ACTUALITES - France & Étranger

Épidémie de grippe : quel rapport avec la météo ?

4
Réagir
Actualités - par

Le seuil épidémique de la grippe saisonnière a été atteint en Île-de-France depuis mercredi. Huit des douze autres régions métropolitaines sont, elles, "en phase pré-épidémique". L'occasion de faire le point sur le rôle de la météo dans la propagation des différents virus et microbes.

Alors que l'épidémie de grippe connaît une accélération depuis une dizaine de jours, de nombreuses idées reçues circulent quant au rôle de la météo dans la propagation des virus et microbes. Ainsi, on entend dire que le froid tuerait les microbes ou encore que la grippe dépend des conditions météo. La Chaîne Météo apporte son éclairage.

 

Reporters - Paris 75000
Crédit : La Chaîne Météo

Le froid ne tue pas les microbes

Mais ces affirmations, qui semblent logiques, n'ont pas de réels fondements, et parfois se contredisent. Ainsi, le froid ne tue pas les microbes et encore moins les virus, mais les endort en ralentissant leur prolifération. On parle "d'hibernation bactérienne et microbienne". Les microbes se prémunissent contre le froid avec la formation d'une coque. Lorsqu'ils ont pénétré un organisme tel que le corps humain, leur activité reprend. De même, leur prolifération reprend de plus belle lorsque survient le redoux.

 

Davantage de pathologies quand il fait doux ?

Les pathologies telles que les rhinites et rhinopharyngites sont en revanche plus rares lorsqu'il fait vraiment froid (température extérieure inférieure à -5°) en raison de cette mise en veille. Cela n'empêche pas la reprise d'épidémies au moment du redoux. D'autre part, le confinement des individus dans des espaces chauffés favorise la contamination. Et une fois dans l'organisme, le virus se réveille à la faveur de la chaleur du corps.

Reporters - Paris 75000
Crédit : La Chaîne Météo

 

En conclusion, même si le grand froid ralentit la prolifération des virus, le confinement des individus favorise la transmission, comme pour la grippe par exemple. A l'inverse, le temps doux est certes plus favorable à leur développement, car la température idéale pour leur prolifération se situe dans une fourchette comprise entre +10° et +50°C. L'humidité est également un vecteur de transmission via les micro gouttelettes bien que certains virus préfèrent l'air sec.

Enfin, s'il est donc admis que le froid met les microbes en hibernation, le corps humain dépense aussi beaucoup d'énergie pour se réchauffer, ce qui le fatigue et le rend plus vulnérable aux attaques virales. Une fois dans l'organisme, le virus bénéficiera de notre température à 37°C pour se réactiver.

 

A lire aussi :

Une fin d'année dans le brouillard


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
Réagir
 
Gabriel Yoshu 17/12/2017
Le froid ne tue pas les microbes, c'est vrai. Mais la chaleur les tue. Il faut pratiquer le sauna (très haute température à 80°C) pour doper le système immunitaire.
Signaler ce message à nos modérateurs

Pat50 11/01/2017
Et bien moi, mon mzédecin m'a souvent affirmé que le pire temps pour toutes les affections (bronchite, asthme, bronchiolites, sinusites, otites, angines, rhumatismes ...etc..) était le temps doux, humide et ventueux, malsain en somme !!
Signaler ce message à nos modérateurs

11/01/2017
dans les vents hiver ou ete il ya tous sortes de bactéries ou veris c'est depuis les temps. ...etre malade c est une bonne chose pour le corps ...comment fesait nos ancêtres pour s adaptés a tout ca
Signaler ce message à nos modérateurs

588cm4 28/12/2016
pour le moment je passe entre les mailles du filet, pourvu que ca continue :)))
Signaler ce message à nos modérateurs


prévisions France

Carte Meteo France
Meteo France Temperature
sam
24
après-midi
SERVICES PARTENAIRES

C'ÉTAIT IL Y A UN AN

  • Demain : chute des températures
  • Ce week-end : printanier après les gelées
  • Aujourd'hui : vent fort au nord et soleil au sud
  • Demain : vent fort au nord et soleil au sud
  • L'hiver est-il fini ?
SERVICES PARTENAIRES
En continuant à naviguer sur notre site La Chaîne Météo, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques
et de vous faire bénéficier de fonctionnalités et offres commerciales personnalisées. En savoir plus / paramétrer
J'ACCEPTE

--title--
--content--