ACTUALITES - Climat & Environnement

Typhon : doit-on incriminer le rchauffement climatique?

4
Ragir
Actualits - Publie le samedi 16 novembre 2013 par La Chane Mto

La violence historique du super typhon Haiyan qui a dvast les Philippines interroge les scientifiques. Y a-t-il un lien avec le

Actualits France - France - Catastrophe
Crdit : Institut spatial Internationale
La violence historique du super typhon Haiyan qui a dvast les Philippines interroge les scientifiques. Y a-t-il un lien avec le changement climatique ? Un dbat d’une vive actualit alors que l’ONU tient sa 19e confrence sur le rchauffement climatique Varsovie.

Le typhon Haiyan est dsormais class comme tant le plus puissant de l’histoire contemporaine avoir touch terre. Il a atteint l’quivalent de la catgorie maximale de l’chelle internationale de Saffir Simpson, qui compte cinq niveaux. Et il a conserv sa puissance de son entre sa sortie du territoire philippin, en gnrant des rafales 315 km/h. Le vent a souffl jusque 380 km/h au large. Haiyan figure donc au top 3 des plus puissants phnomnes cycloniques depuis le dbut des relevs mtorologiques modernes. Mais, bien que rares, de tels monstres climatiques se sont dj produits, rappelle Rgis Crpet, prvisionniste pour Mtoconsult. Nous pouvons citer le typhon Nancy dans le nord-ouest du Pacifique en 1961, l’ouragan Camille en 1969 au Mississippi ou encore le typhon Tip en 1979. La rafale de vent la plus violente, hors tornade, aurait t mesure 408 km/h. C’tait lors du passage du cyclone Olivia le 10 avril 1996, sur la pointe nord-ouest de l’Australie, en bordure de l’ocan Indien. Il ne s’agit donc pas d’une nouveaut.


Manque de recul


Les climatologues n’ont pas tabli de lien formel entre les cyclones et le rchauffement climatique mais ils s’attendent des phnomnes de plus en plus violents, lis la monte de la temprature des ocans. Une anomalie chaude de 2 3 degrs a t releve cette saison dans le Pacifique. Mais les scientifiques expliquent d’emble manquer de recul. L’tude des cyclones manque cruellement de bases de donnes assez homognes car il n’y avait pas de satellites avant les annes 70 , fait remarquer Fabrice Chauvin, chercheur au Centre national de recherches mtorologiques, Toulouse. Les scientifiques nourrissent donc le dbat avec beaucoup de prudence, souhaitant poursuivre les recherches sans cder la facilit. Le dernier rapport partiel du Giec, publi en septembre 2013, a cependant convenu qu’il tait "virtuellement certain que la surface suprieure de l'ocan s'est rchauffe de 1971 2010". Ce rchauffement est valu environ 0,1 degr Celsius par dcennie pour les 75 mtres proches de la surface, jusqu' 0,015C moins 700m. Un constat soutenu par trois mthodes d'observation, qui permettent aux climatologues d'estimer "vraisemblable que la partie suprieure de l'ocan se soit rchauffe aussi durant la premire moiti du 20e sicle".


Cette constatation du rchauffement des eaux de surface des ocans a son importance, car les cyclones puisent leur nergie dans la chaleur de la mer. Rappelons cet gard que l’eau doit tre 26C sur une profondeur d’au moins 50 mtres pour que se dveloppe un cyclone, ce qui est le cas des zones intertropicales. Un rchauffement climatique supplmentaire n’aurait pas d’influence sur les mers tropicales, nuance donc Rgis Crpet. Car elles sont dj suffisamment chaudes. En revanche, si d’autres zones venaient atteindre ces tempratures, on pourrait envisager une extension des surfaces gographiques potentiellement concernes par des phnomnes cycloniques .


Des cyclones plus puissants mais pas plus nombreux ?

Le chercheur Fabrice Chauvin remarque que les modlisations informatiques tudies par le Giec pointent vers un nombre plus restreint de cyclones pour des raisons diffrentes, lies l’atmosphre, avec notamment des vents moins homognes. Le rchauffement climatique pourrait avoir des rpercussions sur la circulation des vents en haute altitude avec des conditions moins propices la formation des cyclones , complte Rgis Crpet. Ces conditions limitatives pourraient tre assez nombreuses, comme l’augmentation de la frquence des pisodes El Nino - anomalie de temprature des eaux de l’ocan Pacifique - qui rduit le nombre d’ouragans, des cisaillements de vent plus forts en haute altitude ou encore un rchauffement de la haute atmosphre. Ce dernier point limiterait aussi le dveloppement des cyclones. Mais quand il y en aura, ajoute Fabrice Chauvin, il y aura des phnomnes plus intenses en matire de prcipitations ; comme les tempratures de surface des ocans sont plus leves, cela va alimenter une source d'nergie plus importante pour les cyclones. Il y aura donc une tendance avoir des cyclones un peu plus violents.


Une temprature plus importante la base pourrait alimenter un phnomne plus fort d’vaporation et donc davantage de pluies disponibles. Il existe une tendance au rchauffement et une augmentation de l’intensit des cyclones fait partie des risques, confirme Herv Le Treut, professeur l'Universit Pierre et Marie Curie, Paris Jussieu, spcialiste notamment de la modlisation numrique du systme climatique. Le scientifique s’attend lui aussi davantage de prcipitations. Les modles climatiques ont tendance indiquer que les lieux de formation des cyclones devraient rester quasiment les mmes dans les dcennies venir, indique Rgis Crpet. Seule l’intensit des cyclones les plus dvelopps pourrait augmenter ainsi que le potentiel de fortes pluies.


Le phnomne Haiyan, analys avec beaucoup de prudence par la communaut scientifique, donne en tout cas rflchir la confrence de Varsovie qui doit lancer deux annes de ngociation. L’objectif des Nations Unies est la signature, en 2015 Paris, d’un accord global contraignant de rduction des gaz effet de serre, qui entrerait en vigueur partir de 2020.



Retrouvez les prvisions mto l'tranger, par tlphone, au 3264*
Ragir
 
Flichirty 17/11/2013
Pourquoi hsitez vous encore sur le rchauffement climatique ?! tout cela est d'une logique, le rchauffement climatique provoque un rchauffement des eaux de l'ocan et des mers donc forcment que les typhons, les ouragans seront l'avenir de plus en plus forts, intenses ; leur alimentation se font grce des eaux surchauffes crant une forte humidit dans l'atmosphre ... des phnomne comme cela il y en aura de plus en plus avec des forces bien videmment inoue ; a commence dj maintenant ! et rappelez vous l'Ouragan Sandy l'anne dernire, pour l'instant a fait 1 typhon meurtrier par an voir 2 ; l'avenir a sera peut tre 5 super typhons meurtrier par an !
Signaler ce message nos modrateurs

Lebogoss 18/11/2013
L'ouragan Sandy n'tait que de catgorie 1 mais avec une pression digne d'une ouragan de catgorie 3. Ceci dit, il a t trs violent.
Signaler ce message nos modrateurs

Michelin 1 17/11/2013
Aie aie aie (pour rpondre la question de l'article) je crains hlas que oui Lcm ...
Signaler ce message nos modrateurs

Liyi Glewtson 17/11/2013
je ne pense pas qu'il n'y en ai plus a cause du rchauffement climatique mais plutt qu'il sont beaucoup plus mdiatis qu'il y as 20 30 ou 40 ans ce qui donne l'impression au grand public que ces phnomne amplifie et devienne plus courant
Signaler ce message nos modrateurs


prévisions Philippines

Carte Meteo Philippines
Meteo Philippines Temperature
mar
23
matin
SERVICES PARTENAIRES

C'ÉTAIT IL Y A UN AN

  • Aujourd'hui : averses et fracheur
  • Fortes pluies dimanche : quoi s'attendre ?
  • Week-end fte des mres : violents orages
  • Cette semaine : frais puis retour des orages
  • Ce dimanche: orages et chute des tempratures
SERVICES PARTENAIRES
En continuant à naviguer sur notre site La Chaîne Météo, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques
et de vous faire bénéficier de fonctionnalités et offres commerciales personnalisées. En savoir plus / paramétrer
J'ACCEPTE

--title--
--content--