Actualités Météo
Inondations catastrophiques sur les Balkans et l'Europe centrale

Par La Chaîne Météo

Comme cela avait été prévu par La Chaine Météo, des intempéries s'abattent sur les Balkans ainsi qu'en Europe centrale avec de violents orages et des cumuls de pluie très importants. Des rafales de vent tempétueuses sont également signalées.

Inondations catastrophiques sur les Balkans et l'Europe centrale

 2000 pompiers sont mobilisés pour lutter contre les inondations en Autriche depuis vendredi. De multiples routes et ponts se sont effondrés dans les Balkans, et plusieurs trombes marines ont causé des dégâts sur les plages en Italie et en Grèce. Cette situation est due à une  dépression très orageuse baptisée "Yvette" qui s’est isolée entre les Balkans, la Turquie et l’Europe centrale depuis mardi. Cette dépression se comble ce dimanche, impactant encore la Pologne, la Hongrie, l'Autriche ainsi que l’Allemagne. De violents orages, parfois accompagnés de grêle se sont développés dans les régions soumises à cette dépression. Les cumuls sont considérables, surtout en Serbie, avec 195 mm à Belgrade et en Bosnie avec 150 mm à Sarajevo. L'Autriche  (194 mm à Lilienfeld), la Roumanie (74 mm à Riminicu Vilcea) ou encore la Hongrie et la République Tchèque (70 mm à Serak) sont aussi impactées. En montage, de très abondantes chutes de neige touchent la chaîne des Tatras située entre la Pologne et la Slovaquie, avec 70 cm de neige fraîche à 1800 mètres et près de 2 mètres vers 2300 mètres d'altitude.

 

La pire catastrophe depuis un siècle en Serbie et en Bosnie

En Serbie, on compte iune trentaine de morts et plusieurs disparus. Des dizaines de villes sont touchées par des inondations dans l’ouest et le sud-ouest du pays.Plus de 16.000 personnes ont été évacuées d’une dizaine de villes sinistrées.Les écoles sont fermées, la principale route reliant Belgrade au sud-ouest du pays et au Monténégro est coupée. La Bosnie n’a pas vu connu de telles intempéries depuis plus d'un siècle. Des rivières sont  en crues et des inondations ont contraint le pays à déclarer l‘état d’alerte dans plusieurs villes. Les flots emportent tout sur leur passage comme ce pont arraché par le courant (vidéo jointe à l'article). Sarajevo, Zenica ou encore Tuzla sont les plus touchées. Des centaines de maisons sont isolées ou envahies par l’eau. En Hongrie, sur le lac Balaton, des vagues d’un mètre de haut ont frappé le rivage, conséquence là aussi d’inondations. Des sacs de sable ont été installés pour protéger les maisons. 3.000 foyers sont privés d‘électricité.

 

Des vents violents, d'abondantes chutes de neige sur les Alpes et les Alpes

D’autre part, la dépression a aussi provoqué des violentes rafales de vent plus au nord, sur la Slovaquie en particulier, avec des vents en montagne dépassant les 140 km/h. En Hongrie, le vent a parfois dépassé les 100 km/h en plaine, dans la ville de Siofok par exemple.  A Vienne, une rafale a atteint 90 km/h. De nombreuses alertes rouges et oranges ont été déclenchées dans les pays en question, et celles-ci sont levées au fur et à mesure que la dépression se décale vers le nord de l’Europe en se comblant. Une partie de l'Autriche restait néanmoins en alerte rouge hier samedi car de nombreux cours d'eau, gonflés par les pluies torrentielles et chutes de neige abondantes qui se produisent sur les Alpes, débordent toujours ce dimanche. La situation est similaire en Pologne où la chaîne montagneuse des Tatras est recouverte d'1,50 mètres de neige fraîche vers 2100 mètres d'altitude, ce qui provoque la crue de nombreux cours d'eau.

L'actualité météo

Articles les plus lus