Actualités Météo
Frais le matin, doux l'après-midi : la saison des fortes amplitudes thermiques

Par La Chaîne Météo

Chaque année, le printemps et l'automne sont des intersaisons où il devient difficile de s'habiller car il fait bien frais le matin, et chaud l'après-midi, à l'image de ce vendredi. Comment expliquer ce phénomène ?

Ce phénomène de chaud et froid est particulièrement marqué aux intersaisons, lorsque la durée du jour et de la nuit devient à peu près similaire (au printemps et à l'automne, donc). Ainsi, pour schématiser, on peut dire que le sol se refroidit autant la nuit qu'il se réchauffe le jour, aboutissant à de grands écarts entre la température minimale du petit matin et la maximale vers 15h...

Des conditions météo spécifiques

Cependant, pour aboutir à de fortes amplitudes thermiques (c'est l'appelation donnée à ce grand écart de température), d'autres paramètres doivent être réunis. Il faut que le temps soit calme et sec, donc principalement anticyclonique. Le ciel doit être dégagé : cela facilite le rayonnement nocturne (déperdition de la chaleur vers l'espace) et le bon ensoleillement en journée. La sécheresse de l'air accentue encore ce phénomène, car à l'inverse, la vapeur d'eau agit comme un effet de serre.

Tous ces paramêtres météo seront réunis ce vendredi.

Des paramètres géographiques

Enfin, l'environnement joue un rôle important dans l'intensité de ces amplitudes thermiques : le milieu urbain, construit et bétonné, conserve la chaleur pendant la nuit et limite la baisse nocturne des températures : il y a peu d'écart entre les températures minimales et maximales. En revanche, les zones rurales, notamment en fond de vallée, facilitent la déperdition nocturne (l'air frais ayant tendance à s'écouler vers les fonds de vallée car il est plus dense).

Les sols sableux accentuent encore davantage le rayonnement, de telle sorte que les plus grands écarts de températures s'observent souvent dans le département des Landes, où l'on peut passer de +5° le matin à +30° l'après-midi. De même, les sols sablonneux des forêts franciliennes produisent les mêmes effets (régions de Rambouillet et de Fontainebleau par exemple...).

À lire aussi

Week-end : doux à l'est, pluvieux à l'ouest

Tendance météo jusqu'au 10 juin

L'actualité météo

Articles les plus lus