Actualités Météo
Chaleur record et sécheresse dans le nord de l'Europe préoccupantes

Par Gilles MATRICON, météorologue

Des températures records Depuis le mois de mars et surtout début avril, les températures atteigne

Des températures records

Depuis le mois de mars et surtout début avril, les températures atteignent des valeurs estivales dans toute l'Europe du Nord. Des records de chaleurs pour la saison sont quotidiennements battus. Hier samedi, on a par exemple relevé 28°C en Belgique, 27°C au Pays-Bas ainsi que dans le nord de la France, la région de Cologne (Alemagne) et 25°C à Londres.


Un printemps très sec dans le nord de l'Europe

Le printemps très sec et ensoleillé en Europe du Nord commence à devenir inquiétant, la sécheresse commençant à sévir dans plusieurs pays septentrionaux.
De la Grande-Bretagne à la Suisse, en passant par le nord de la France et la Hollande, les réserves d'eau des nappes phréatiques, des rivières et des lacs ne se rechargent pas comme elles devraient le faire en cette saison.


En Angleterre et au Pays-de-Galles, le mois de mars 2011 y a été le plus sec depuis 100 ans. En Suisse, la sécheresse place ce début d'année parmi les plus secs jamais observés ; il faut remonter au mois de printemps 1921 pour retrouver pareil déficit pluviométrique.
Au nord et à l'est de Paris des mesures de restriction ont été décidées, y compris pour l'irrigation des cultures. Par ailleurs huit départements du centre et du centre-ouest du pays sont également touchés par ces restrictions.

La sécheresse et la chaleur actuelle ont même provoqué des incendies de forêt dans la réserve naturelle des Fagnes (Belgique), ou dans certains cantons suisses. D'ailleurs, une alerte aux incendies est activée au sud de la Norvège ainsi qu'une vigilance incendies en Autriche, Suisse et en Slovénie


Pas de retour à un régime perturbé océanique en vue sur l'Europe septentrionale

Dans les prochains jours, même si des orages peuvent se déclencher et être localement violents (comme ce fut le cas la nuit dernière dans le nord de la France), ceux-ci restent localisés (mais ils peuvent se montrer destructeurs car parfois accompagnés de grêle) et ne sont pas suffisants pour recharger les nappes phréatiques d'autant qu'aucun retour d'un régime perturbé océanique pluvieux ne se profile à l'horizon, avant début mai au moins sur le nord de l'Europe... Par ailleurs, si une baisse de la température s'amorce sur le nord de la France, celle-ci restera raisonnable : on rejoindra en milieu de semaine les moyennes de saison.

Retrouvez toutes nos prévisions météo détaillées et localisées à 14 jours en France au 32.01 sur votre téléphone (1,35 euro l'appel + 34cts la minute)

L'actualité météo

Articles les plus lus