ACTUALITES - France & Étranger

Tempête Carmen : dernier point à 22 heures

13
Réagir
Actualités - par

La tempête CARMEN frappe une grande partie de la France ce lundi. La Chaîne Météo se mobilise pour vous informer en temps réel sur la situation et son évolution. Elle le fera de même pour un autre risque de tempête sur le nord mercredi.

Reporters - Paris 75000
Crédit : Eumetsat.int

A 22 h : renforcement temporaire du vent dans l'Est

Le vent s'est renforcé entre la Bourgogne et la Lorraine avec des rafales à 80 km/h entre Mâcon, Dijon, Langres, Nancy et Metz mais ce renforcement du vent ne présente pas de caractère inquiétant car il est temporaire et lié à l'éloignement de la tempête Carmen vers l'Allemagne. Partout ailleurs, la baisse des vents se poursuit, excepté en Corse où les 150 km/h sont encore dépassés sur les caps et côtes exposés de la Haute-Corse avec une rafale à 183 km/h mesurée au cap Corse.

Il neige toujours fortement sur les Alpes. Il est tombé 17 cm de neige à Megève depuis ce milieu d'après-midi et on attend 15 cm supplémentaires d'ici demain matin. Les chutes de neige, encore intense en fin de soirée, faibliront en cours de nuit. Sans atteindre l'intensité des chutes de neige de samedi matin, ces chutes de neige doivent vous inciter à la prudence si vous vous apprêtez à rejoindre ou quitter les stations de ski. Attendez demain matin pour le faire en raison des congères qui se forment sur les chaussées sous l'effet des vents turbulents qui souffleront toute la nuit en altitude.

 

A 20h : 181 km/h en Corse, tempête de neige dans les Alpes !

La situation empire en Corse. Le vent se renforce encore davantage avec 181 km/h au cap Sagro, 151 km/h à l'Île Rousse. Pour rappel, la rafale la plus forte enregistrée en Corse est de 214 km/h le 28/12/1999 au Cap Corse, avant que l'anémomètre soit emporté. Cette tempête se poursuit jusqu'en seconde partie de nuit, avant une baisse rapide d'inytensité des vents dès 5 heures du matin.

Partout ailleurs, c'est l'amélioration avec des vents qui continuent à faiblir et qui ne dépassent plus 60 km/h dans terres et 80 km/h sur les côtes bretonnes.

Mais de fortes chutes de neige se produisent. Sur les Pyrénées,les chutes de neige faiblissent. Elles ont apporté des cumuls de neige significatifs avec 15 cm de neige fraîche à Piau Engaly, station située à 1800 mètres d'altitude dans les Hautes-Pyrénées. Dans les Alpes la situation se complique rapidement avec d'intenses chutes de neige qui se produisent dès 700 mètres d'altitude. D'ici mardi 00h, les cumuls peuvent avoisinner 20 à 30 cm de neige fraîche au-dessus de 1800 mètres.

 

A 19h : 160 km/h de en Corse, grosses chutes de neige en montagne !

Carmen s'évacue hors de nos frontières vers le nord de l'Allemagne. Les vents continuent à faiblir en plaine, ils atteignent 80 km/h en rafales au maximum. Mais une tempête de neige frappe la chaîne pyrénéenne. Il neige abondamment au-dessus de 1500 mètres. 10 cm de neige sont tombés en 1 heure à Gavarnie et Piau-Engaly. D'abondantes chutes de neige se produisent également sur les Alpes dès 600 mètres d'altitude, à Embrun ou Bourg-Saint-Maurice. Sans atteindre l'intensité des chutes de neige de samedi matin, ces chutes de neige doivent vous inciter à la prudence si vous vous apprêtez à rejoindre ou quitter les stations de ski. Attendez demain matin pour le faire en raison des congères qui se forment sur les chaussées sous l'effet des vents turbulents qui souffleront toute la nuit en altitude.

Enfin en Corse,  les vents continuent de souffler violemment, jusqu'à 160 km/h sur les caps exposés. En montagne, le vent souffle également violemment. C'est entre 22 heures et 2 heures du matin que le maximum d'intensité de la tempête sera atteint avec des rafales qui pourront atteindre  jusqu'à 170 km/h. Evitez de vous aventurer près du bord de mer en raison des grosses vagues de 5 à 6 mètres qui peuvent venir du large, déferler sur les plages, et vous surprendre.

 

A 18h : Tempête en Corse

L'affaiblissement des vents se poursuit depuis trois heures sur la métropole. En conséquence le communiqué spécial est levé sur le continent, mais maintenu pour ce soir et cette nuit sur la Corse.

Sur l'île de beauté, les rafales soufflent actuellement à  près de 160 km/h sur le cap Corse, 133 km/h sur l'île Rousse, 125 km/h sur le cap Pertusato au sud et 100 km/h à Figari(2A).

Ces vents violents vont encore se renforcer de 20% jusqu'à 23h en s'étendant à la côte ouest avec une mer grosse et des vagues de plus de 5m, puis faiblir rapidement tout d'abord sur la Haute-Corse puis progressivement sur la Corse du Sud.

Le communiqué spécial sera alors levé mardi à 6h. Il sera remplacé par un autre concernant le coup de vent et le risque de tempête sur un quart nord mercredi, une tempête possiblement nommée David.

 

A 17 h : 111 km/h sur Toulouse

Le centre de la dépression tempétueuse Carmen se dirige rapidement vers l'est de la Belgique puis en début de soirée vers le nord de l'Allemagne. En même temps, l'anticyclone sur l'Espagne remonte vers le nord. Cette évolution générale a nettement favorisé le desserremment du gradient de pression isobarique et par la même la baisse notable des vents sur le nord-ouest puis partielle sur le sud-ouest. D'après Innedis, 65 000 foyers restent privés d'électricté sur la façade atlantique.

Les vents restent néanmoins encore forts en cette fin d'après-midi sur l'ouest du pays avec de fréquentes rafales à plus de 65 km/h. On observait encore à 17h de violentes rafales comme :

- 111 km/h à Toulouse (31)

-101 à Castres(81)

- 80-90 km/h en Franche-Comté

Sur la Corse, le vent tempétueux souffle entre 120 et 130 km/k sur les extrémités nord et sud.

 

A 16 heures : orages et vents tempétueux des Pyrénées à l'Occitanie, ainsi qu'en Corse

Avec la progression de la perturbation liée à la tempête Carmen vers le sud de la France, les vents soufflent violemment entre Midi-Pyrénées et le sud du Massif-Central. Les rafales les plus fortes atteignent 111 km/h à Condom, 108 km/h à Lahas et 106 km/h à Mauroux dans le Gers qui est le département le plus durement touché actuellement.

Le vent souffle également en tempête en Corse avec 135 km/h au cap Sagro et 103 km/h au cap Corse.

Dans le courant de la soirée, les vents les plus violents se limiteront à la Corse alors que partout ailleurs la tendance sera à l'affaiblissement des vents en raison de l'éloignement de la tempête vers le Benelux.

 

A 15 heures : la tempête se dirige vers les Pyrénées et l'Occitanie

Au passage de la perturbation liée à la tempête Carmen, de forts orages éclatent sur le sud de l'Aquitaine et de fortes précipitations s'abattent du Limousin à l'Auvergne avec des rafales à plus de 100 km/h en montagne. En Gironde, le vent souffle à 101 km/h à Cazats et 102 km/h à Messanges dans les Landes. D'ici 16 heures, ces orages accompagnés de vents à 100 km/h atteindront Midi-Pyrénées, la région de Toulouse étant particulièrement menacée.

A l'arrière de la dépression centrée ce lundi à 16 heures sur la Picardie, les vents s'orientent au Nord-ouest. Ils soufflent encore forts de la Bretagne aux Pays-de-la-Loire, entre 70 et 90 km/h, jusqu'à 102 km/h à Rouesse et 96 km/h à Ruché dans la Sarthe.

 

 

A 14 heures : tempête en Aquitaine, vents violents jusqu'au sud du bassin parisien

Les vents les plus violents se produisent actuellement de l'Aquitaine à la Charente-Maritime en remontant vers le Berry jusqu'au sud du bassin parisien avec 133 km/h au cap Ferret (33), 111 km/h à Royan, 98 km/h à Limoges (87) et 94 km/h à Savigny dans l'Yonne. Ces vents de Sud-ouest très turbulents s'accompagnent de fortes averses orageuses qui atteignent rapidement l'Occitanie et l'Auvergne.

A l'arrière de la dépression centrée sur la Seine-Maritime, le vent s'est orienté au Nord-ouest. Il baisse en intensité en Bretagne et sur les Pays-de-la-Loire avec des rafales ne dépassant plus 90 km/h.

 

A 13 heures : vents violents de la côte Aquitaine au Limousin jusqu'au val de Loire

C'est au tour de la côte Aquitaine de subir les effets de la tempête Carmen. Les vents de Sud-ouest se renforcent brutalement avec 109 km/h au cap Ferret (33). Les vents violents se propagent également vers le Limousin et l'Indre. A Châteauroux (36), le vent a atteint 102 km/h. L'Auvergne commence également à être affectée avec 102 km/h à Vernines (63).

A l'arrière de la dépression centrée en baie de Seine, entre Deauville et le Havre, le vent s'oriente au Nord-ouest et souffle très fort, jusqu'à 95 km/h à Dinard (35) et 93 km/h à Rennes (35).

En Corse, le vent se lève avec 133 km/h à la Parata (2A) et 109 km/h au cap Pertusato (2B). C'est ce soir et cette nuit qu'une tempête affectera toute l'île.

 

 

A 12h : 40 000 foyers privés d'électricité. La tempête est sur le Centre-Ouest

La tempête s'est éloignée désormais et touche davantage le sud des Pays de Loire et le Centre-Ouest avec de nombreux orages, de fortes pluies et de la grêle.

On relève des vents à 126 km/h à l'Ile de Ré, 109 km/h à Nantes(44), 108 km/h à Aigrefeuille(17), 107 km/h à la Rochelle et près de 100 km/h sur le département de la Creuse. Les vents se sont nettement renforcés du Loiret au Cher, avec des rafales entre 80 et 90 km/h.

Au cours des deux prochaines heures, les vents vont encore se renforcer sur le Centre-Ouest et s'intensifier vers l'Est en direction de la Bourgogne et  vers le Sud en direction de la Nouvelle Aquitaine.

Reporters - L'Ile-d'Yeu 85350 - Tempête
Crédit : pierber

 

A 11h : les vents violents se généralisent aux Pays-de-la-Loire

Le centre de la tempête Carmen se situe désormais sur le nord du Cotentin à 993 hpa. Autour de son centre, les vents soufflent violemment en Bretagne avec 115 km/h à Camaret-sur-mer (29). Ces vents violents se propagent vers les Pays-de-la-Loire avec 109 km/h à Nantes et 111 km/h à La Roche-sur-Yon ainsi que sur les Charentes avec 117 km/h à la pointe de Chassiron. Les vents se renforcent également de la Tourraine a bassin rennais avec des rafales à 80 km/h.

Dans les prochaines heures, avec la progression de la dépression vers le Nord Pas-de-Calais, les vents violents se généraliseront du nord de l'Aquitaine à la Normandie avec des rafales à plus de 100 km/h.

Ces vents violents s'accompagneront de très fortes pluies ou averses orageuses. Il est tombé entre 10 et 30 mm de pluies depuis cette nuit de la Bretagne à la Normandie, ce qui équivaut à 10 jours de précipitations. Tombant sur des sols très humides, les cours d'eau réagissent modérément.

 

A 10h : La Bretagne sous la tempête Carmen

Le centre de la dépression Carmen continue sa progression. Il se situe au nord-ouest des côtes du Cotentin et va se diriger dans les deux prochaines heures sur Cherbourg sans que sa pression au centre de 994 hPa n'évolue. C'est près de ce centre que les rafales seront les moins fortes alors qu'en s'en éloignant vers le sud, la tempête sévira.

Au cours de ce déplacement les vents entre 80 et 110 km/h se généraliseront sur la Bretagne. Plus au sud, en direction de la côte vendéenne les rafales deviendront violentes avec des maximas à 120 km/h.

Enedis, qui gère le réseau public d'électricité,  annonce pour ce début de matinée que 2500 foyers sont privés d'électricté en Bretagne.

Les 104 km/h sont atteints sur Saint-Nazaire(44) , 122 à Ploumanach(29) et 124 km/h à Brignogna(29). Les vents dépassent maintenant les 90 km/h dans les terres de Vendée(La Roche sur Yon par ex) et du Poitou. Ces vents de 100 km/h vont rapidement toucher les départements limitrophes vers l'est comme la Vienne, la Haute Vienne et l'Indre. Ils deviendront en même temps très violents entre la Rochelle et l'estuaire de la Gironde avec des rafales à 130 km/h.

 

 

A 9h : la tempête s'étend, les orages sont nombreux

L'analyse des images satellites, celles des radars mais aussi les cartes de pression atmosphérique montrent bien à la fois le déplacement et le creusement de la dépression Carmen sur Manche Ouest et les nombreux orages qui s'étendent sur la Bretagne. Cette forte instabilité reste toujours propice aux développements de très violentes rafales dans les terres de Bretagne. C'est d'ailleurs jusqu'à 11h que la tempête sera au plus fort sur cette région.

En région Pays de Loire, les rafales dépassent maintenant les 70 km/h dans les terres. C'est de 10h à 12h que la dégradation sera la plus forte.

Voici les derniers relevés 

- 133 km/h à la pointe du Raz et celle de Penmarch(29)

- 131 km/h à la pointe du Chemoulin(44)

- 130 km/h à Belle-Ile(56)

- 126 km/h sur Ouessant(29)

- 120 km/h à l'Ile d'Yeu(85)

- 111 km/h à Brignognan(29)

- 101 km/h sur la région de Brest(29)

dernieres images radar

pression en nette baisse

 

A 8h : 133 km/h à la pointe du Raz, 111 km/h à Quimper

Le centre de la dépression Carmen s'est nettement rapproché et se situe dorénavant au sud du Pays de Galles. Sur son front chaud associé(zone délimitant l'air froid antérieur de l'air chaud postérieur) , de nombreux orages se sont formés sur le Finistère.Cette forte instabilité contribue à augmenter les vents déjà violents.

Les rafales atteignent 133 km/h à la pointe du Raz, 123 km/h à l'île de Groix (56), 117 km/h sur Ouessant (29), Belle-Île (56) et Camaret-sur-mer (29) et111 km/h à Quimper (29)

 

A 7h: la tempête est imminente

Les vents violents commencent à se généraliser en moyenne entre 90 et 100 km/h sur la côte ouest du Finistère et la côte sud de la Bretagne mais avec des valeurs supérieures sur les secteurs exposés et les îles. On a enregistré ainsi 122 km/h à la pointe du Raz et 117 km/h sur Belle-île. Le début de la tempête est toujours prévu dans la prochaine heure, surtout sur la côte des Légendes avec des rafales entre 120-130 km/h. Les vagues atteignent 6m en mer d'Iroise avec des creux parfois jusqu'à 10m.

 

A 6h : Carmen en voie d'intensification

La dépression Carmen est en phase d'intensification à 300 km au sud-ouest du Pays de Galles. La pression en son centre est de 998 hPa, mais Carmen se déplace assez rapidement à 150 km/h. Elle se situera dès lors à 8h au sud du Pays de Galles à 996 hPa. Cette évolution va marquer le début de la tempête sur les côtes ouest du Finistère avec des vents à 120 km/h et 110 km/h sur les côtes sud.

Carmen se déplacera ensuite vers l'est du bassin de la Manche, mais c'est dans son sud que les vents deviendront très tempétueux à partir de 10h sur la Vendée et plus particulièrement sur le littoral de la Charente Maritime avec des pointes attendues jusqu'à 140 km/h près de la Rochelle. L'évolution ultérieure reste dans l'ensemble conforme aux prévisions les plus récentes avec toutefois des vents possiblement moins violents en direction de la région Centre.

Pour l'instant ceux-ci atteignent 110 km/h à la pointe du Raz et 75 à 85 km/h sur les côtes nord et sud de la Bretagne. Les vagues atteignent 6m en mer d'Iroise avec des creux parfois jusqu'à 9m.

 

A 23h 

Entre deux perturbations, les vents ont légèrement faiblit sur les côtes ouest et sud de la Bretagne. Les rafales sont comprises entre 90 et 100 km/h.

La trajectoire de Carmen semble passer un peu plus près des côtes anglaises et donc touché davantage les côtes nord de la Bretagne qu'initialement prévu. La pression en son centre est aussi plus basse que prévu à 992 hPa au lieu de 998 hPa.

Carmen pourrait donc être plus intense sur le nord-ouest.

Prochain dès 6h lundi

 

Ce dimanche à 20 heures : coup de vent en Manche

La tempête Carmen est attendue demain. Mais déjà, ce soir et cette nuit, une perturbation accompagnée d'un  bref coup de vent traverse l'ouest et le nord de France. Entre 17 et 20 heures, le vent a soufflé à 130 km/h à l'île de Groix, 128 km/h à Camaret-sur-mer, 111 km/h à Brignogan, 109 km/h à la pointe du Raz, 107 km/h à Barfleur, 105 km/h au cap de la Hague, 100 km/h au cap Ferret, 94 km/h à Brest, 91 km/h à Roissy, 88 km/h à Tarbes et 83 km/h à Pau.

Ce dimanche soir, la dépression à l'origine de la tempête CARMEN se situe au large de l'Irlande. Elle se creuse rapidement en se rapprochant des côtes françaises.

Retrouvez notre communiqué spécial concernant cette tempête


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
Réagir
 
OLIVER15 01/01/2018
Pour 2018, LCM devrait revoir sa méthode de prévision du temps : une tempête qui ne passe qu'en Bretagne, ailleurs 20 à 40kms, ce n'est pas une tempête ni même un coup de vent! De plus, c'est un temps d'automne certainement pas d'un mois de janvier où nous devrions avoir neige verglas et froid. Dois-je vous rappeler que vous n'avons eu aucun coup de froid digne de ce nom et que rien n'est prévu d'ici à fin janvier si ce n'est pas votre pluie merdique et des tempértures dignes d'un mois d'avril. Pas étonnant que les gens crèvent de maladie dans ce pays!
Signaler ce message à nos modérateurs

01/01/2018
On a pas eu 135 en gironde vous êtes bidon dans vos prévisions sur Bordeaux un coup de vent entre 14 h et 15h c est tous
Signaler ce message à nos modérateurs

Pascathy42 01/01/2018
17h15 vent très violent sur sud massif central comme prévu par LCM
Signaler ce message à nos modérateurs

Agr59 01/01/2018
donc vous vous etes plantés
Signaler ce message à nos modérateurs

01/01/2018

Pascool51220 01/01/2018
Un coup, "Pas de Calais" un coup pas..!
Signaler ce message à nos modérateurs

Pascool51220 01/01/2018
Arrêtez de faire peur à tout le monde avec vos alertes redicules. Le jour où nous aurons vraiment un coup de vent, vous serez incapable d'en informer la population.. Comme en 1999..!
Signaler ce message à nos modérateurs

01/01/2018
oulala on a des rafales de 20km/h dans le 92 heureusement que LCM est là pour nous informer... Arrêtez de faire peur à tout le monde pour un petit vent, c'est ridicule.
Signaler ce message à nos modérateurs

Pascathy42 01/01/2018
Bonne année agr59..... toujours aussi pessimiste pour 2018 hein ?!
Signaler ce message à nos modérateurs

Agr59 01/01/2018
Il n yn a que vous qui mettez au tant de vent sur le nord
Signaler ce message à nos modérateurs

01/01/2018
Chez nous à Oléron, il y a eu la tempête le matin.
Signaler ce message à nos modérateurs


prévisions France

Carte Meteo France
Meteo France Temperature
mar
19
matin
SERVICES PARTENAIRES

C'ÉTAIT IL Y A UN AN

  • Prochain week-end : temps lourd et orageux
  • Canicule et feu de forêt meurtrier au Portugal
  • Semaine : chaleur caniculaire, rares orages
  • Aujourd'hui : retour des fortes chaleurs
  • Semaine prochaine : vague de chaleur caniculaire
SERVICES PARTENAIRES
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur
par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux
En savoir plus / paramétrer
J'ACCEPTE

--title--
--content--