Actualités Météo
Météo semaine prochaine en France : vers de violentes intempéries au sud-est

Par La Chaîne Météo

Si le 1er novembre, jour de Toussaint, s’annonce exceptionnellement doux et ensoleillé sur la plupart des régions, les services de La Chaîne Météo / METEO CONSULT surveillent attentivement une nette dégradation des conditions météo attendue dès lundi, surtout au sud-est.

Météo semaine prochaine en France : vers de violentes intempéries au sud-est

Après plusieurs semaines de temps calme, de douceur et même de chaleur dans certaines régions, la situation qui jusqu’à présent était "bloquée", va radicalement changer. L’anticyclone, sur l’Europe Centrale, va ainsi se replier à partir du week-end et une dépression au nord des Îles Britanniques va progressivement étendre son influence jusqu’à la France. Une perturbation associée abordera l’ouest du pays dimanche, mettant fin à cette exceptionnelle période de temps calme et doux.

Début d’un changement de temps ce week-end

C’est à nouveau dans le sud-est que la situation demande davantage d’attention. Un vent de sud à sud-est modéré apportera dès samedi des entrées maritimes entre l’Hérault, le Gard et les Cévennes. Quelques pluies pourront se produire, essentiellement dimanche. Et c’est justement en soirée de dimanche et durant la nuit suivante que les conditions météo vont nettement se dégrader. L’air plus frais gagnera du terrain depuis les régions de l’ouest et se heurtera à l’air plus doux en Méditerranée, ce qui provoquera des orages violents, essentiellement sur les régions cévenoles, les mêmes régions qui avaient été touchées par les précédents épisodes de fin septembre et de début octobre.

Une semaine à haut risque en Méditerranée

Avec la progression de la dite perturbation dans les régions de l’est lundi, les intempéries s’étendront en soirée et nuit suivante pour concerner tout le quart sud-est. S’il est trop tôt, pour l’heure, de déterminer avec précisions les cumuls de pluies attendus ou les zones géographiques les plus touchées, il est maintenant certain que le début de semaine prochaine sera particulièrement agité entre les régions Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse.

 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Risque de medicane ?

Avec une fiabilité nettement plus faible, nos services évoquent l’hypothèse d’un medicane entre mardi et jeudi. En effet, l’air plus froid qui va plonger en Méditerranée devrait engendrer le creusement d’une dépression. Celle-ci, en continuant à se creuser, pourrait présenter des caractéristiques semblables aux phénomènes tropicaux qui se forment aux latitudes plus basses. Ce phénomène baptisé "medicane" (pour mediterranean et hurricane) présenterait un "cœur chaud" contrairement aux dépressions classiques et une structure nuageuse dont l'enroulement autour d'un centre exempt de nuages formerait un œil, comme dans le cas des cyclones tropicaux. Ce mécanisme, extrêmement complexe est néanmoins difficile prévisible au-delà de 48 heures, d’où une fiabilité très limitée.

Baisse des températures, neige conséquente en montagne

Autre caractéristique de cette dégradation : la baisse des températures. Entre ce week-end et mardi, la chute s’annonce brutale avec souvent une dizaine de degrés perdus l’après-midi. La masse d’air qui va s’engouffrer à l’arrière de la perturbation, est donc nettement plus fraîche et les températures vont ainsi tout simplement retrouver un niveau de saison. Avec les précipitations abondantes dans le sud-est et cette chute brutale du mercure, il conviendra également de surveiller les cumuls de neige en montagne et ce, à partir d’une moyenne altitude. Il n’est pas exclu d’observer d’ici la fin de semaine prochaine, plus d’un mètre de neige dans la partie orientale des Pyrénées et le sud des Alpes.

Les services de La Chaîne Météo / METEO CONSULT émettront à partir de ce week-end un communiqué spécial pour ces intempéries.

 

 

L'actualité météo

Articles les plus lus