Actualités Météo
Risque d'incendies : encore des départs de feux hier

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Entre un anticyclone qui se renforce sur le proche Atlantique et une dépression toujours bien présente sur le golfe de Gênes, mistral et tramontane canalisés entre les Pyrénées, le Massif central et les Alpes continuent à souffler fort jusqu'à lundi. Conséquence, la sécheresse s'accentue dans le sud-est avec un risque d'incendie toujours aussi important sur les régions méditerranéennes.

Le bassin méditerranéen a subi un été très chaud et très sec. Les fortes chaleurs durables et les épisodes de vent ont été des facteurs aggravants si bien que la situation est critique sur le plan des incendies avec une végétation très desséchée et parfois même grillée après le coup de chaud spectaculaire de la fin du mois de juin où l'on avait relevé des pics de températures de 46°C en Languedoc.

Nombreux incendies depuis mercredi dernier

Depuis mercredi dernier, plusieurs feux de forêts ont été observés, détruisant plusieurs centaines d'hectares dans les secteurs de Conques-sur-Orbiel et Bize-Minervois (Aude), de Banyuls-Sur-Mer (Pyrénées Orientales), de Septeme (Bouches-du-Rhône), de Correns (Var), de Montesquieu (Hérault)  De façon plus étonnante, 150 ha de pinèdes ont aussi brulé à Bedenac (Charente-Maritime) ainsi que dans l'Indre, sous l'effet de la sécheresse et d'un petit vent.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

Samedi, le mistral a continué de souffler fort avec des rafales de 80 à 90 km/h. Sur les plaines du Roussillon, la tramontane a soufflé aussi en fortes rafales de 70 à 90 km/h ainsi que le vent d'ouest à sud-ouest fort sur les extrémités nord et sud de la Corse.

Nouveaux départs de feux ce dimanche

Mistral et tramontane ont continué de souffler fort dimanche avec des rafales voisines de 70 à 80 km/h et un temps toujours très sec. En conséquence, les garigues et massifs forestiers entre le Gard et l'intérieur de la Provence sont restés vulérables au risque d'incendies mais le risque est également important en se dirigeant vers l'Aude et les Pyrénées-Orientales ainsi que sur les extrémités de la Corse malgré quelques orages localisés. Ce soir, deux feux de végétation sont en cours dans l'Hérault du côté de Loupian près de Montpellier, entraînant une coupure et d'importants ralentissements sur l'A9 et plus à l'ouest, sur la commune de Puimisson.

De manière préventive, les accès à trois massifs varois seront interdits ce lundi à cause du risque de feu de forêt.

Atténuation du vent à partir de lundi et pluies orageuses mardi

Le mistral et la tramontane s'atténuent lundi. Puis de mardi, un épisode pluvieux est attendu sur les régions méditerranéennes. On attend 10 à 30mm d'eau, localement 50mm de précipitations. Ces quantités d'eau, certes appréciables en cette période de sécheresse, se produiront sur un laps de temps trop court et seront insuffisantes pour atténuer les effets de la sécheresse d'autant que dès mercredi, mistral et tramontane se lèveront à nouveau, atteignant fréquemment 70 à 80 km/h en rafales en fin de semaine.

 

À lire aussi

Semaine prochaine : de la fraîcheur et quelques orages au sud

Météo prochain week-end : beau temps de fin d'été

Baisse des températures : l'été est-il vraiment fini ?

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'à la mi-octobre

Prévisions saisonnières : automne et début de l'hiver 2019

Sécheresse : anticyclone quand tu nous tiens...

L'actualité météo

Articles les plus lus