Actualités Météo
Canicule à Paris : plus de 34°C jusqu'à samedi

Par Ange NOIRET, météorologue

Les températures sont particulièrement élevées pendant plusieurs jours dans la capitale, aussi bien en journée que la nuit. A Paris, les conditions sont particulièrement éprouvantes. Mais un petit vent de nord-est se lève sur l'ouest francilien, modérant un peu les températures par rapport à ce que l'on pouvait craindre auparavant.

Accentuation de la chaleur en milieu de semaine

Ce mercredi, les températures grimpent encore un cran par rapport à votre début de semaine, avec des conditions un peu plus étouffantes. Les températures peuvent cette fois-ci dépasser 34°C au cours de votre après-midi. 

De mercredi à samedi, les températures seront graduellement plus élevées. Mais la présence d'un léger vent d'est sera un facteur favorable pour temporiser ces fortes chaleurs, qui ne seront donc pas exceptionnelles dans la Capitale. Les minimales avoisineront 21° à 23°C avec des maximales de 33°C à 35°C. La journée de samedi pourrait marquer une pointe ultime à 37°C dans la Capitale, mais on n'atteindra pas les records pour un mois de juin.

Le ressenti sera quand même lourd, surtout sur l'est parisien, moins ventilé par le petit vent venu de Picardie, puisque l'atmosphère sera parfois humide. Pensez à bien vous hydrater, et à limiter le plus possible vos activités en extérieur. A partir de jeudi, ces fortes chaleurs resteraient alors à ce niveau, en phase de plateau mais il y a toujours une incertitude. Samedi 30 juin devrait être la dernière journée très chaude, avant une lente baisse dimanche. 

Vers un pic de pollution à l'ozone ?

Les fortes chaleurs et les conditions anticycloniques favorisent les épisodes de pollution. Cette semaine, ces paramètres pourront intensifier l'augmentation du taux d'ozonne. Le vent sera néanmoins modéré tout au long de la semaine, ce qui limitera l'intensité de ce pic de pollution en Ile de France.

 

À lire aussi

Chaleur en voiture : 40°C dehors, 70°C à l'intérieur

Canicule juin 2019 / août 2003 : comparaisons et différences...

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 15 septembre

L'actualité météo

Articles les plus lus