Actualités Météo
Photographe météo : l'interview du spécialiste

Par Karine DURAND, rédactrice

Les orages, tempêtes, phénomènes optiques et nuages de toutes formes n’ont aucun secret pour Pierre-Paul Feyte, photographe

Les orages, tempêtes, phénomènes optiques et nuages de toutes formes n’ont aucun secret pour Pierre-Paul Feyte, photographe météo qui vient de sortir son premier livre « Ciel Sauvage », aux éditions Les Petites Vagues. « Le livre est construit comme une journée idéale : l’atmosphère s’exprime comme une symphonie, avec des moments calmes et des moments où ça se déchaine » aime à le rappeler le photographe, également guide touristique.
L’ouvrage réunit les plus beaux et plus impressionnants clichés de l’auteur, pris entre 1984 et 2010, dans un territoire ciblé aux paysages variés : « la plupart des photos présentes dans mon livre ont été prises de 10 à 20 km autour de mon lieu de résidence, dans le Nord du département du Gers, entre Auch et Agen. C’est un territoire complètement offert au ciel, avec une succession de collines, une très faible densité de population, des paysages assez ouverts. Il y a des dénivelés de l’ordre de 100 mètres entre les creux et les vallons, c’est idéal pour voir loin car les Pyrénées sont en face » explique Pierre-Paul Feyte.

Le Gers en particulier, mais également d’autres régions pour capturer des phénomènes visuels de grande ampleur : « mes meilleurs souvenirs d’orages sont ceux qui se sont produits sur l’océan, à l’époque où j’habitais à la Teste, sur la dune du Pyla. Quand vous êtes sur cette côte, vous êtes devant une immensité, avec cette ligne d’orage qui approche, les éclairs qui tombent dans la mer. C’est une impression d’infini, avec une nature qui se révèle surtout en pleine nuit quand vous êtes spectateur unique de cette débauche d’énergie. »

Foudre, cumulonimbus, arcus, lenticulaires, arc-en-ciel, irisations… Toutes les colères du ciel, comme ses joyaux, sont regroupés dans ce « Ciel Sauvage », mais l’auteur estime avoir encore de nouveaux défis à relever : « le Graal dans ce domaine c’est la foudre en boule, et aussi, même si ce n’est pas à souhaiter, une grande tornade sur le sol français. Un moment extraordinaire pour tout chasseur d’orages, mais nous ne sommes pas dans les grandes plaines américaines… ».
Comment le photographe prépare-t-il ses déplacements ? Quelles techniques utilise-t-il pour capturer en image la foudre ? Que nous apprennent les photos de brouillards ? Retrouvez notre interview de Pierre-Paul Feyte dans nos vidéos.



Soyez sûrs d’être à prendre vos photos au bon moment en consultant nos prévisions météo heure par heure au 3201* sur votre téléphone. Envoyez-nous vos clichés !

L'actualité météo

Bulletin France

Articles les plus lus