Actualités Météo
Des giboulées de mars en avril ?

Par La Chaîne Météo

Les giboulées de "mars" font leur retour aujourd'hui sur les côtes de la Manche et se généraliseront demain. Comment expliquer ce phénomène si caractéristique du passage de l'hiver au printemps ?

Des giboulées de mars en avril ?

Après la douceur de ces derniers jours, la météo se refroidit nettement avec le retour des giboulées. Pour celles et ceux qui se demandent de quoi il s'agit, les giboulées sont des averses violentes, qui s’accompagnent de vents forts et de précipitations constituées de grêlons, de neige fondue ou de pluies.

Pourquoi des giboulées de "mars" ?

Les “giboulées de mars” symbolisent le passage de la saison d’hiver au printemps qui se produit au mois de mars. Les giboulées se forment en raison d’un contraste très fort entre le réchauffement de la surface terrestre (caractéristique des remontées de température de printemps) et l’air froid qui stagne en haute altitude (caractéristique de l’hiver).

Cette différence au sein de la troposphère provoque des convections importantes, entraînant la formation de cumulonimbus ou nuages d’orages, connus pour produire des averses violentes, comme la grêle.

Ces giboulées de "mars" peuvent se produire jusqu'au mois de mai car les descentes d'air froid sont encore possibles alors que les températures montent toujours, provoquant le conflit de masses d'air caractéristique des giboulées.

Comment les giboulées influencent les températures ?

Un temps à giboulées se caractérise par un ciel très changeant et une alternance de belles éclaircies et de nuages menaçants porteurs de fortes averses de pluie, de grêle ou de neige. Lorsque les éclaircies se développent, le ressenti est souvent très agréable et doux avec une température qui dépasse souvent 10°C.

Lorsque surviennent les giboulées, le vent se renforce nettement et les précipitations arrivent brutalement. L’air froid présent en altitude se diffuse dans les basses couches de l’atmosphère et la température peut perdre 5 à 6°C en quelques minutes. Le ressenti devient alors subitement très désagréable, voire hivernal.

C'est le régime dans lequel nous nous installons à partir de ce mardi 2 avril. Vous l'aurez remarqué, ce début de mois ne déroge pas au fameux dicton "en avril, ne te découvre pas d'un fil...". Et en effet, vous devrez sortir bien couverts afin d'être protégés de ce refroidissement apporté par ces fameuses giboulées !

À lire aussi

Aujourd'hui : attention aux orages cet après-midi

Météo de la semaine : pluies, froid et giboulées

L'actualité météo

Articles les plus lus