Actualités Météo
Canicule : jusqu'à 39,7°C à Paris !

Par La Chaîne Météo

La capitale a enregistré une température maximale de 39,7°C au cours de cet après-midi du 1er juillet. C'est la 2ème valeur la plus élevée depuis 1873 à Paris, juste derrière 1947 mais devant la canicule d'août 2003. D'autres villes d'Île-de-France, de Normandie, de Picardie et du Nord-Pas-de-Calais ont battu des records mensuels.

Elle était annoncée comme une canicule exceptionnelle par sa précocité. Elle l'est aussi par son intensité. De nombreux records de chaleur ont été enregistrés au cours de cette journée du 1er juillet. L'une des valeurs les plus remarquables est incontestablement celle relevée à la station du parc Montsouris, à Paris avec un pic à 39,7°C à 16h47. C'est 0,2°C de plus que lors de la canicule d'août 2003 et c'est seulement 0,7°C de moins que le record absolu de la station, enregistré le 28 juillet... 1947 ! 

Nombreux records dans le nord du pays

"La plus belle ville du monde", qui était d'ailleurs la capitale européenne la plus chaude de l'après-midi, n'a pas été la seule à souffrir de la chaleur. Les thermomètres ont également atteint des sommets à Brétigny-sur-Orge, dans l'Essonne (39,5°C), Roissy (38,3°C), Toussus-le-Noble, dans les Yvelines (38,2°C), Rouen (37,9°C), Troyes (37,8°C), Creil, dans l'Oise (37,7°C), Evreux (37,5°C), Beauvais (37,4°C), Châteaudun (37,4°C) - pour ne citer que quelques exemples - avec des records de chaleur mensuels battus. Dans certaines de ces villes, c'est du jamais vu en juillet depuis l'ouverture de la station météorologique, dans les années 1950.

Boulogne, Melun, Dieppe : pire qu'en 2003

Trois villes ont par ailleurs enregistré leur plus haute température jamais atteinte, tous mois confondus. C'est le cas à Boulogne-sur-Mer (62) avec 35,4°C, à Dieppe (76) avec 38,1°C ou encore à Melun (77) avec 39,4°C. Ces nouveaux records viennent battre ceux enregistrés en 2006, 2003 et même 1947.

La canicule se poursuit jusqu'au week-end

Bien qu'en baisse, les thermomètres afficheront à nouveau des valeurs très élevées ce jeudi (entre 27 et 35°C), avant une nouvelle hausse attendue vendredi et samedi (entre 32 et 38°C). Dans ces régions, la canicule devrait se terminer dimanche ou lundi, avec des températures baissant pour ne plus excéder les 30 voire 32°C, des valeurs qui resteront néanmoins supérieures aux moyennes de saison. De nombreux départements restent placés en alerte orange dans le communiqué spécial de Météo Consult pour ces fortes chaleurs ou canicule.

 

L'actualité météo

Articles les plus lus