Actualités Météo
Typhon Hagibis : jusqu'à 180 km/h au Japon ce samedi

Par Quentin PERCEROU, rédacteur

Le typhon Hagibis est devenu le typhon le plus puissant de cette année 2019. Ce vendredi, il se dirige toujours vers le Japon qui doit se préparer à un impact ce samedi. Les matchs de rugby se tenant ce jour ont été annulés.

Les matchs de rugby opposant la France à l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande à l’Italie, ont été annulés. Le typhon Hagibis se dirige toujours vers l’île principale du Japon qu'il devrait toucher à partir de samedi.

Le Grand Prix de Formule 1 qui aura lieu à Suzuka ce dimanche après-midi est maintenu puisqu' après le passe du typhon, l'amélioration sera sensible par l'ouest de l'île avec un temps nettement plus ensoleillé et de nouveau sec et beaucoup moins venté. En revanche, les séances de qualifications qui devaient avoir lieu ce samedi matin ont été reportées à dimanche matin.

Actualités Etranger
Crédit : La Chaîne Météo

Hagibis : un typhon à l’intensification explosive

Alors qu’il n’était qu’au stade de tempête tropicale dimanche, Hagibis s’est intensifié de façon explosive en super-typhon de catégorie 5 en l’espace de 24h. Ses vents moyens sont passés de 96 km/h à 257 km/h alors qu'il passait sur les îles Mariannes lundi. Dans l'océan Pacifique Nord-Ouest, seuls les super-typhons Forrest en 1983 et Yates en 1996 ont fait "mieux" en termes d'intensification rapide en 1983. Le nom de Hagibis, qui signifie "vélocité", "rapidité ou encore "vitesse" en tagalog (un des dialectes des langues philippines), ne pourrait pas être plus approprié pour pareil typhon.

Actualités Etranger
Crédit : Himawari-8
Le super-typhon Hagibis avec la structure de son œil "Pinhole" en raison de sa petite taille ce lundi.

Après avoir épargné les îles Mariannes lundi, Hagibis s'est affaibli momentanément en raison du remplacement du mur interne de son œil ce mardi. Ce processus est réputé pour affaiblir provisoirement les cyclones avant que le nouvel œil, plus gros, ne prenne place.  

Actualités Etranger
Crédit : Himawari-8
Le super-typhon Hagibis lors du remplacement du mur de son œil ce mardi.

Mercredi, le nouveau mur a remplacé le premier. Le super-typhon s'est intensifié de nouveau sur les eaux très chaudes, 30°C, de la mer des Philippines. La pression est tombée plus bas encore que les jours précédents avec 908 hPa. Ce qui fait du super-typhon Hagibis le plus puissant de l'année 2019 tous bassins confondus si on ne regarde que la pression atmosphérique.

Les vents soutenus sur une minute atteignent les 259 km/h, ce qui fait du super-typhon Hagibis le plus puissant de l'année dans l'océan Pacifique Nord-Ouest, et le deuxième plus puissant tous bassins confondus après l'ouragan Dorian et ses 295 km/h début septembre. La mer est démontée avec des vagues dont la hauteur dépasse les 18 mètres !

Actualités Etranger
Crédit : Satellite Himawari-8
Le super-typhon en catégorie 5/5 sur l'échelle Saffir-Simpson ce mercredi avec son œil aggrandi. 

Le Japon face à un dangereux typhon

Ce vendredi, le typhon Hagibis se trouve à moins de 900 km au sud de la ville japonaise Yokosuka. Il se déplace vers le nord à une vitesse de 20 km/h. Hagibis s'est affaibli et repasse en catégorie 4/5 avec des vents de 270 km/h en moyenne et des rafales avoisinant les 296 km/h. La pression est remontée à 927 hPa. La mer est déchaînée avec des vagues dépassant les 16 mètres.

Un impact sur l'île principale du Japon est le scénario privilégié. Hagibis devrait toucher terre dans la journée de samedi dans la préfecture de Shizuoka. Le typhon ne touchera pas avec l'intensité que nous connaissons actuellement. En effet, les vents d'altitude finiront par affaiblir Hagibis et l'air sec qu'il rencontrera ne lui permettra plus de s'alimenter. Toutefois, Hagibis restera un violent typhon : il pourrait rester en catégorie 3.

Actualités Etranger
Crédit : Himawari-8

Les vents pourraient atteindre, voire dépasser les 200 km/h en rafales lors de l'impact. Tokyo sera aussi concerné par des vents très violents. Des rafales de 180 km/h pourraient frapper la capitale nippone. Il faut toutefois pondérer ses prévisions, qui sont encore éloignées de l'échéanche.

On prévoit également des vagues pouvant avoisiner les 17 mètres dans la journée de samedi sur le littoral sud de l’île principale, entre Nagoya et Tokyo. Des submersions marines sont probables. Le cumul des pluies pourrait être dantesque avec 300 mm à 400 mm en 24 h (de vendredi à samedi) de Osaka à Tokyo. Ce qui correspond à plus de deux mois de pluies ! Ces cumuls pourraient se doubler d'ici dimanche. Des inondations et des glissements de terrain sont à craindre.

La population doit se préparer à ce qui s'annonce être l'un des typons les plus puissants qu'elle ait eu à affronter depuis des décennies. Nous affinerons ces prévisions dans les heures à venir.

Actualités Etranger
Crédit : La Chaîne Météo

À lire aussi

Typhon Mitag : records de chaleur et inondations en Asie

Saison cyclonique en Atlantique : vers une activité plus intense ?

L'actualité météo

Articles les plus lus