Actualités Météo
Prévisions saisonnières : sont-elles fiables?

Par Regis CREPET, météorologue

Les prévisions saisonnières de Météo Consult sont actualisées tous les mois. Ces prévisions à très long terme (à trois mois) visent à anticiper des anomalies de température et de précipitations par rapport aux normales. Nous avons voulu savoir quelle fiabilité leur accorder.

Prévisions saisonnières : sont-elles fiables?

Les prévisions saisonnières sont des prévisions à très long terme, qualifiées de " probabilistes " (car elles incluent des données statistiques et des probabilités), à la différence des prévisions météorologiques classiques à 7 et 15 jours, qui sont des prévisions " déterministes ", c'est à dire basées sur l'état initial de l'atmosphère.

Des prévisions à grande échelle

Partant du principe que les prévisions saisonnières ne prévoient pas le temps mais mettent en valeur des éventuelles anomalies (plus froid, plus chaud, plus humide, plus sec que les normales), il revient aux météorologues de METEO CONSULT d'en faire une analyse afin de replacer ces prévisions dans le contexte et de reconstituer le scénario météo envisagé : où sont les centres d'action dominants? quel serait le " temps ressenti " le plus probable? quelle est la fiabilité accordée?

La prévision saisonnière relève davantage de la prévision " climatique ". Elle demande une très grande puissance de calcul et utilise les super calculateurs dont les modèles intègrent à la fois les données atmosphériques et océaniques (on parle de "modèles couplés " océan - atmosphère). A ces résultats, sont instillées des données statistiques afin de les rendre plus réalistes : mais même dans ce cas, la marge d'erreur reste importante (grande variabilité), et la fiabilité globale des prévisions saisonnières est estimée entre 55 et 60%.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Une fiabilité qui dépend de la saison

Afin d'être le plus transparent quant à nos résultats, nous avons réanalysé nos prévisions saisonnières effectuées entre mai 2011 et février 2014 (voir nos infographies). Il faut lire les graphiques de la façon suivante : " à trois mois, nos prévisions saisonnières étaient fiables à xx % ". On s'aperçoit que les résultats fluctuent en fonction de la saison prévue; en l'occurence, les prévisions réalisées pour les intersaisons sont meilleures que pour l'été et l'hiver (quoique ces résultats soient également fluctuants d'une année à l'autre).

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

L'actualité météo

Articles les plus lus