Actualités Météo
Etats-Unis : épisode majeur de tornades et d'inondations

Par Quentin PERCEROU, rédacteur

Les Grandes Plaines américaines subissent actuellement de violents orages avec un risque très élevé de tornades jusqu'à mardi. près de 70 millions d'Américains affrontent la période météo la plus dangereuse de l'année pour les grandes plaines et le sud des États-Unis.

Un système dépressionnaire s'est s’installé sur la partie centrale des Etats-Unis, aspirant de l’air froid en provenance du nord canadien vers les Rocheuses avec de la neige dès 1500 mètres d'altitude sur le Colorado. Dans le même temps de l’air très chaud et instable remonte du golfe du Mexique vers l'est des Etats-Unis. Les deux masses d’air entrent en conflit, avec pour conséquences de puissants orages qui s’étendent du Texas au Missouri à l'Iowa et de l’ouest du sud du Wyoming au Dakota. Une situation aussi propice aux puissants orages ne s’était pas rencontrée depuis 2003 et 2004. 

 

Pour aggraver la situation, le courant-jet, un vent puissant d’altitude, se trouve en phase avec ce conflit de masses d’air. Les orages n’en sont que plus violents, avec des phénomènes extrêmes tels que de fortes averses, de violentes rafales de vent, des chutes de grêle, des inondations éclair et un “outbreak” de tornades (grand nombre de tornades en très peu de temps).

 

Actualités Etranger
Crédit : La Chaîne Météo

 

Des dizaines de tornades déjà recensées

Les plus violents orages concernent ce dimanche les Etats s’étendant de la Louisiane à l’Illinois, sur 4000 km de long, ce qui est exceptionnel. Depuis vendredi, des dizaines de tornades ont touché le centre des Etats-Unis. Une tornade a détruit deux maisons samedi matin dans le comté de Comanche, dans l'Oklahoma, au sud-ouest d'Oklahoma City. Une tornade a frappé Abilene, dans le centre du Texas, et provoqué des dégâts considérables.

 

Actualités Etranger
Crédit : La Chaîne Météo

Risque maximal d'outbreak de tornades ce lundi

Le risque le plus grand concernera le nord-ouest du Texas et le sud-ouest de l'Oklahoma.

Sur cette zone, le conflit entre masse d'air chaud et humide du golfe du Mexique et masse d'air froid en provenance du nord-ouest atteindra son paroxysme. L'énergie pour le développement d'orages violents atteindra des valeurs remarquables.

Le courant-jet sera encore une fois en phase avec ce conflit de masses d'air. Cela aura pour conséquence d'augmenter le cisaillement des vents : un des facteurs les plus importants pour augmenter l'instabilité de l'atmosphère et produire des orages extrêmement puissants, de type "supercellulaire". 

Les orages devraient se déclencher en milieu et fin de matinée dans l'ouest du Texas. Les rafales sous orages seront puissantes et les chutes de grêle importantes. Les orages se déplaceront ensuite vers le nord-est, atteignant l'état de l'Oklahoma et du Kansas.

Le Storm Prediction Center a émis une alerte maximale pour le sud des plaines centrales. Un tornado outbreak, ou éruption de tornades, est très sérieusement envisagé pour le nord-ouest du Texas et sud-ouest de l'Oklahoma en milieu et fin d'après-midi. 

Actualités Etranger
Crédit : Storm Prediction Center

Pluies intenses et crue record du fleuve Mississippi

Les états du Kansas, de l’Oklahoma, du Texas, de la Louisiane et du Mississippi connaissent des épisodes de fortes pluies depuis la semaine dernière. A Dallas, il est tombé 2 semaines de pluies en quelques heures samedi après-midi, provoquant d'importantes inondations en centre-ville. Plus à l'est, sur les Etats bordant le fleuve Mississippi, la décrue est très lente. A ce propos, le fleuve Mississippi a battu cette année des records d'inondations parmi les plus durables de tous les temps. Le Mississippi est en crue depuis 133 jours consécutifs entre Vicksburg et Greenville.

A partir de mardi, l'instabilité diminuera et c'est un temps très chaud et plus sec qui prendra le relais des orages avec des maximales proches de 32 à 36°C sur tout le sud-est des Etats-Unis.

 

À lire aussi

Météo internationale : des images étonnantes ce week end

Tornade meurtrière en Alabama

USA : mai, le mois le plus dangereux

L'actualité météo

Articles les plus lus