Actualités Météo
Prévisions saisonnières : quelle météo pour l'automne et l'hiver ?

Par Regis CREPET, météorologue

Préambule : vous êtes très nombreux à suivre chaque mois les actualisations des prévisions saisonnières.

Préambule : vous êtes très nombreux à suivre chaque mois les actualisations des prévisions saisonnières. Nous tenons à vous en remercier. Voici les tendances pour l'automne et le début de l'hiver 2013.


La prévision saisonnière est un service très attendu par tous. Chaque mois, les ingénieurs de METEO CONSULT font un travail de synthèse après analyse des résultats des modèles américains et européens spécialisés dans ce domaine. Il faut néanmoins étudier cette prévision avec beaucoup de circonspection : cette science en est encore à son tout début et il faudra de nombreuses années d'expériences pour pouvoir compter sur des résultats vraiment fiables. Mais chacun peut se faire une opinion en suivant de façon critique et objective la synthèse que METEO CONSULT effectue mensuellement.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Prévisions pour la France métropolitaine : actualisation du 27 aout 2013



En guise d'introduction : les modèles étudiés par METEO CONSULT envisagent un automne assez standard tant au niveau des températures que des précipitations. Un temps assez perturbé pourrait s'installer en septembre avant le retour de conditions anticycloniques plus sèches mais plutôt fraiches en octobre. Pour la suite, avec une fiabilité limitée, on pourrait s'orienter vers un début d'hiver assez précoce en novembre.



Phénomène EL NINO / LA NINA: les prévisionnistes de METEO CONSULT surveillent attentivement l'évolution des anomalies de la température de surface des océans, notamment en zone intertropicale (ENSO). Le phénomène le plus marquant étant l'alternance entre les épisodes de refroidissement de l'océan Pacifique (La Nina) ou, à l'inverse, son réchauffement (épisode El Nino) : ces variations cycliques influent particulièrement sur les conditions météo en Amérique, mais n'ont que peu d'influence directe sur les hivers européens. A l'heure actuelle, malgré la mise en place d'un faible El Nino dans le Pacifique, l'évolution globale devrait rester " neutre " pour les prochains mois.



Les glaces arctiques : l'étendue des glaces de l'Arctique a une influence sur le comportement de l'atmosphère en facilitant la formation des anticyclones polaires. Cet été, les glaces arctiques ont conservé une extension importante, que l'on n'avait pas revu depuis 1996 : à ce sujet, la faiblesse du cycle solaire actuel pourrait en être une explication parmi d'autres. Ces glaces, en s'étendant à nouveau cet automne, pourraient influencer l'hiver européen.



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Septembre
: les plus réçents calculs indiquent un mois de septembre plutôt " normal " avec des températures sans anomalie particulière mais souvent changeantes. Les belles périodes alterneront avec des dégradations orageuses, mais au final, ce mois pourrait se situer dans les moyennes de température et en terme de précipitations. Cependant, compte-tenu de l'avancée dans la saison, il conviendra de surveiller l'occurence probable d'épisodes méditerranéens. Ceux-ci pourraient d'ailleurs s'avérer violents compte-tenu de la chaleur de la mer Méditerranée.


Octobre : conditions de bordure anticyclonique prédominantes dans un flux de nord ou de nord-ouest propice au Mistral. Dans ces conditions, le temps devrait rester plutôt sec et parfois frais sur le continent, tandis que de violents orages méditerranéens devraient concerner l'extrême sud-est (plutôt la Corse et la Côte d'Azur.
Ailleurs, de belles journées fraiches et ensoleillées pourraient alterner avec quelques passages d'averses, plutôt sur le nord-est de notre pays.


Novembre : avec une fiabilité nettement plus faible, une tendance plutôt froide et neigeuse semble se dégager sur la France en raison d'un conflit de masses d'air entre des vents de nord-est issus de Scandinavie et des flux de sud-ouest remontant de l'océan : cette configuration pourrait apporter temporairement de la neige précoce jusqu'en plaine. La Méditerranée reste sous la menace de violentes intempéries.



Tendances pour l'hiver : au vu des oscillations océaniques, du cycle climatique actuel et de l'épisode " neutre " dans l'océan Pacifique, il semble que nous nous dirigions vers un nouvel hiver froid sur l'Europe. Il faudra déterminer l'influence éventuelle du phénomène El Nino et surveiller l'évolution des anticyclones polaires au-dessus de l'Arctique. Le mois de janvier 2014 pourrait s'avérer particulièrement froid, mais il est encore trop tôt pour déterminer la précocité (ou non) de l'hiver.



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Quelles sont nos méthodes?


Nous analysons les résultats numériques issus des principaux centres de calculs mondiaux, américains et européens (modèles du CEP, MET OFFICE, CFS, NCEP, IRI et CSAG, groupe de recherche expérimental). Ces résultats, qu'il faut prendre comme une "tendance", sont ensuite comparés aux grands cycles climatiques et océaniques en cours (Nina, Nino, Neutral...) afin de les ajuster. S'ajoutent à cela des méthodes de calcul permettant de corréler à ces résultats des normes statistiques.

Ces calculs sont expérimentaux : par souci de transparence nous souhaitons vous en faire part, tout en insistant sur leur caractère purement indicatif.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Prenez note ! ces prévisions saisonnières vous sont communiquées le 10 de chaque mois et actualisées en fonction des observations. Elles sont également accessibles en permanence au 32.01* sur votre téléphone.

L'actualité météo

Articles les plus lus