Actualités Météo
Prévisions saisonnières pour l'été en France : à quoi s'attendre ?

Par Regis CREPET, météorologue

Les prévisions à long terme pour l'été, en Europe et en France métropolitaine, ont été actualisées par La Chaîne Météo/METEO CONSULT ce 10 mai 2015. En plus de la tendance mois par mois, vous découvrirez en exclusivité des précisions par décade, qui restent expérimentales. Prochaine mise à jour le 10 juin.

Prévisions saisonnières pour l'été en France : à quoi s'attendre ?

Chaque mois, avec notre météorologue Régis Crépet, les prévisionnistes de METEO CONSULT font un travail de synthèse après analyse des résultats des modèles américains et européens spécialisés dans ce domaine. Il faut néanmoins étudier cette prévision avec beaucoup de circonspection : cette science en est encore à son début et il faudra de nombreuses années d'expériences pour pouvoir compter sur des résultats vraiment fiables. Mais chacun peut se faire une opinion en suivant de façon critique et objective la synthèse que METEO CONSULT effectue mensuellement.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Prévisions saisonnières été 2015 : un été standard, souvent orageux

L’ensemble des modèles numériques utilisés par METEO CONSULT pour l’élaboration des prévisions saisonnières envisage un été légèrement plus chaud que la normale en France métropolitaine, sans pour autant modéliser de fortes chaleurs. Les précipitations seront souvent orageuses, hétérogènes et souvent violentes sur un axe remontant du sud-ouest au centre-est, principalement en montagne.

Les pays de l'Europe du nord-ouest connaitront quelques pics de chaleur habituels mais de peu de durée. En revanche, l'Europe du sud-est (entre les Balkans et l'Ukraine) pourrait subir de fortes chaleurs récurrentes et une sécheresse. La péninsule ibérique sera confrontée à une alternance de chaleur, d'orages et de rafraîchissements sur la côte Atlantique.

Prévisions Saisonnières
Crédit : La Chaîne Météo


Des températures proches des normales, faible risque de canicule

En France métropolitaine, les températures seraient dans les moyennes, voire légèrement supérieures au final (entre +0,6° et +0,9° d’excédent sur la France pour la période juin – juillet –août). Les précipitations resteraient hétérogènes en fonction des orages, mais globalement déficitaires sur les régions de la moitié nord, et possiblement excédentaires au sud, en raison d’une fréquente instabilité orageuse.

Prévisions Saisonnières
Crédit : La Chaîne Météo

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Dans le détail :

Prévisions Saisonnières
Crédit : La Chaîne Météo

 

JUIN : Il pourrait s’agir du plus beau mois de l’été (avec éventuellement septembre). Temps plutôt beau et chaud avec de violents orages du sud-ouest au centre-est.

-1ère décade : début de mois orageux puis belle période.

-2ème décade : beau et chaud.

-3 ème décade : orageuse.

 

JUILLET : assez changeant mais avec de belles journées chaudes. Souvent orageux sur l’ensemble du territoire mais surtout en montagne, dans le sud. Le déficit hydrique sera plus marqué sur la moitié nord et le centre. Les températures ne présentent pas d'anomalie particulière, ce qui semble exclure le risque de canicule. Cependant, des coups de chaud sont inévitables dans une configuration météorologique estivale.

Prévisions Saisonnières
Crédit : La Chaîne Météo

 

-1ère décade : perturbée, ventée et relativement fraîche.

-2ème décade : beau temps dominant.

-3ème décade : plus perturbée.

 

AOUT : un peu moins beau qu'en juillet, car les perturbations atlantiques pourraient déborder plus fréquemment sur les régions du nord-ouest. Les précipitations seraient donc plus significatives, avec toujours des orages sur les reliefs du sud. Les températures resteraient proches des normales, avec des coups de chaud précédents les orages. Au nord de la Loire, en fonction de la fréquence des perturbations, le ressenti pourrait être moins favorable qu'en juillet.

Prévisions Saisonnières
Crédit : La Chaîne Météo

-1ere décade : pluie et vent au nord, beau au sud.

-2ème décade : plutôt beau et assez chaud.

-3ème décade : perturbé sur la moitié nord, assez beau au sud.

 

Prévisions Saisonnières
Crédit : La Chaîne Météo

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Septembre : à priori beau, chaud (+2° supérieur aux moyennes) et sec.

Tendance ultérieure :

L’automne s’annonce plutôt chaud en France métropolitaine. Le mois de septembre pourrait être un mois aux allures pleinement estivales. Le mois d’octobre, toujours dans la douceur, serait nettement plus perturbé avec l’arrivée des dépressions atlantiques.

Les grandes tendances pour l’hiver 2015 – 2016 envisagent une saison coupée en deux : douce et perturbée jusqu’en décembre, devenant plus froide à partir de janvier 2016.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Dans le monde :

 

El Nino : 2015 est donc une année placée sous le signe du phénomène El Nino dans l’océan Pacifique. Celui-ci ne commencera à décroître qu’en fin d’été, restant tout de même prépondérant, au profit d’une période neutre pour l’hiver 2016. Les effets d’El Nino se font sentir directement sur la zone intertropicale (influence notable sur les pluies, les sécheresses et l’activité cyclonique), mais restent peu probants pour l’Europe.

 

Saison cyclonique : elle s’annonce très faible dans l’océan Atlantique nord, à l’image de l’année dernière. En revanche, l’activité cyclonique s’annonce violente dans le Pacifique nord-ouest (possiblement la plus violente depuis 10 ans).

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Quelles sont nos méthodes ?

Nous analysons les résultats numériques issus des principaux centres de calculs mondiaux, américains et européens (modèles ECMWF, MET OFFICE, CFS, NCEP, IRI, JMA et Hadley Centre for Climate Prediction and Research). Ces résultats, qu'il faut prendre comme une "tendance", sont ensuite comparés aux grands cycles climatiques et océaniques en cours (Nina, Nino, Neutral, ONA, OA, QBO...) afin de les ajuster. S'ajoutent à cela des méthodes de calcul permettant de corréler à ces résultats des normes statistiques. Depuis quelques mois, METEO CONSULT développe son propre modèle de prévisions saisonnières : actuellement en période de test, ce modèle aboutira, au final, à une prévision décadaire, ce qui apportera des nuances au sein de cet ensemble trimestriel.

Ces calculs sont expérimentaux : par souci de transparence nous souhaitons vous en faire part, tout en insistant sur leur caractère purement indicatif.

L'actualité météo

Articles les plus lus