Actualités Météo
Inondations, tempêtes de sable et de neige en Algérie

Par Gilles MATRICON, météorologue

Depuis début mars, le Maroc et surtout l'Algérie subissent des conditions météo particulièrement dégradées. Tempêtes de neiges, pluies abondantes et tempêtes de sable frappent une grande partie de l'Algérie.

Crédit : @elbiar16alger

Ces mauvaises conditions sont relativement classiques à cette époque de l'année, où les premières remontées d'air saharien se confrontent encore à des descentes d'air polaire. Ce contexte est favorable au creusement de puissantes dépressions sur la Méditerranée qui sont à l'origine de ces intempéries, particulièrement fortes cette année. Ce week-end, la tempête Hugo descedant d'Espagne a frappé violemment l'Algérie.

 

Tempête de neige au dessus de 1000 mètres

En Algérie, les pluies sont diluviennes depuis une semaine. Il est tombé entre 20 et 100mm de pluies en l'espace de quelques jours sur le nord du pays, ce qui entraîne des crues de cours d'eau à l'origine d'inondations ponctuelles et de glissements de terrain. Ce dimanche, il est tombé entre 75 et 85 mm d'eau à Béjaia et Tizi-Ouzou, équivalent à 3 semaines de précipitations en 24 heures.

Dès 700 mètres, la neige remplace la pluie. A Sétif et Médéa, la couche de neige a atteint jusqu'à 10 cm sous des températures encore inférieures à 0°C dimanche matin. Il est à noter qu'à Sétif, c'est la plus importante chute de neige de cet hiver 2017-2018, qui s'est donc produite en début de printemps, un 24 mars, ce qui rend cet événement encore plus exceptionnel.

En Kabylie et dans le massif des Aurès, la couche de neige atteint près d'1,50m mètres vers 1800 mètres d'altitude, ce qui est remarquable pour une fin mars. Ces chutes de neige ont isolé de nombreuses villages de montagne. Quelques flocons ont même pu être observés à Djelfa et Elbayadh aux portes du désert alors qu'habituellement les derniers flocons sont observés fin février.

En bord de mer, une tempête s'est produite ce dimanche avec des vents jusqu'à 100 km/h entre Tipaza et la région d'Alger et Béjaïa , avec une mer agitée à grosse et des vagues de 7 mètres au large qui ont occasionné quelques submersions littorales sur les secteurs les plus vulnérables de la côte. Des trombes marines ont également été observées.

 

Tempête de sable dans le sud de l'Algérie

Des vents chauds venant du Sahara tentent de remonter vers le centre de l'Algérie. Confrontés à de l'air froid descendant d'Europe, ce conflit de masses d'air engendre la formation de tempêtes de sable, comme celle qui a touché Ghardaïa samedi.

A partir de lundi, la tempête Hugo responsable de ces fortes intempéries s'éloignera vers la Tunisie et la Sicile et le temps s’améliorera alors rapidement. Mais en fin de semaine prochaine, une nouvelle période d'intempéries n'est pas exclue.

Retrouvez toutes nos prévisions pour l'Algérie et le Maroc

L'actualité météo

Articles les plus lus