Actualités Météo
Bilan météo de mars 2019 : douceur, vent et sécheresse au sud-est

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Le mois de mars 2019 a été perturbé au cours de la première quinzaine du mois avec plusieurs épisodes de vent fort et des pluies fréquentes sur un tiers nord du pays. A partir du 18 mars, les conditions anticycloniques se sont installées sur l'ensemble du pays avec un temps sec et ensoleillé avec des températures fraîches le matin mais très douces l'après-midi.

Bilan météo de mars 2019 : douceur, vent et sécheresse au sud-est

Un nouveau mois doux

Après un mois de février déjà très doux, les températures de ce mois de mars 2019 ont été supérieures de 1,4°C à la normale en moyenne sur la France. A noter que le mois de mars 2017 avait été beaucoup plus doux avec un excédent de 2,4°C. Au cours de ce mois de mars, l'excédent est plus important au nord  qu'au sud car les nuits ont été plus nuageuses et moins fraîches. On observe par exemple 4 jours de gel à Carpentras dans le Vaucluse contre un seul jour de gel à Lille.

 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

L'extrême nord bien arrosé mais le sud-est au régime sec

Les précipitations ont été très hétérogènes en ce mois de mars. Des pluies abondantes se sont produites au nord de la Seine avec jusqu'à 113 millimètres à Charleville-Mézières. Elles ont été quasiment quotidiennes sur les régions du nord au cours de la première quinzaine du mois. En revanche, elles ont complètement épargné les régions de l'extrême sud avec seulement 8 mm à Toulouse et pas la moindre goutte d'eau près du littoral méditerranéen où la sécheresse s'est accrue après des mois de janvier et février déjà bien secs.

 

Un ensoleillement généreux

Seules les régions proches de la Manche ont un ensoleillement proche de la normale en raison des nuages bas souvent tenaces lors des conditions anticycloniques de la fin du mois. Partout ailleurs, on observe un excédent d'ensoleillement qui atteint souvent 20 à 40% du sud-ouest et du centre-est à la Méditerranée. En moyenne sur le pays, l'excédent d'ensoleillement atteint 27%.

 

Plusieurs coups de vent en premièe décade

Un temps très agité a concerné le pays en première partie de mois avec de forts coups de vent et des rafales dépassant parfois les 100 km/h sur le littoral mais aussi dans les terres. Le 10 mars au passage de la dépression Gareth on a observé jusqu'à 116 km/h à Lille et 136 km/h sur le littoral du Cotentin. La plus violente rafale a été enregistrée le 4 mars à Belle île avec 151 km/h !

 

À lire aussi

Gel, gelées : l'arboriculture et les vignes touchés

Les orages seront-ils violents cette année en France ?

Des giboulées de mars en avril ?

L'actualité météo

Articles les plus lus