Actualités Météo
Fortes pluies au sud : épisode méditerranéen ce week-end

Par Regis CREPET, météorologue

L'automne est la saison traditionnelle des épisodes d'intempéries en Méditerranée. La côte espagnole a subi un événement d'une rare ampleur la semaine dernière. Pour ce week-end, le sud-est de la France va connaître le premier épisode de type méditerranéen de la saison. A ce jour, sa durée n'excédera pas 36 heures mais son intensité pourrait être forte en Languedoc, notamment sur l'Hérault.

Le premier "épisode méditerranéen" de la saison est confirmé pour ce week-end au sud-est de la France. De par sa durée assez courte et son intensité, cet épisode s'annonce modéré, mais des lames d'eau importantes sont attendues entre l'Hérault et les Cévennes, ainsi que, ponctuellement, sur la Côte d'Azur. Une alerte météo a été déclenchée par nos Services dès ce vendredi midi.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

La prévision : forts cumuls attendus en particulier sur l'Hérault

L'épisode qui se profile pour ce week-end semble tout à fait traditionnel pour cette époque de l'année. La situation météorologique n'aura aucun lien ni aucune similitude avec l'épisode dramatique qui vient de se produire en Espagne (bien qu'il s'inscrive aussi dans la catégorie des épisodes méditerranéens). On s'attend au début de la dégradation à partir de ce samedi matin, en liaison avec la levée du vent marin en Roussillon. Les pluies et orages commenceront donc par l'Occitanie avant de se propager et de se bloquer sur les départements cévenols dimanche toute la journée. Ce type de temps perturbé en Méditerranée persistera tant que le vent ne tournera pas à l'ouest, ce qui interviendrait dès lundi matin. Dans le même temps, les pluies et orages se propageront vers la région Sud Provence Alpes Côte d'Azur et la Corse, mais dans une moindre mesure.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Un changement de configuration météo sur la France

La configuration météo change progressivement sur la France : l’anticyclone, responsable du beau temps actuel, va se décaler lentement du proche atlantique vers l'Europe centrale en fin de semaine. Ce retrait permettra au flux de s'orienter au secteur sud dominant. Des masses d'air tièdes mais chargées d'humidité vont remonter de Méditerranée. Il faut s'attendre à une situation perturbée de ce samedi matin à la nuit de dimanche à lundi. Le terme d'épisode "cévenol" est utilisé spécifiquement lorsque les pluies et orages viennent se bloquer durablement sur les Cévennes, impactant aussi le littoral héraultais et gardois, mais par extension, on l'utilise aussi pour parler de tout épisode de fortes pluies venant se bloquer sur les reliefs qui cernent le bassin méditerranéen. Le terme commun serait donc "épisode méditerranéen".

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

En Languedoc-Roussillon, la durée de l'épisode pluvieux sera comprise de 24 à 36 heures. Les cumuls pluviométriques les plus abondants tomberont sur les Cévennes, pouvant atteindre 150 à 200 mm. Ailleurs, les cumuls seront majoritairement compris de 30 à 60 mm. Ces pluies, bénéfiques face à la sécheresse, tomberont sur des sols secs : ce paramètre pourrait être propice à d'intenses ruissellements et à des risques d'inondations locales. Il faudra se méfier des crues subites de torrents et petits cours d'eau actuellement très bas, voire même souvent à sec.

 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Vers un changement de synoptique

La synoptique est un terme signifiant "configuration générale". En météo, il s'agit donc des centres d'action à grande échelle. On se dirige donc vers un "changement de synoptique". Ce type d'évolution météo est courante à partir de la deuxième quinzaine de septembre : la saison des épisodes méditerranéens se met en place à cette époque de l'année. C'est tellement récurrent que les géographes parlent de "mousson méditerranéenne", allusion à la mousson indienne dont le processus annuel est réglé comme une horloge suisse.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Le décalage de l'anticyclone, actuellement situé sur les îles britanniques, sera responsable de ce changement de temps : en migrant vers l'Europe centrale, il entraînera le basculement du flux au secteur sud à sud-est dominant. En même temps, il laissera s'approcher des côtes atlantiques les perturbations actuellement tenues à l'écart sur l'océan. La conséquence d'un flux orienté au sud à sud-est en Méditerranée est le blocage des pluies contre les reliefs des arrières-pays. Les Cévennes sont généralement les plus exposées : on parle alors d'épisode cévenol. Ce terme météorologique désigne un important phénomène pluvieux et orageux bloqué contre les contreforts des Cévennes, montagnes surplombant le Languedoc et faisant barrage aux vents humides remontant de la mer Méditerranée. Par extension, ce terme est désormais utilisé pour désigner tout phénomène similaire se produisant sur les reliefs des arrières-pays méditerranéens.

 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

Episodes méditerranéens : quelle évolution ces dernières années ?

Avec le réchauffement climatique et en liaison avec la température élevée de la mer Méditerranée, on pourrait penser que les épisodes cévenols et assimilés pourraient être plus nombreux, mais ce n'est pas le cas. Depuis 10 ans par exemple, on assiste à une moyenne de 2 à 5 épisodes annuels, majoritairement en automne. Ils surviennent parfois très tôt dans la saison (parfois dès la fin août) et peuvent se répéter jusqu'en novembre. Certaines années ont été très actives, en particulier 2014, où de nombreux records de précipitations avaient été battus. Le lien avec la température de la mer n'explique pas tout : il faut que d'autres paramètres météorologiques soient réunis (conflit de masse d'air, situation instable et dépressionnaire...). L'année 2003 avait été très active, après l'été caniculaire, mais en 2014, deuxième année la plus active, l'été avait été pourtant maussade et frais.

L'évolution pour le futur, au sein d'un climat plus chaud, pourrait suivre la tendance observée concernant les ouragans : les épisodes cévenols pourraient ne pas être plus nombreux, mais devenir éventuellement plus intenses, ce qui n'est pas encore le cas en France.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

À lire aussi

Semaine à venir : des pluies bienvenues au nord

Week-end prochain : gris et maussade au nord

Qu'est-ce qu'un épisode cévenol ?

Prévisions saisonnières : suite de l'hiver 2019 - 2020

L'actualité météo

Articles les plus lus