Actualités Météo
Un automne 2018 exceptionnellement doux et ensoleillé

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

L'automne météorologique se termine le 30 novembre prochain. La Chaîne Météo dresse donc un premier bilan de cette saison automnale qui a été marquée par la grande douceur, un temps durablement sec à l'exception du pourtour méditerranéen et un ensoleillement généreux.

Si l'automne rime généralement avec grisaille, brouillard, pluie et vent dans nos régions tempérées, cela n'a pas été souvent le cas cette année. Le soleil s'est montré particulièrement généreux en septembre et octobre et le nombre de jours de pluie a été très déficitaire sur la plupart de nos régions. Après un été très sec, la sécheresse a persisté jusqu'en novembre dans le nord-est. En revanche, les régions méditerranéennes ont été copieusement arrosées depuis la mi-octobre.

 

Des températures élevées malgré quelques coups de froid

Sur l'ensemble de l'automne, l'excédent de températures atteint 1,3°C en moyenne sur la France. Il est placé en 4ème position des automnes les plus doux depuis 1900 mais il arrive loin derrière les automne 2006 (+2,4°C) et 2014 (+2,3°C).

A la mi-septembre, un puissant anticyclone vient se positionner sur la France avec une masse d'air très chaude dans le sud-est. Des records de chaleur sont battus  :

- 33,7°C à Caracassonne,

- 34,5°C à Carpentras,

-35,1°C à Fréjus 

- 35,3°C à Nîmes.

Quelques jours plus tard, une arrivée d'air très frais en provenance du Groënland entraîne un brusque refroidissement. Des records de froid matinal sont battus localement sur un tiers nord du pays : -3,4°C à Charleville-Mézières, -0,4°C à Valenciennes, 0,2°C à Evreux, 2,1°C à Deauville.

En octobre,  les températures sont très contrastées entre le début et la fin du mois. Des records de chaleur ont été observés le 12 octobre avec près de 30°C sur le Berry ! En toute fin de mois le froid s'installe brutalement pour quelques jours avec des records de froid sur le centre-ouest le 29 (3,3°C à Limoges et 5,3°C à Niort).

En novembre, la douceur revient en force jusqu'en milieu de mois avant une baisse progressive des températures par la suite. Des records de douceur sont enregistrés le 12 novembre dans le nord-est avec 21°C en Lorraine.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Sécheress au nord-est, fortes pluies et inondations dans le sud-est

Cet automne 2018 a été sec sur la France avec un déficit pluviométrique de 24% en moyenne sur le pays. Le mois de septembre a été particulièrement sec avec un déficit de près de 70% ; il arrive au 3ème rang des mois de septembre les plus sec après 1977 (-81%) et 1985 (-79%). Avec 3,2 millimètres de pluie à Bordeaux, le record de faible pluviométrie de 1985 (3,6 mm) a été battu. La région PACA subit elle aussi un mois de septembre historiquement sec. Il n'est pas tombée la moindre pluie à Marseille alors que la pluviométrie mensuelle moyenne est de 77 millimètres.

En octobre, sous l'effet d'un blocage anticyclonique prolongé, la sécheresse a été très marquée du Bassin parisien et du Limousin en allant vers le nord-est. En revanche, les perturbations ont contourné l'anticyclone en affectant surtout le bassin méditerranéen qui a subi de fortes pluies orageuses à plusieurs reprises. On retiendra l'épisode pluvio-orageux particulièrement intense dans l'Aude le 15 octobre. Il est tombé pas moins de 300 mm en 8 heures à Trèbes, soit l'équivalent de 6 mois de pluie à Paris. Une dizaine de victimes est à déplorer suite aux crues éclairs et inondations dans ce secteur. Sur l'ensemble du mois, il tombe jusqu'à 552 mm au Luc-en-Provence, ce qui constitue un record de pluviométrie tous mois confondu pour cette station.

En novembre, les précipitations redeviennent plus fréquentes sur la France. Seul l'extrême nord-est (Alsace, Lorraine et Franche-Comté) conservent un déficit pluviométrique important avec une sécheresse des sols qui se poursuit. Des épisodes pluvieux actifs concernent le midi méditerranéen avec des orages violents et des inondations dans le département du Var le 23 novembre.

 

Un ensoleillement généreux

Avec des conditions anticycloniques qui ont largement dominé cet automne et notamment en septembre et octobre, l'ensoleillement présente un excédent proche de 20% sur la France. En septembre, des records d'ensoleillement ont été battus dans de nombreuses villes telles que Lyon (284h),  Bordeaux (272h) ou Dijon (267h). En novembre, le temps plus perturbé est à l'origine d'un ensoleillement plus conforme à la normale.

 

À lire aussi

Le mois de décembre sera-t-il froid en France ?

Quelle météo pour les vacances de Noël ?

L'actualité météo

Bulletin France

Articles les plus lus