Actualités Météo
St Médard jeudi : un été chaud ?

Par Karine DURAND, rédactrice

«Quand il pleut à la Saint-Médard, il pleut quarante jours plus tard. A moins que Barnabé, ne lui coupe l’herbe sous le pied» est un dicton fêté ce jeudi 8 juin, qui prend son origine en Aquitaine, Franche-Comté et Limousin.

Crédit : La Chaîne Météo

Jeudi 8 juin, c’est la Saint-Médard, le plus célèbre des Saints de pluie : celui-ci pourrait marquer le début d’une longue période de pluies désastreuses pour les récoltes. A moins que Saint-Barnabé (samedi 11 juin) n’y remédie… Saint-Médard est l’un des évêques les plus populaires de son époque, il officia à Noyon de 456 à 545. Beaucoup de légendes lui sont attribuées, la plus populaire raconte que lorsqu’il était enfant, il fut protégé de la pluie par un aigle qui déploya ses ailes au-dessus de lui. Saint-Médard est également le patron des personnes emprisonnées, des personnes atteintes d’une maladie mentale, de migraine, de névralgie, mais aussi des agriculteurs et des viticulteurs. Surnommé «Saint-pluvieux», il est généralement invoqué pour, ou contre la pluie.

 

Les variantes du dicton

Les habitants du Languedoc connaissent une autre version du dicton populaire : «S’il pleut pour Saint-Médard, le beau temps vient tard». Les Auvergnats, préfèrent quant à eux, «Saint-Médard beau et serein, promet abondance de grains». On dit aussi que «s’il pleut pour Saint-Médard, l’été sera bâtard (ou 40 jours de temps bousard ; les récoltes diminuent d’un quart ; c’est du beau temps pour les canards ; le tiers des biens est au hasard)».  

À lire aussi

Tendance 4 semaines : météo du mois de Juin

L'actualité météo

Articles les plus lus