Actualités Météo
Méditerranée : une saison automnale à haut risque?

Par La Chaîne Météo

Alors que les températures des eaux de surface de la Méditerranée ont rapidement rattrapé le retard printanier sous le

Méditerranée : une saison automnale à haut risque?

Alors que les températures des eaux de surface de la Méditerranée ont rapidement rattrapé le retard printanier sous le soleil de juillet, elles atteignent désormais des niveaux supérieurs aux moyennes. De quoi fournir l’énergie nécessaire à la formation d’épisodes méditerranéens violents à l’automne prochain, dont les tant redoutés épisodes cévenols ainsi que les " Médicanes", ces ouragans Méditerranéens.


Sans battre de réels records, cette anomalie chaude des températures actuelles de l’eau est comparable à celle relevée en 2006, dernier été en date véritablement très chaud sur la France. Cette situation risque de conduire à une situation potentiellement explosive à l’automne, période traditionnelle des épisodes méditerranéens.

Alors que l’eau restait encore plutôt fraîche au début du mois de juillet sur tous les littoraux français, la faute à un printemps froid et tardif, le retard a été désormais bien rattrapé en Méditerranée sous l’effet d’une chaleur continuelle et de l’absence de vent. Tous les ingrédients ont été réunis pour que les eaux atteignent globalement de 24 à 27°C: ces valeurs sont supérieures de 2°C aux normales, se situant dans les niveaux record comme lors de la canicule de 2003 et 2006. Le mois de juillet 2006 avait même été plus chaud que celui que nous venons de connaître en 2013. D’une façon globale, toute la Méditerranée est chaude, des Baléares à Chypre en passant par la Sicile, avec une petite faiblesse pour la Mer Egée (Grèce), plus fréquemment soumise au vent du nord cet été (le «Meltem», l’équivalent de notre Mistral).


Un réservoir de chaleur et d’humidité


«Une telle accumulation de chaleur latente n’est pas sans conséquence sur la future saison automnale, explique Régis Crépet, météorologue spécialistes des prévisions saisonnières pour Météo Consult-La Chaîne Météo. Les modèles numériques de prévisions saisonnières prennent en compte les températures des mers pour les tendances météo à long terme. Ces épisodes méditerranéens de l’automne se déclenchent au moment où les conflits de masses d’air d’intersaison se mettent en place, entre septembre et novembre». Certains géographes n’hésitent pas à parler de ce phénomène cyclique comme d’une «mousson méditerranéenne».

«Le mois d’août ne semble pas propice à des phénomènes généralisés, mais la situation pourrait commencer à changer en septembre, selon Régis Crépet. En 2006, année faisant référence, le sud-est de la France avait connu un épisode de fortes intempéries avec des tempêtes et des inondations en Corse et en Languedoc-Roussillon les 13 et 14 septembre». Le Golfe de Gascogne a également subi une violente tempête en octobre de cette même année. Cependant, les phénomènes météo ne suivent pas obligatoirement cette logique puisque l’année dernière avait prouvé que des eaux chaudes sur le littoral français ne conduisaient pas toujours à des phénomènes majeurs. «Rien de remarquable en France en 2012 à cette époque, mais des orages violents sur l’Italie, précise quand même le météorologue».

Les prévisions saisonnières de Météo Consult-La Chaîne Météo pour l’automne tendent vers un mois de septembre plutôt chaud mais orageux sur la France, avec des précipitations un peu supérieures aux moyennes sur la bordure Languedocienne. Le mois d’octobre s’annoncerait en revanche plus frais sur le pays: ces deux paramètres (air frais sur le continent, humidité et chaleur sur la côte) peuvent servir de détonateur et engendrer la formation de dépressions.


Consultez nos prévisions météo pour la Méditerranée au 3201* par téléphone.

L'actualité météo

Articles les plus lus