Actualités Météo
Des arcs-en-ciel très fréquents hier

Par Florent SCHINDLER

Le temps était très instable samedi dans le nord de la France, avec de fortes averses entrecoupées de belles éclaircies et d'une bonne luminosité grâce aux vents forts. Tous les ingrédients météo se trouvaient donc réunis pour favoriser l'observation de nombreux arcs en ciel. Les arcs-en-ciel sont nombreux à être photographiés par nos internautes.

Crédit : La Chaîne Météo

Une bonne averse et un soleil situé à mi-hauteur dans le ciel (pas plus de 41°) sont les deux conditions principales qui permettent d’apercevoir un arc-en-ciel. Vu d’avion ou d’un point situé en hauteur (zones montagneuses), l’arc représente un cercle complet. Autour de l’arc principal, dit « primaire » (le plus coloré), il arrive qu’un deuxième arc moins visible soit aperçu. Il s’agit de l’arc « secondaire ». Celui-ci est provoqué par une double réflexion de la lumière du soleil à l’intérieur des gouttes de pluie. Il apparaît dans la direction opposée au Soleil, sous un angle de 50-53°. Cet arc est en fait toujours présent, mais rarement visible. Les couleurs de cet arc secondaire sont inversées par rapport à celles du premier arc, avec le bleu à l’extérieur et le rouge à l’intérieur. Moins fréquemment encore, il arrive qu’un troisième arc soit visible, inversé par rapport au second et donc identique au premier.

4 types d'arcs-en-ciel

Il existe donc quatre types d’arcs-en-ciel : l’arc-en-ciel principal, le plus commun avec le violet à l’intérieur et le rouge à l’extérieur et l’arc-en-ciel secondaire dont les couleurs sont inversées.

Il y a ensuite les arcs surnuméraires, qui bordent les arcs principaux ou secondaires. Ils sont étroits et colorés, et sont le résultat d’interférences.

Et enfin, il y a les arcs-en-ciel blancs, qui sont des bandes blanches généralement bordées à l’extérieur par une fine frange rouge et à l’intérieur par une fine frange bleue à peine perceptible. Ils apparaissent généralement sur un «écran» de brume ou de brouillard : les goutelettes d'eau qui composent le brouillard sont si proches les unes des autres que la lumière ne réussit pas à passer. Voilà pourquoi l'arc n'est pas coloré, mais blanc.

À lire aussi

Saints de Glace 2021 : pas de risque de gel cette année

L'actualité météo

Articles les plus lus