Actualités Météo
Fraîcheur en France : doit-on s'attendre à un temps automnal ?

Par Regis CREPET, météorologue

Les températures, qui étaient déjà parfois assez fraîches en matinée, baissent d'un cran ce jeudi puis d'un autre cran ce week-end. Doit-on s'attendre à l'établissement d'un temps automnal pour autant ? Par forcément, car l'ensoleillement restera plutôt généreux, aggravant par la même occasion la situation de sécheresse.

Les températures baissent par paliers sur la France tout au long de cette première quinzaine de septembre. D'une façon générale, ces températures seront inférieures de quelques degrés aux moyennes saisonnières. Mais la persistance de belles journées ensoleillées permettront d'éviter globalement un ressenti automnal, au détriment de la sécheresse qui s'accentue et du risque d'incendie de végétation en raison du Mistral en basse vallée du Rhône.

 

Des températures inférieures aux moyennes de saison

Il va falloir s'y habituer : les températures resteront durablement assez fraîches sur notre pays pour les 10 prochains jours. Les températures nocturnes pourront s'abaisser à 4° ou 5°C dans les campagnes par nuits dégagées, tandis qu'en journée, les valeurs auront du mal à dépasser la barre des 20°C sur une large moitié nord, et de 22° à 29°C sur la moitié sud. En effet, le pourtour méditerranéen fera exception avec la persistance de températures estivales, mais le temps sera souvent venté et même orageux en Corse et sur la Côte d'Azur.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Du soleil majoritaire

Cette ambiance fraîche ne remettra pas en cause un ressenti souvent lumineux : c'est pourquoi on ne peut pas encore véritablement parler d'ambiance automnale. En effet, l'anticyclone situé sur l'océan Atlantique garantira souvent de belles journées, notamment sur le grand ouest. Le pourtour méditerranéen sera partagé entre le Golfe du Lion souvent venté mais dégagé, alors que la Corse et la Côte d'Azur seront parfois concernées par des orages. Par ailleurs, malgré la proximité de l'anticyclone, quelques faibles perturbations descendront des îles britanniques et s'enfonceront vers le sud de la France : elles n'apporteront que peu de pluie, la plus active étant à priori attendue pour mardi. La problématique de la sécheresse restera donc entière.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

À lire aussi

Semaine prochaine : de la fraîcheur et quelques orages au sud

Sécheresse : anticyclone quand tu nous tiens...

Risque d'incendies : encore des départs de feux hier

L'actualité météo

Articles les plus lus