Actualités Météo
Prévisions saisonnières : suite de l'hiver / printemps

Par La Chaîne Météo

Préambule : vous êtes très nombreux à suivre chaque mois les actualisations des prévisions saisonnières de La Chaine Météo / METEO CONSULT. Voici les tendances actualisées pour la suite de l'hiver 2013 / 2014 et le début du printemps. La prévision saisonnière est un service très attendu par tous. Chaque mois, avec notre météorologue...

Préambule : vous êtes très nombreux à suivre chaque mois les actualisations des prévisions saisonnières de La Chaine Météo / METEO CONSULT. Voici les tendances actualisées pour la suite de l'hiver 2013 / 2014 et le début du printemps.


La prévision saisonnière est un service très attendu par tous. Chaque mois, avec notre météorologue Régis Crépet, les prévisionnistes de METEO CONSULT font un travail de synthèse après analyse des résultats des modèles américains et européens spécialisés dans ce domaine. Il faut néanmoins étudier cette prévision avec beaucoup de circonspection : cette science en est encore à son tout début et il faudra de nombreuses années d'expériences pour pouvoir compter sur des résultats vraiment fiables. Mais chacun peut se faire une opinion en suivant de façon critique et objective la synthèse que METEO CONSULT effectue mensuellement.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Actualisation du 11 janvier 2014 (pour la France métropolitaine) :


* Situation générale : le flux perturbé atlantique " zonal " se maintient mais sera potentiellement ralenti par la reconstitution des masses d'air froid sur la Scandinavie et la Russie : l'extrême douceur et la pluviométrie exceptionnelle qui régnaient entre la mi-décembre et la première décade de janvier seront progressivement atténuées. Dans un contexte où l'hiver est "plus froid que les moyennes" en Amérique du Nord, il est logique que des masses d'air plus douces remontent - par effet de vases communiquants - vers l'Europe de l'ouest, même si ce principe n'est pas toujours systématique.


* Tendance : les précédents scénarios envisagés pour l'hiver ne changent pas fondamentalement, avec la prédominance d'un temps souvent perturbé et assez doux, malgré le retour progressif à des températures " de saison " sur la France métropolitaine (et sur l'Europe en général). Des coups de froid épisodiques sont donc attendus, sans remettre en cause un hiver globalement doux.


* Ce qu'il faut retenir : la douceur anormale qui s'est maintenue en première décade de janvier laisse place à une configuration un peu plus hivernale, mais il n'est pas attendu d'anomalie froide pour autant. Les mois de février / mars s'annoncent plus propices à un temps de saison, la neige faisant son retour sur nos massifs, et pouvant ponctuellement s'abaisser en plaine. Les précipitations resteront fréquentes, toujours excédentaires mais sans atteindre les valeurs de la fin décembre 2013.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Février : un contexte un peu plus hivernal

Le potentiel " froid " devient plus net dès la mi-janvier et pour le mois de février. Les températures devraient malgré tout se maintenir " proches des moyennes " voire même encore légèrement supérieures au final (entre 0°C et +0,5°C d'écart). Les précipitations restent notables (+20% à +30%), souvent associées au flux d'ouest, mais parfois ralenties par les incursions d'air plus froid sur l'est et le nord-est du pays : quelques épi-phénomènes de neige en basse altitude - voire en plaine - sont possibles. Les massifs feront alors le plein d'enneigement après un début d'hiver marqué par le redoux.


Mars : plutôt froid

Le mois de mars reste pressenti comme plutôt froid sur l'Europe et la France, présentant quelques similitudes avec l'hiver dernier (froid humide tardif) : dans un contexte de conflits de masses d'air entre les dépressions océaniques et l'air scandinave, un temps perturbé et froid pourrait dominer sur notre pays. La neige serait donc probable en plaine, et, en tous cas, sur tous nos massifs à basse altitude. Les précipitations restent légèrement excédentaires tandis que les températures pourraient afficher un déficit proche de -1°C (voire plus prononcé).


Avril : plus doux et rapidement orageux

La configuration qui semble se dessiner pour le mois d'avril est assez conforme à la saison : dans un champ de pression restant dépressionnaire, le flux dominant pourrait s'orienter majoritairement au sud-ouest, entraînant la mise en place d'un temps instable et assez doux, même si, à ce jour, aucune anomalie particulière ne semble prédominer : à cette époque charnière de l'année, la fiabilité des prévisions à long terme est moins bonne. Tout au plus doit-on s'attendre à un régime de giboulées (voire même d'orages) avec des précipitations toujours supérieures aux moyennes (excédent de l'ordre de 5% à 20%), avec des températures assez proches des normales.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quelles sont nos méthodes?

Nous analysons les résultats numériques issus des principaux centres de calculs mondiaux, américains et européens (modèles ECMWF, MET OFFICE, CFS, NCEP, IRI, JMA et Hadley Centre for Climate Prediction and Research). Ces résultats, qu'il faut prendre comme une "tendance", sont ensuite comparés aux grands cycles climatiques et océaniques en cours (Nina, Nino, Neutral, ONA, OA, QBO...) afin de les ajuster. S'ajoutent à cela des méthodes de calcul permettant de corréler à ces résultats des normes statistiques.

Ces calculs sont expérimentaux : par souci de transparence nous souhaitons vous en faire part, tout en insistant sur leur caractère purement indicatif.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Prenez note !
ces prévisions saisonnières vous sont communiquées le 10 de chaque mois et actualisées en fonction des observations. Elles sont également accessibles en permanence au 32.01* sur votre téléphone.


L'actualité météo

Articles les plus lus