Actualités Météo
DIRECT INTEMPÉRIES au sud-est : premier bilan

Par Gilles MATRICON, météorologue

Ce lundi à 6h20, le temps devient sec jusqu'aux Alpes-Maritimes, avec des pluies qui s'évacuent vers l'Italie. Au cours des dernières 24h, on relève 193,1 mm à Cannes (06), 144 mm à Vidauban (83) et 129,6 mm à Fréjus (83). La décrue de l'Argens et de la Durance s'ammorce tout doucement, mais n'est pour l'instant pas très significative. 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

Les chutes de neige ont été siginificatives mais pas exceptionnelles au cours de cet épisode de fortes précipitations. On relève ce lundi matin, 31 cm de neige fraîche aux Lacs des Millefonts (06) à 2430 m et 18 cm de poudreuse au Cal Agnel (05) à 2630 m.

Dimanche

A 23h50, la situation s'améliore désormais rapidement avec l'affaiblissement général des pluies dans le sud-est. Quelques averses résiduelles, d'intensité modérée se déclenchent encore, notamment sur l'est des Alpes-Maritimes, mais elles n'ont plus du tout le caractère aggravant du début de soirée. La tendance est à l'accalmie, mais de nombreux cours d'eau sont encore en crue, même si la tendance est à la stabilisation des niveaux. La décrue sera plus nette à partir de lundi 6h du matin.

Le trafic ferroviaire entre Nice et Marseille est interrompu et l'autoroute A8 entre Nice et le département du Var fermée dans les deux sens jusqu'à lundi matin.

A  22h40, les pluies les plus intenses se produisent toujours sur les Alpes-Maritimes pour 1 à 2 heures encore. Entre Cannes et Nice, elles sont parfois mêlées d'orages. Sur le Var, c'est l'amélioration, malgré quelques averses ponctuelles. Une accalmie qui concerne déjà les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes où le temps redevient plus sec.

Malgré l'amélioration, les niveaux des cours d'eau sont toujours hauts avec quelques débordements observés le long du Reyran, de la Siagne et de l'Agay. La décrue est attendue en deuxième partie de nuit.

A 20h30, la ligne de fortes pluies orageuses se maintient toujours entre le Var et les Alpes-Maritimes. Il est tombé 40 mm de pluies supplémentaires sur Cannes entre 19 et 20 heures, portant le cumul de pluie depuis hier soir à 188mm dans cette ville. On attend encore 20 à 80 mm de pluies supplémentaires d'ici minuit, aggravant les inondations en cours entre Hyères et Cannes.

Actualités France
Crédit : Nice météo 06

A 19h30, la ligne d'orages qui stationne depuis ce soir 17h entre le Var et les Alpes-Maritimes se réalimente sans cesse en humidité venue de Méditerranée. Elle provoque toujours des pluies à caractère torrentiel sur des secteurs très localisés. Lorsque ces pluies tombent sur des villes importantes, elles provoquent d'importantes réactions hydrologiques d'autant que les sols sont gorgés d'eau. Entre Cannes et Mandelieu, de nombreuses inondations sont observées.

A la différence des inondations du week-end dernier, qui étaient causées en grande partie à des crues d'étalement liées à de fortes pluies sur des superficies importantes, les inondations de ce soir sont liées à la montée brutale de petits cours d'eau côtiers qui se trouvent juste en dessous de la ligne de fortes pluies très localisée et stationnaire, ce qui accroit la dangerosité de ce type de crues (qu'on appelle crue "éclair", par opposition aux crues "d'étalement" de dimanche dernier). Ainsi, la Brague, l’Aygue, la Siagne, le Reyrand, le Loup, la Giscle étant des cours d'eau côtiers sont particulièrement vulnérables à ce type d'événement météorologique.

A 18h30, la situation continue à se dégrader ce soir sur le Var et les Alpes-Maritimes où une ligne de pluies intenses s'est formée entre Hyères et Cannes. 40 mm de pluies sont tombés en l'espace d'1 heure sur Cannes entre 17 et 18 heures, ce qui porte le cumul des pluies à 124 mm sur cette ville depuis hier soir. C'est toute la côte d'Azur qui subit des pluies torrentielles actuellement. Des inondations très importantes sont signalées à Cannes (06).

A 17h20, la situation devient de plus en plus critique du Var aux Alpes-Maritimes, et notamment sur la côte d'Azur où les pluies prennent désormais un caractère torrentiel. Il est tombé au cours de la dernière heure 10 à 25mm de pluies entre Cannes, Fréjus et Saint-Raphaël. Le secteur compris entre Hyères, les massifs des Maures à l'Estérel en passant par la plaine des Maures, le golfe de Saint-Tropez et Cannes et son arrière-pays, est le plus affecté par ces fortes intempéries désormais.

En revanche, la situation commence à lentement s'améliorer avec une atténuation des pluies sur les Bouches-du-Rhône et les Alpes-de-Haute-Provence.

En montagne, il neige de plus en plus fortement sur les Alpes-Maritimes, jusqu'au Queyras où il est tombé entre 10 et 30cm de neige fraîche depuis ce matin, et où il continue à neiger abondamment ce soir.

 

A 16 heures,  de fortes pluies s'observent toujours en Provence Alpes Côte d'Azur. A Castellet (84), le cumul atteint 87,2 mm,  80mm à Borme-les-Mimosas (83), 76 mm à Fréjus (83), 70,5 mm à Sisteron (04) et Antibes (06), 67 mm à Saint-Cannat (13) et 56 mm à Cannes (06) et Aix-en-Provence (13), ce qui correspond à 3 semaines de précipitations. Entre 15 et 16 heures, les pluies se sont renforcées avec des intensités de 5 à 10 mm par heures. Dans la ville du Pertuis dans le Vaucluse où il est tombé 104 mm de pluies depuis hier, une digue qui canalise l'Eze s'est rompue, inondant une partie de la ville.

Actualités France
Crédit : La Météo du 04

A 15 heures, les conditions météo continuent à se dégrader. Après les pluies déjà soutenues ce matin, l'activité pluivo-orageuse se renforce très rapidement sur la Provence-Alpes-Côte d'Azur. La perturbation remontant de Méditerranée vient désormais se bloquer sur les Alpes-Maritimes et le Var où on relève 70mm à Bormes-les-Mimosas et 50mm à Cannes depuis hier soir. Le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône sont également impactés. La circulation des trains est interrompue entre Nice et Toulon et de nombreuses routes sont coupés par des inondations, voire des éboulements de terrains. En montagne, c'est une véritable tempête de neige qui se met en place sur le massif du Mercantour dans les Alpes-Maritimes.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

A 14 heures, les fortes pluies orageuses sont désormais totalement bloquées sur la Provence-Alpes-Côte d'Azur où elles donnent d'abondants cumuls avec 100mm au Pertuis dans le Vaucluse, 68mm à Bormes-les-Mimosas (83) ou 60mm à Fréjus (83) et nous n'en sommes qu'à la moitié de cet épisode méditerranéen. Les niveaux de l'Argens, de l'Ouvèze ou du Var sont en hausse constante mais pour l'instant mesurée. En revanche des inondations se produisent autour de Cannes (06). Des axes routiers près du littoral et surtout dans l'intérieur des terres en direction des montagnes sont bloqués par des éboulements ou des inondations. Les équipements spéciaux sont obligatoires au-dessus de 1200 mètres d'altitude.

A 13 heures, le temps redevient sec de l'Ardèche à l'Hérault. La situation est beaucoup plus dégradée en Provence Alpes côte d'Azur. En effet, après les fortes pluies du début de matinée et l'accalmie de la mi-journée, l'activité pluvio-orageuse se renforce à nouveau rapidement. Déjà, quelques inondations sont signalées dans les secteurs de Cannes et de Mandelieu. Le trafic ferroviaire entre Toulon et Nice est interrompu. De nombreux cours varois, comme l'Agay qui traverse Saint-Raphaël est entré en crue.

En montagne, il neige fortement  sur le sud des Alpes depuis ce matin dès 1400 mètres. La couche atteint entre 10 et 20cm vers 1800 mètres. Les stations d'Isola 2000 et Auron ont fermé leurs domaines skiables. Les routes de montagne sont de plus en plus difficiles d'accès.

A 12h, la situation s'améliore sur les départements cévenols avec une atténuation des pluies. En revanche, la situation continue à fortement se dégrader en Provence-Alpes-côte d'Azur où après les pluies abondantes de ce matin, les précipitations se renforcent encore davantage en raison de l'arrivée d'une ligne de pluies intenses qui va s'immobiliser jusqu'en milieu de nuit prochaine sur cette région.

Les cours d'eau commencent à réagir fortement. C'est le cas de l'Agay qui traverse Saint-Raphaël dans le Var et qui connaît actuellement une hausse très rapide de son débit, faisant craindre une crue pouvant entraîner des inondations.

Actualités France

A 10h15, dans le cadre d'un nouvel épisode méditerranéen, il continue de pleuvoir abondamment en Provence côte d'Azur. L'air humide qui remonte de Méditerranée est sans cesse réalimenté par une dépression qui se creuse au large de la Corse et qui provoque ces intempéries. Depuis hier soir, les cumuls atteignent 68mm à Bormes-les-Mimosas (83), et 40mm en moyenne sur les Cévennes, ce qui correspond à 2 semaines de précipitations. Les niveaux de l'Argens, du Gapeau, du Var et de l'Ouvèze commencent à monter.

Sur le sud des Alpes, une véritable tempête de neige a débuté, notamment sur le massif du Mercantour, où il est tombé depuis 6h ce matin 15cm de neige dans le secteur d'Isola 2000. 

 

A 08h30, la situation continue à se dégrader dans le sud-est de la France, surtout de la Provence-Côte d'Azur à la moyenne vallée du Rhône avec des pluies continues d'intensité modérée à forte entre les Alpes-Maritimes, le Var, les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et la Drôme. La neige commence à tomber en abondance sur les Préalpes du sud au-dessus de 1500 mètres. Sur les Cévennes, c'est le contraire, la situation commence à s'améliorer avec l'affaiblissement des pluies entre l'Ardèche et l'Hérault.

A noter qu'en Provence côte d'Azur, le mois de novembre 2019 figure parmi les plus humides jamais enregistrés avec une pluviométrie supérieure de trois à quatre fois à la normale (tableau ci-dessous).

Actualités France
Crédit : La Météo du 04

A 7h15, il pleut fortement sur en Provence et notamment sur le Var. Les intensités horaires de pluies atteignent 5 à 10mm. Il est tombé 65mm à Bormes-les-Mimosas depuis hier soir, ce qui correspond à 3 semaines de pluies. De nombreux ruissellements sont déjà signalés sur le sud de ce département. D'autres pluies remontent de Méditerranée et stagnent sur les Cévennes avec 20 à 40mm de pluies qui sont tombés en moyenne sur l'Ardèche et le nord du Gard depuis hier soir. De nombreux cours d'eau cévenols voient leurs niveaux grimper, sans atteindre de seuils de débordement ou de crue. En revanche, la situation est plus préoccupante concernant les niveaux du Gapeau, du Var et de l'Argens qui commencent à monter ce matin.

A 06h, les pluies s'intensifient rapidement au sud-est, de la Provence-Côte d'Azur aux Cévennes au passage de la perturbation arrivée hier par l'Atlantique et qui ondule sur ces régions, ralentie dans sa progression par de l'air doux qui remonte de la Tunisie vers l'Allemagne. Ces pluies continues d'intensité modérée à forte provoquent de nombreux ruissellements, notamment dans le Var et la région de Fréjus où il est déjà tombé 50mm d'eau ces dernières 24 heures, correspondant à 2 semaines de pluies. Et comme les sols sont saturés d'humidité, ces pluies provoquent quelques inondations ponctuelles. Les pluies sont également soutenues sur les Cévennes ardéchoises et se renforcent en moyenne vallée du Rhône, sur les Préalpes drômoises et vauclusiennes en prenant un caractère orageux.

Samedi à 20 heures, la perturbation responsable des intempéries dans le sud-est dimanche donne des pluies de la Bretagne au sud de l'Aquitaine. Ces pluies progressent vers l'est et atteignent le sud du Massif central, et notamment l'Ardèche, en restant faibles pour l'instant. D'autres averses, de faible intensité, se forment au large de l'Hérault, du Gard et Bouches-du-Rhône et accostent les littoraux de ces trois départements.

C'est cette nuit, lorsque le front froid se réactivera au contact de l'air très doux remontant de Méditerranée vers les Cévennes, que les pluies se renforceront, pouvant même prendre un caractère orageux.

À lire aussi

Risque de neige en plaine dimanche : à quoi s'attendre ?

Montagne : abondantes chutes de neige et risque élevé d'avalanche

Météo semaine prochaine : froid, fortes gelées et orages en Méditerranée

Météo du prochain week-end : retour de la pluie et de la douceur

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 5 janvier

Prévisions saisonnières : suite de l'hiver 2019 - 2020

L'actualité météo

Articles les plus lus