Actualités Météo
Tempête Miguel : le scénario de cette journée agitée

Par Cyril BONNEFOY, météorologue

Après une semaine particulièrement agitée et la journée de mercredi qui a été la plus foudroyée depuis le début de l'année, nos services suivent avec attention l'évolution de cette forte dépression durant cette journée de vendredi 7 juin, qui s'accompagne de rafales tempétueuses.

Cette dépression, qui a pris naissance dans les parages des Açores, au large du Portugal, a été baptisée Miguel par les services météorologiques espagnols. Jeudi, elle s'est creusée au large des côtes nord-ouest de l'Espagne et a atteint le stade de tempête, avec une pression proche de 989 hPa, ce qui est particulièrement bas. Elle remontait la nuit dernière vers le nord du golfe de Gascogne en conservant ses caractéristiques de tempête extratropicale, c'est à dire à coeur chaud. Aujourd'hui, cette forte dépression traverse la Bretagne avant de s'éloigner vers la mer du Nord en soirée. Elle génère un fort coup de vent avec des rafales de 80 km/h à 100km/h entre les côtes aquitaines et celles normandes, en passant par la Bretagne. Les rafales les plus violentes concernent les littoraux exposés du centre-ouest (Vendée, Charente-Maritime et Gironde). avec un risque d'atteindre 120 km/h sur les îles et caps exposés.

Dans le détail :

La tempête touche les côtes atlantiques en milieu de matinée avec des rafales maximales entre la Vendée et la Gironde avec souvent plus de 110 km/h sur les côtes. Dans le même temps, le vent de sud est également très soutenu entre la vallée du Rhône et le Val-de-Saône avec des rafales supérieures à 80 km/h.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

En milieu de journée, la tempête poursuit sa route en direction de la Bretagne et les plus fortes rafales de vent se dirigent vers le Val-de-Loire et l'Orléanais avec des rafales pouvant encore atteindre les 100 km/h. Dans le même temps, le vent bascule au secteur nord-ouest sur la Bretagne avec des rafales autour de 100 km/h également.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

En fin d'après-midi et soirée, la dépression se trouve en Normandie et les plus fortes rafales de vent concernent le bassin parisien ainsi que le Cotentin avec dans les terres des rafales pouvant localement approchées les 90 km/h et plus de 100 km/h sur le littoral.

 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Cette dépression poursuit ensuite sa route en direction de la Mer du Nord avec les plus fortes rafales de vent enregistrées entre la Normandie et la Côte d'Opale (jusqu'à 100 km), avant de se combler durant la journée de samedi qui sera toujours très ventée sur les côtes de la Manche mais dans une moindre mesure. 

 

À lire aussi

Alerte tempête Miguel

Les tempêtes en France

75e anniversaire du Débarquement : la météo de ce jeudi 6 juin

L'actualité météo

Articles les plus lus