ACTUALITES - France & Étranger

Crues éclairs au Pérou

1
Réagir
Actualités - Mise à jour le mercredi 22 mars 2017 par La Chaîne Météo

La région de Lima, au Pérou, est touchée par des orages très pluvieux depuis plusieurs jours : des inondations soudaines se déclenchent, surprenant les habitants.

Après la sécheresse de fin 2016/début 2017, le Pérou a ensuite été touché par des épisodes de fortes pluies, particulièrement en fin de semaine dernière.

Du 15 au 19 mars dernier, des pluies diluviennes ont entraîné des inondations et fait plus de 75 victimes, du jamais vu depuis plus de 25 ans. Le responsable : El Nino.

La côte au nord du pays a été très touchée ces derniers jours par des pluies diluviennes sur la Cordillère des Andes. On a enregistré localement un mois de pluies en l’espace d’une journée sur les régions au nord de la capitale (Lima), comme sur celle d'Huanuco, de Caja Marca, de Lambayeque et de Puira. Il est important de rappeler, pour mieux comprendre les importantes coulées de boue qui ont dévasté Lima, que les hauts reliefs atteignent rapidement 2000 m d'altitude à moins de 40 km des côtes. Ces reliefs montagneux se composent de pentes très raides, pouvant charrier des torrents de boue à grande vitesse.

El Nino côtier : un effet d’accélérateur

Si ces derniers jours le contexte météorologique était dépressionnaire, cette situation n'explique pas tout. Statistiquement le mois de mars est le plus pluvieux sur les régions tropicales du nord : il pleut en moyenne 2 jours sur 3 à Iquitos (région amazonienne) et 1 jour sur 2 à Cajamarca (région de la cordillère des Andes). A Lima, la capitale sur la côte, il ne pleut pratiquement jamais. Alors qu'en direction de la région de Cuzco au sud, où se trouve l'ancienne citée Inca du Machu Picchu ou bien près du lac Titicaca (3812 m) à la frontière avec la Bolivie, il pleut autant que sur les autres régions de la cordillère.

C'est davantage la présence anormale d'eaux chaudes sur les côtes qui explique ces intempéries. La température de l'eau est actuellement de 5°C supérieure à celle que l’on relève habituellement à cette période de l'année. Elle atteint 29°C au lieu de 25°C. Pourquoi une telle chaleur ? Cela s'expliquerait par la persistance de vents de nord depuis plusieurs semaines, des vents qui auraient ramené ces eaux chaudes des côtes de l'Amérique centrale vers celles du Pérou. Voilà ce qui a localement généré une anomalie des températures, appelé "El Nino côtier".

Ces eaux surchauffées ont renforcé l'instabilité de la masse d'air et le développement de nombreux orages. Par effet de blocage orographique,  ces orages sont devenus violents sur les reliefs. Les pluies diluviennes ont rapidement fait monter le niveau des cours d'eau en descendant près de Lima.  

A voir aussi :

Volcan Etna : des reporters surpris par l'éruption


Retrouvez les prévisions météo à l'étranger, par téléphone, au 3264*
Réagir
 
Pat50 22/03/2017
El Nino côtier !! Cela vient de sortir ?
Signaler ce message à nos modérateurs


prévisions Pérou

SERVICES PARTENAIRES
SERVICES PARTENAIRES

C'ÉTAIT IL Y A UN AN

  • Ce samedi : doux, perturbé au nord-ouest
  • Week-end de Pâques : douceur et agitation
  • Spectaculaire nuage lenticulaire aux Açores
  • Demain : hausse des températures, perturbé au nord-ouest
  • Deux comètes près de la Terre jusqu’à dimanche
SERVICES PARTENAIRES
SERVICES PARTENAIRES
En continuant à naviguer sur notre site La Chaîne Météo, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques
et de vous faire bénéficier de fonctionnalités et offres commerciales personnalisées. En savoir plus / paramétrer
J'ACCEPTE

--title--
--content--