principales des accidents sur la route. Nous vous expliquons sous quelles conditions les brouillards peuvent se former.

Formation du brouillard

Pour que le brouillard puisse se former, plusieurs ingrédients météorologiques sont nécessaires. Il faut d’abord beaucoup d’humidité dans l’air, sous forme de vapeur d’eau. Il doit se produire ensuite un important refroidissement pour que la vapeur d’eau se condense, à l’aide de particules microscopiques, appelées noyaux de condensation. Il se forme alors de minuscules gouttelettes en suspension qui donnent… le brouillard ! Enfin le vent doit être faible pour ne pas disperser et assécher les gouttelettes d’eau en suspension.

Le brouillard se forme principalement en fin de nuit lorsque le ciel est dégagé, ce qui entraîne un fort rayonnement nocturne et une baisse importante des températures à proximité du sol. C’est la raison pour laquelle vous le rencontrez très souvent le matin sur vos routes. 

Le brouillard, un nuage qui fait bande à part

De part son processus de formation, le brouillard peut être considéré comme un nuage nommé stratus. C’est lorsque le brouillard diminue la visibilité à moins de 200 mètres que les conditions de circulation deviennent difficiles, voire dangereuses en dessous de 50 mètres. Dans le cas où la visibilité est plus importante, entre 1 à 5 km, on parle plutôt de brume.

Le refroidissement qui est responsable de la condensation et conduit au brouillard, ne survient pas toujours de la même manière. Ainsi, on distingue plusieurs types de brouillards :

-Le brouillard de rayonnement -Le brouillard d’évaporation -Le brouillard d’advection -Le brouillard de pente

Le brouillard : toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne

Le nombre de jours de brouillard varie énormément d’une région à l’autre. Les régions du nord-ouest sont très exposées au brouillard, avec une moyenne de 63 jours par an à Rouen et jusqu’à 85 jours pour la Pointe-du-Raz. A l’inverse, la région PACA est la moins exposée au phénomène car les masses d’air humides venant de l’ouest ou du nord-ouest s’assèchent sous le vent des reliefs. La ville de Nice ne compte qu’un jour de brouillard en moyenne dans l’année !

À lire aussi

Le brouillard givrant

L'actualité météo

Articles les plus lus