Actualités Météo
Gel, gelées : l'arboriculture et les vignes touchés

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Jusqu'à la nuit de dimanche à lundi, les gelées et le gel concernent une grande partie de la France. Ces gelées tardives mettent à mal les cultures fruitières et les vignes.

Gel, gelées : l'arboriculture et les vignes touchés

Après une fin d'hiver et un début de printemps exceptionnellement doux, 2 coups de froid ont touché de nombreuses régions arboricoles et viticoles en avril. Ce week-end, un coup de froid est en place avec des risques très élevés de gel et de gelées blanches.

 

Une saison végétative en avance

Avec la prédominance d'un temps très doux depuis la fin de l'hiver et un excédent d'ensoleillement en mars lié à de longues périodes anticycloniques, la végétation avait pris de l'avance en mars. En avril, les nuits ont à nouveau été très fraîches et l'avance prise par la végétation a été mise à mal par de nombreuses gelées.

Quelles régions sont concernées par le gel et les gelées ?

Avec l'arrivée d'air polaire ce week-end, les nuits de samedi à dimanche et de dimanche à lundi sont  les plus délicates. Les régions du nord-est et du centre sont les plus exposées aux risques de gelées nocturnes en raison d'un ciel bien dégagé la nuit et d'un vent très faible. Les températures sont généralement comprises entre 0 et -2°C. Le bassin aquitain est également concerné par des gelées.

 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

Quels sont les moyens de lutter contre le gel ?

- Dans votre jardin n'hésitez pas à protéger les plantes, arbustes ou cultures les plus gelives en les recouvrant de bâches plastiques, d'un voile d'hivernage ou en paillant les cultures situées au ras du sol.

- L'aspersion ou la vaporisation d'eau à très faible débit peut empêcher les dégâts du gel car un air saturé en humidité libère de la chaleur et la baisse de la température s'en trouve donc limitée. Une carapace de glace peut se former à la surface de la plante, mais celle-ci conserve une température positive.

- Le chauffage : les vignerons utilisent beaucoup le système de chaufferettes placées entre les plants de vigne. Celles-ci permettent de maintenir une couche d'air doux à proximité du sol et maintiennent la température au dessus de 0°C.

- Le brassage de l'air à l'aide de souffleuses ou d'éoliennes limitent la baisse des températures en évitant la stagnation de l'air le plus froid à proximité du sol.

 

À lire aussi

Météo week end : forte baisse des températures

Météo prochain week-end : incertain

L'actualité météo

Articles les plus lus