Actualités Météo
Canicule en Rhône-Alpes : juillet 2015 plus chaud qu'août 2003 ?

Par Regis CREPET, météorologue

Depuis début juillet, les fortes chaleurs persistent en Rhône-Alpes. Les températures atteignent des sommets dans les Alpes, avec un isotherme 0°C situé autour de 4000 mètres d'altitude. Au 24 juillet, ce mois de juillet 2015 est plus chaud qu'août 2003.

Crédit : WIKIPEDIA / Jonathan M

Les fortes chaleurs sont récurrentes depuis la fin juin sur le sud de la France, avec le maintien d'une masse d'air d'origine africaine, très chaude jusqu'à haute altitude. La région Rhône-Alpes est la plus impactée. Avec un isotherme 0°C situé vers 4000 mètres en moyenne, des températures supérieures à 30°C quasiment tous les jours l'après-midi vers 1000 mètres d'altitude (18 jours à Chamonix depuis le 1er juillet dernier) et un soleil à peine contrarié par quelques orages localement très violents, toutes les conditions sont réunies pour accroître la dangerosité de la montagne actuellement. Les glaciers perdent de leur cohésion avec des avalanches parfois meurtrières.

L'accès au Mont Blanc limité, fermeture du refuge du Goûter

L'accès au Mont-Blanc, par le couloir du Goûter qui est la voie la plus empruntée, est par conséquent fortement déconseillé. En effet, les éboulements y sont fréquents, notamment dans le secteur de l'aiguille du Goûter. Le refuge du Goûter est quant à lui fermé par arrêté préfectoral pour une période indéterminée.

Une période de chaleur plus intense qu'août 2003

Même si le mois de juillet n'est pas terminé, la période du 1er au 24 juillet 2015 est plus chaude qu'août 2003. L'excédent atteint +0,5°C par rapport à août 2003. Cet excédent est lié au fait que la durée du jour est plus longue en juillet qu'en août. Mais la semaine prochaine, on attend une baisse des températures sur l'ensemble de Rhône-Alpes. En conséquence, la moyenne des températures baissera.

L'actualité météo

Articles les plus lus