Actualités Météo
Tendance météo jusqu'au 19 mai

Par Regis CREPET, météorologue

La Chaîne Météo vous propose chaque jeudi la tendance météo la plus probable à 4 semaines pour la France métropolitaine. Cette actualisation concerne la fin avril et va jusqu'au 19 mai, incluant les vacances de printemps, le weekend de Pâques, les jours fériés du 1er et du 8 mai et les célèbres "Saints de Glace".

La mise à jour de la tendance météo à un mois, jusqu’au 19 mai, présente le scénario météo le plus probable pour ces quatre prochaines semaines, marquées par la fin des vacances scolaires et les jours fériés du 1er et du 8 mai. La première décade de mai est marquée aussi par les fameux Saints de Glace (11, 12 et 13 mai), dont on dit qu'il peut geler jusqu'à cette date.

L’évolution attendue met en évidence une dégradatio orageuse sur le pays, et notamment au sud, jusqu'à la fin avril, accompagnée de températures en lente baisse, rejoignant les normales saisonnières. On se dirigerait donc au total vers un mois d'avril avec des températures de saison, mais restant encore un peu déficitaire en précipitation malgré les quelques épisodes orageux sur les régions du sud. Dans ce contexte, la sécheresse présente au sud-est et au centre-est marque un coup de frein provisoire, sans que le problème de fond soit réellement résolu.

La première quinzaine de mai pourrait s'avèrer assez changeant avec une période fraîche autour du 5 mai environ, avec possiblement quelques giboulées sans réel impact sur la sécheresse. Un temps plus sec, avec des températures rejoignant les niveaux de saison, pourrait revenir entre le 10 et le 15 mai.

Méthodologie utilisée pour l'élaboration de cette tendance

La tendance météo à 4 semaines est une "tendance" moyennée par semaine, avec une courbe de température pour la moitié nord et une autre pour la moitié sud : il s'agit donc d'un résumé de la situation qui ne saurait prendre en compte toutes les particularités du climat local. Il existe en effet de grandes différences entre les températures en plaine, en ville, en bord de mer et à la montagne.

En climatologie, il est usuel de se référer à la moyenne climatique de Paris (pour la moitié nord) et de Bordeaux (pour la moitié sud) : ces deux villes bénéficient d'un climat tempéré constituant deux repères fiables. Brest et Strasbourg peuvent servir d'indicateurs extrêmes pour la moitié nord, tout comme Toulouse et Marseille au sud.

Cette tendance est une "moyenne lissée" qui tient compte des scénarii globaux des modèles numériques que nous utilisons : cela explique pourquoi vous ne retrouverez pas toujours la même prévision entre cette tendance et la prévision détaillée ville par ville, laquelle est actualisée plusieurs fois par jour. 

Cette tendance est préparée, expertisée et présentée par notre météorologue Régis Crépet.

À lire aussi

Prévisions saisonnières pour le début de l'été

Douceur en février : quelle évolution après ?

El Nino provoquera-t-il un été chaud cette année ?

L'actualité météo

Bulletin France

Articles les plus lus