Actualités Météo
Le mascaret : une vague impressionnante

Par La Chaîne Météo

Le mascaret est une vague parfois impressionnante qui remonte les estuaires. Avec la recrudescence des grandes marées cette année, ce phénomène s’annonce plus fréquent et plus violent.

Le mascaret : une vague impressionnante

Cette année, les grandes marées flirtent avec les limites des plus hauts niveaux d’eau connus. L'une des conséquences de ce phénomène cosmique est une importante multiplication des mascarets.

Qu’est-ce que le mascaret ?

Le mascaret est un phénomène de brusque surélévation de l'eau d'un fleuve ou d'un estuaire provoquée par l'onde de la marée montante. Il représente la limite entre la marée montante et le flux du fleuve qui s’écoule vers l’océan. Il n’est visible que lors de marées importantes, souvent à partir d’un coefficient allant de 85 à 90. Il peut devenir spectaculaire lors des grandes marées.

Où et quand se forme-t-il ?

On peut l’observer dans l'embouchure et le cours inférieur de certains fleuves lorsque leur courant est contrarié par le flux de la marée montante. Il n’est visible que lorsque le flux de la marée est suffisamment important par rapport au flux du fleuve pour créer une vague qui déferle aux endroits les moins profonds. Il est d’ailleurs plus impressionnant lorsque le débit des fleuves est faible.

Les plus connus en France sont ceux de la Dordogne et de la Garonne, mais on le trouve par exemple dans la Baie du Mont-Saint-Michel, sur les cours d'eau de la Sélune et du Couesnon à la marée montante.

Le mascaret le plus violent en France

Il existe donc plusieurs fleuves parcourus par un mascaret. Le plus haut et le plus violent en France était celui qui avait lieu sur la Seine. Avant les aménagements réalisés pour le contenir, il atteignait jusqu’à 6 m et pouvait provoquer des dégâts sur les habitations situées à proximité du lit du fleuve.

Ces prochains jours

Le mascaret est très apprécié des surfeurs qui profitent de cette vague pour s’adonner à des concours de distance. Cependant, par sa rapidité et sa violence, ce phénomène peut être très dangereux. Restez donc toujours à bonne distance de l’eau et renseignez-vous sur les points d’observation.

Les meilleurs sites pour l’observer actuellement en France se situent à Saint-Pardon sur la Dordogne. Avec des coefficients de 115 à 118, la vague pourra atteindre jusqu’à 2,5 mètres. Ce sera également le cas sur la Garonne, entre Langoiran et Podensac.

Envoyez-nous vos photos et vidéos du phénomène sur lachainemeteo.com sans prendre de risque. 

 

L'actualité météo

Articles les plus lus