Actualités Météo
Samedi 21 mars : grande marée du siècle

Par La Chaîne Météo

En cette fin de semaine nous subirons les plus grandes marées de ces 18 dernières années avec des coefficients dépassant les 115 et atteignant même 119 ce samedi.

Samedi 21 mars : grande marée du siècle

Les grandes marées sont de retour avec un coefficient qui atteindra 119 ce samedi. Mais que signifie ce coefficient ? Le coefficient est exprimé en centièmes et varie de 20 à 120, indiquant la force de la marée. Il s’agit d’une valeur relative calculée pour Brest. Ce coefficient est valable pour tous les ports français mais ses conséquences ne sont pas les mêmes partout en fonction de la topographie du littoral (baies, mer fermée, etc...). Les plus grandes marées (marées de vives-eaux) se produisent lorsque la Lune et le soleil se trouvent en conjonction ou opposition par rapport à la Terre : leurs forces d'attraction s'ajoutent.

Inversement, les marées sont faibles (marées de mortes-eaux) lorsque la Lune se trouve à 90° de l'axe Soleil-Terre (situation de premier ou de dernier quartier).

Ainsi, pour un coefficient de :

20 = la plus faible marée possible
95 = une vive-eau moyenne
120 = la plus forte marée possible.

Pour un coefficient de 119 à 120 la durée de retour est de 18 ans et les prochaines dates sont le 3 mars 2033 puis le 14 mars 2051.

Pleine mer et basse mer, attention danger !

Pour profiter des bienfaits de l’air marin ces jours-ci, une seule restriction, prendre garde aux horaires de pleine mer et de basse mer afin de ne pas se laisser piéger. Le niveau le plus élevé atteint par la mer au cours d'un cycle de marée est appelé « pleine mer » (ou « marée haute »), et en opposition, le niveau le plus bas se nomme « basse mer » (ou « marée basse »). A l'approche des grandes marées, la mer se retire sur des centaines de mètres et laisse découvrir de grandes étendues dans lesquelles sont généralement enfouies moules, palourdes et crabes.

La différence de hauteur d'eau mesurée entre les niveaux d'une pleine mer et d'une basse mer consécutives est appelée « marnage ». Des termes qu’il vaut mieux connaître avant de s’aventurer sur le sable à cette période.

Vous avez l’intention d’aller admirer le phénomène des grandes marées ? Envoyez-nous vos photos !

L'actualité météo

Articles les plus lus