Actualités Météo
Dégradation de fin de semaine : à quoi s'attendre ?

Par La Chaîne Météo

Le temps est pleinement estival cette semaine avec un soleil omniprésent et des températures qui dépassent les 30°C sur une

Dégradation de fin de semaine : à quoi s'attendre ?

Le temps est pleinement estival cette semaine avec un soleil omniprésent et des températures qui dépassent les 30°C sur une grande partie du pays. Toutefois, ce ne sera que temporaire et dès vendredi, le retour à une ambiance plus automnale est programmé. S'il est certain que la situation va nettement se dégrader, les prévisions restent à affiner dans les détails.

C'est en effet une goutte froide qui viendra se centrer à proximité de la France. Il s'agit d'un petit minimum dépressionnaire, peu creux (pressions voisines de 1005-1010 HPa), associé à une puissante advection d'air froid en altitude. Par nature, ce genre de phénomène météo est instable, rendant la prévision détaillée difficile au-delà de 48 heures. De plus, comme il favorise un fort conflit de masses d'air, nous pouvons passer de la chaleur à une grande fraîcheur en quelques kilomètres seulement !

Pour l'heure, il est certain que la dégradation débutera vendredi dans l'ouest avec le développement d'orages, déjà potentiellement forts. De l'Alsace à la vallée du Rhône, il fera encore chaud avec un ciel voilé et des orages uniquement sur le relief.

Un week-end à surveiller attentivement

C'est vraiment ce week-end que la situation sera à surveiller très attentivement. L'air frais océanique gagnera du terrain tandis que dans le même temps, le flux restera orienté au sud sur l'Europe Centrale. Pluies et orages se multiplieront rapidement, mais leur localisation est encore incertaine. L'axe le plus instable pourrait concerner les régions centrales, voire la façade atlantique si l'air chaud parvient à résister davantage.

L'autre région à surveiller sera bien entendu la Méditerranée, ainsi que la vallée du Rhône. Si le flux de sud parvient à s'organiser, le premier épisode cévenol de la saison est alors possible. Ce n'est pas pour l'instant l'option majoritaire retenue par nos services. Ce temps très dégradé se maintiendra jusqu'en milieu de semaine prochaine au moins, selon une chronologie qui reste encore à affiner.

Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*

L'actualité météo

Articles les plus lus