Actualités Météo
Bilan d'octobre 2017 : grande douceur, sécheresse record au sud-est

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Les conditions anticycloniques ont largement dominé au cours de ce mois d’octobre si bien que les perturbations ont été peu nombreuses et généralement de faible activité. Il en résulte un déficit pluviométrique généralisé (-72% en moyenne sur la France) avec de nombreux records de faible pluviométrie battus dans le sud-est.

Bilan d'octobre 2017 : grande douceur, sécheresse record au sud-est

Après un mois de septembre frais, la douceur a dominé une grande partie du mois d'octobre avec un excédent de températures de 1,3°C en moyenne sur la France, loin derrière octobre 2014 (+2,4°C) et octobre 2001 (+2,8°C).

 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

Des records décadaires de chaleur battus à la mi-octobre et les 25-26

Deux pics de chaleur ont concerné la France au cours du mois d'octobre. Le premier entre le 13 et 16 octobre avec des records décadaires de chaleur battus sur de nombreuses régions : 26,1°C à Calais, 28,4° à Colmar et 30,5° à Mont-de-Marsan... Cette chaleur est liée au passage de l'ouragan Ophélia qui est remonté des Açores vers l'Irlande en propulsant de l'air subtropical très chaud sur l'Europe de l'ouest. Le deuxième pic de chaleur s'est produit plus tardivement les 25 et 26 octobre avec de nouveaux records de chaleur décadaires battus : 27,7° à Clermont-Ferrand, 28,1° à Albi et 28,7° à Vichy...

C'est en toute fin de mois que le froid est apparu avec les premières gelées en plaine sur de nombreuses régions le 31 : -0,5° à Pontoise, -0,9° à Agen, -1,3° à Montauban, -1,5° à Reims, -1,8° à Strasbourg, 2,1° à Nevers, -2,9° à Ambérieu, -3,6° à Romorantin et -3,7° à Paray-le-Monial.

 

Sécheresse historique au sud-est

Le mois d'octobre n'a jamais été aussi sec depuis le début des relevés météorologiques sur de nombreuses villes du sud-est. C'est en région PACA que les cumuls de pluies sont les plus faibles avec seulement 0,2 mm sur Nice et le Luc-en-Provence, 0,4 mm à Saint-Auban et 0,8 mm à Marignane. Si on prend l'exemple de Nice, la pluviométrie normale d'un mois d'octobre est de 132 mm, ce qui en fait habituellement le mois le plus arrosé de l'année. A noter aussi des cumuls de pluies très faibles et records sur l'est du Languedoc et de l'Auvergne : 1,2 mm à Nîmes, 4,2 mm au Puy-en-Velay.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

 

Seul un épisode pluvio-orageux actif les 18 et 19 octobre aura apporté des précipitations conséquentes sur les Cévennes, les Corbières et une partie de la plaine du Roussillon. On a enregistré jusqu'à 240 mm aux Plans (34) en 48 heures, soit l'équivalent d'un peu plus d'un mois de précipitations.

 

Ensoleillement généreux sur les deux tiers sud du pays

Avec la prédominance des conditions anticycloniques et la circulation de masses d'air très sèches, l'ensoleillement a été très généreux sur la partie sud de la France. Des records d'ensoleillement sont même battus par endroits dans le sud-est (Grenoble, Saint-Auban...).

Sur les régions allant de la Bretagne aux Hauts-de-France, l'ensoleillement est proche de la normale car ces régions se sont trouvées souvent en marge des perturbations circulant sur l'Europe du nord-ouest.

À lire aussi

Y aura-t-il de la neige à Noël ? Actualisation du 6 décembre

L'actualité météo

Articles les plus lus