Actualités Météo
Bilan météo de l'été 2015 : 2ème rang des étés les plus chauds

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

L’été météorologique 2015 (juin-juillet-août) moyenné sur l’ensemble de la France a été chaud (excédent de 1,5°C par rapport à la normale 1981-2010), bien ensoleillé (+12%) avec une pluviométrie proche de la normale (-2%).

Bilan météo de l'été 2015 : 2ème rang des étés les plus chauds

Du point de vue des températures, cet été se place au 2ème rang des étés les plus chauds, loin derrière l’été 2003 où l’excédent atteignait plus de 3°C. Il faut dire que plusieurs vagues de fortes chaleurs ont concerné le pays, notamment en juillet où des records de chaleur mensuels et parfois absolus ont été battus. Cet été 2015 a été particulièrement chaud du nord-est au centre-est avec un excédent de plus de 2°C sur l’ensemble de l’été (2,7°C à Lyon). Les Alpes ont connu l'un des étés contemporains les plus chauds, devant 2003, année de la canicule, portant un coup dur aux glaciers et névés. Cet excédent se réduit nettement en direction du nord-ouest avec même des températures tout à fait de saison sur les côtes de la Manche.

 

Les précipitations ont été déficitaires au mois de juin et juillet sur la plus grande partie du pays alors que le mois d’août a été généralement bien arrosé avec plusieurs épisodes pluvio-orageux. Sur l’ensemble de l’été, les régions du nord-est et le Bassin parisien présentent un déficit pluviométrique marqué. Au contraire, la pluviométrie est nettement excédentaire sur le Languedoc, la Provence, la région Midi-Pyrénées et les côtes de la Manche. A Montpellier avec 326 millimètres relevé cet été, il est tombé plus de trois fois la pluviométrie habituelle.

 

L’ensoleillement a été généreux en cet été 2015. Le mois de juin a été particulièrement ensoleillé venant au 3ème rang des juins les plus ensoleillés depuis 1950. Des records d’ensoleillement ont été battus sur des villes comme Paris, Nantes, Toulouse et Bordeaux. Si l’ensoleillement est resté excédentaire en juillet, il est conforme à la normale au mois d’août, en lien avec le retour d’un temps plus instable sur le pays.

L'actualité météo

Articles les plus lus