ACTUALITES - France & Étranger

Prévisions saisonnières : hiver 2013 - 2014

Actualités - Mise à jour le mardi 05 novembre 2013 par La Chaîne Météo

Préambule : vous êtes très nombreux à suivre chaque mois les actualisations des prévisions saisonnières

Réagir
86
Préambule : vous êtes très nombreux à suivre chaque mois les actualisations des prévisions saisonnières de La Chaine Météo / METEO CONSULT. Voici les tendances pour l'hiver 2013.

La prévision saisonnière est un service très attendu par tous. Chaque mois, les ingénieurs de METEO CONSULT font un travail de synthèse après analyse des résultats des modèles américains et européens spécialisés dans ce domaine. Il faut néanmoins étudier cette prévision avec beaucoup de circonspection : cette science en est encore à son tout début et il faudra de nombreuses années d'expériences pour pouvoir compter sur des résultats vraiment fiables. Mais chacun peut se faire une opinion en suivant de façon critique et objective la synthèse que METEO CONSULT effectue mensuellement.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
En attendant le 10 novembre 2013, date de la prochaine actualisation, voici un rappel de notre dernier bulletin.

Prévisions pour la France métropolitaine : actualisation du 10 octobre 2013

Hiver 2013 / 2014 :

La synthèse des principaux modèles numériques de prévisions saisonnières ainsi que l’analyse atmosphérique réalisée par les prévisionnistes de METEO CONSULT montrent que l’hiver 2013 – 2014 serait globalement doux et humide en France métropolitaine, sous l’influence des vents d’ouest dominants. Cette actualisation des prévisions tend donc vers un hiver moins froid qu'annoncer précèdemment. Le scénario d'un hiver assez doux domine mais on ne peut cependant pas exclure la probabilité, même faible, d'une saison plus froide qu'annoncée, notamment pour le trimestre janvier / mars.


Notre hiver pourrait se décomposer en deux partie : une douceur dominante en première moitié et une période un peu plus froide pour la deuxième partie. A l’échelle européenne, les modèles indiquent une anomalie douce et humide dominante sur l’ouest du continent, tandis que les régions s’étendant de la Scandinavie à la Russie jusqu’en Mer Noire seraient sous l’influence d’un froid assez marqué dès le mois de décembre. Ce froid pourra occasionnellement s’écouler vers la France, mais sans pour autant engendrer des températures inférieures aux moyennes au final. Cette configuration est caractéristique d’un flux « zonal », c’est à dire d’origine océanique. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Novembre : très changeant

Sous l’influence de fréquentes dépressions circulant au niveau des îles britanniques, le temps alternera entre quelques descentes d’air froid et des périodes calmes et plus douces. Ce contexte favorisera des coups de vent habituels à cette époque de l’année. Les températures oscilleront entre les normales et légèrement au-dessus. La neige tombera fréquemment en montagne, avec de fortes fluctuations de l’isotherme (alternance froid / redoux). Le dernière décade s'annonce nettement plus froide.
. Décembre : de saison

Bien que le flux dominant soit « zonal » (rail Atlantique), la présence d'air froid continental sur la Scandinavie et l’Europe de l’est pouvant se diriger jusqu’à la France. Ces conflits de masses d’air favoriseraient de fortes perturbations sur notre pays, avec de la neige en montagne à moyenne altitude. Des « épis-phénomènes » de neige en plaine seraient alors possibles.
. Janvier et février : très perturbé, risque de froid

Ces deux mois présentent une forte similitude qui nous permet de les regrouper pour l’instant, avant de préciser ultérieurement les variations décadaires. Le flux d’ouest océanique devrait se maintenir majoritairement, repoussant le froid sur la Russie, surtout en janvier. Dans ce contexte, les modèles indiquent de fortes précipitations (pluie en plaine, neige en moyenne voire relativement haute altitude). Les températures rejoignent alors les moyennes de saison, présentant une possibilité de baisse plus marquée en février à la faveur de la reconstitution

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Pour aller plus loin :

Phénomène EL NINO / LA NINA:
les prévisionnistes de METEO CONSULT surveillent attentivement l'évolution des anomalies de la température de surface des océans, notamment en zone intertropicale (ENSO). Le phénomène le plus marquant étant l'alternance entre les épisodes de refroidissement de l'océan Pacifique (La Nina) ou, à l'inverse, son réchauffement (épisode El Nino) : ces variations cycliques influent particulièrement sur les conditions météo en Amérique, mais n'ont que peu d'influence directe sur les hivers européens. A l'heure actuelle, malgré la mise en place progressive d'un faible El Nino dans le Pacifique, l'évolution globale devrait rester " neutre " pour les prochains mois. Le Nino pourrait devenir un peu plus marqué lors du printemps prochain.

Les glaces arctiques : l'étendue des glaces de l'Arctique a une influence sur le comportement de l'atmosphère en facilitant la formation des anticyclones polaires. Cet été, les glaces arctiques ont conservé une extension importante, que l'on n'avait pas revu depuis 1996 : à ce sujet, la faiblesse du cycle solaire actuel pourrait en être une explication parmi d'autres. Ces glaces, en s'étendant à nouveau cet automne, pourraient influencer l'hiver européen. Cela a fait dire à certains climatologues (allemands et américains) que l'hiver 2014 serait particulièrement froid, mais la corrélation statistique n'est pas prouvée.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quelles sont nos méthodes?

Nous analysons les résultats numériques issus des principaux centres de calculs mondiaux, américains et européens (modèles ECMWF, MET OFFICE, CFS, NCEP, IRI et CSAG, groupe de recherche expérimental). Ces résultats, qu'il faut prendre comme une "tendance", sont ensuite comparés aux grands cycles climatiques et océaniques en cours (Nina, Nino, Neutral, ONA, OA, QBO...) afin de les ajuster. S'ajoutent à cela des méthodes de calcul permettant de corréler à ces résultats des normes statistiques.

Ces calculs sont expérimentaux : par souci de transparence nous souhaitons vous en faire part, tout en insistant sur leur caractère purement indicatif.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Prenez note !
ces prévisions saisonnières vous sont communiquées le 10 de chaque mois et actualisées en fonction des observations. Elles sont également accessibles en permanence au 32.01* sur votre téléphone.

  • Actualités France - France - Prévision saisonnière
    Crédit : la chaîne météo
  • Actualités France - France - Prévision saisonnière
    Crédit : la chaîne météo
  • Actualités France - France - Prévision saisonnière
    Crédit : la chaîne météo
    Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
    Réagir
     
    Quez
    Tiens donc maintenant ils nous annoncent un hiver doux...

    Kevin Garcias
    Ouai, vous avez bien raison !
    14/10/2013Signaler

    Orlando Delaby
    Oui!
    19/10/2013Signaler

    Lv007
    Hé bien, c'est à ne plus rien comprendre... Après des previsions alarmistes à propos d'un hiver historiquement froid, on nous le présente comme plutôt doux maintenant ? Bon, moi qui déteste le froid et la neige, j'avoue que cela ne me déplairait pas...

    Nicos 73
    J'espère que vous aimez les étés pourris.
    11/10/2013Signaler

    Doudouce02
    la je me demande comment ils peuvent passer d un hiver plutot froid et sec a tout le contraire en l espace de 15jrs!!!le fait est qu ils ne peuvent prevoir a l echelle de plus de 15jrs

    Gzav29
    Vu la volatilité de la prévision saisonnière, il vaut mieux en effet se contenter d'une prévision à 15 jours en consultant les modèles déterministes.
    11/10/2013Signaler

    Daniel-63
    Allons bon, les prévisions ont encore changé...l'hiver devait être froid, il est maintenant prévu doux. Et cela peut encore évoluer dans les prochaines semaines! Cela prouve à quel point les prévisions saisonnières sont peu fiables. Dernier exemple en date (dans un domaine il est vrai un peu différent) : la NOAA avait prévu une saison cyclonique très active dans le bassin atlantique, et c'est finalement tout le contraire qui s'est produit !

    Lenticulus
    Bref, la prévision à long terme(LT) c'est l'art d'avoir vu juste après s'être trompé! Souvenez-vous qu'on ne devait pas avoir d'été cette année vu le printemps pourri!

    Reflexion321
    Changement total de programme,on était reparti pour un hiver froid(surtout pour janvier et février 2014) d'après les prévisions de septembre et maintenant c'est tout le contraire.

    Rubis
    Oui changement de programme.Mais pour janvier je m'avancerais pas!cest encore loin.Le froid pourrait etre au rendez vous fin janvier,février et mars,hiver tardif d'après certains sites..et puis l'été était anticipé frais,on a vu quil ne l'a pas été!donc méfions nous de penser que l'hiver ne sera que doux.On pourrait avoir des surprises en janvier est surtout après..je me méfie des années sans hiver,le printemps suivant ou février,mars sont polaires en général..a bon entendeur.;et puis il y a trop de contradictions encore entre les modèles..et des modèles trop radicaux se trompent souvent....
    13/10/2013Signaler

    Cece30
    lol, ya 15 jou, ils annoncer un hiver plutot froid, maintenant , un hiver doux!!! comme ca, ils ne risque pas de se tromper...en memme temps, un hiver doux pour ma part est peu probable au vue d'une nouvelle extention record des glaces arctique (depuis 1996)

    Cece30
    de l'hiver 2010 à 2013 aussi ete prevu tres doux... vous avez vu le resultat!!!

    Jan Anz
    Ces prévisions n'ont aucune mais alors aucune crédibilité surtout un 10/10 ! Alors attendons encore quelques semaines avant d'établir une tendance car ça va changer et changer encore !

    Rubis
    C'est expérimental donc bien dit,pas a prendre pour argent comptant.ce sont des probabilités pas des certitudes!de plus le froid accumulé en russie descendra tot ou tard chez nous ne revons pas!Si cest pas en décembre ca sera en mi janvier,février voir mars et meme avril..le froid finissant souve'nt par nous influencer comme le chaud,voir la canicule en Laponie cet été et en russie alors quon nous prédisait un été très frais.Loupé!de plus l'activit solaire est très basse..attention donc!merci jan anz.
    14/10/2013Signaler

    Flichirty
    Moi c'est aussi ce que je voyais ... les flux océaniques sont majoritaires, apportant la douceur, tant mieux si l'hiver est doux alors l'été prochain ne sera pas trop chaud, je préfère ça ; ceci dit il sera forcé quand même d'avoir quelques ou peu de petites vagues de froid, ce qui serait tout à fait normal pour la saison ;

    Reflexion321
    Changement total par rapport aux prévisions de septembre,voilà que dorénavant nous nous dirigerions vers un hiver doux,le mois dernier deux scénarios avaient été envisagés(un moyen et un extrême),j'avoue que le scénario moyen me plaisait bien et j'espère qu'il se réalisera,plutôt que d'avoir un hiver doux qui serait en fait un prolongement de l'automne.

    Nina87
    Ce ne sont plus les mêmes prévisions, ça va changer encore le mois prochain.

    Bowie59
    je parie que dans 15 jours ça va encore changer et ils vont nous annoncer que l'hiver ne sera ni vraiment doux ni vraiment froid lol

    Jan Anz
    Cette prévision d'hiver doux n'est pas solide du tout d'un point de vue scientifique et changera encore de nombreuses fois avant de se fixer sur une tendance fiable dans les grandes lignes...Je pourrais sortir autant d'arguments à l'heure actuelle pour un hiver froid...En tous cas ceux qui se fient à ces prévisions risquent d'avoir des surprises.

    Crapi
    une bonne prevision ne dépasse pas 5 jours

    Nicos 73
    Je ne vois pas quel crédibilité accorder a vos prévisions pour la fin de l'automne et l'hiver, vu qu'il me semble que vous aviez annoncez un moi d'octobre frais,alors qu'au final il sera doux voir très doux.

    Jan Anz
    On a déjà beaucoup de mal à connaître le temps de la semaine prochaine alors croire qu'on peut annoncer le temps des 4 prochains mois c'est du pur fantasme. Comment voulez-vous que les gens accordent du crédit à ces prévisions quand il se passe systématiquement le contraire ( manque de chance)de ce qui est annoncé ou presque ? Moi je me rappelle bien de l'été maussade qu'on devait avoir vous avez vu le résultat...
    12/10/2013Signaler

    Pat50
    Il y en pourtant beaucoup qui y croient , et cette forte demande du "grand public" contribue d'ailleurs à leur diffusion , bien qu'effectivement il ne s'agisse que d'un pur hasard quant à leur fiabilité.
    13/10/2013Signaler

    Milou93
    Si c'est comme aujourd'hui où on dit avoir 16 degré à Lyon alors que ça ne dépasse pas 6!!

    Michelin 1
    C'est surtout Février qui risque d'ètre perturbé !

    Scoubi84
    j'ai l'impression qu'on a pas fini de voir écrit l'adjectif doux (voire chaud).Il est en effet moins risqué d'afficher une tendance douce qu'une tendance froide à long terme, surtout pour notre pays très majoritairement influencé par le climat océanique.Déjà pour Octobre LCM avait émis l'hypothèse d'un mois d'Octobre frais, on voir que mise à part la petite période fraîche de ces 4 derniers jours, sur l'ensemble la moyenne des températures risque d'être au dessus des valeurs habituelles d'un début d'automne.Ou alors il faudrait un refroidissement brutal et durable sur toute la dernière semaine du mois, ce qui arrive de moins en moins souvent.Les périodes froides sont en moyenne moins nombreuses et moins longues que les périodes douces.

    Lebogoss
    En effet, ce n'est pas un scoop d'annoncer un hiver doux.
    14/10/2013Signaler

    Kevin Garcias
    Bonjour, je voudrais savoir si un air très froid avec des T°C vraiment très basse va descendre encore une fois sur la France et peut-être aussi de la neige a très basse altitude (271 Mètres, Chambéry). De plus, avec une quantité de neige très importantes et avec un communiqué spécial (Alerte Rouge). Merci de me répondre au plus vite. Votre Compréhension et mes sincères salutations distinguées. Mr.Garcias.

    Michelin 1
    si seulement vous pouviez avoir raison Garcias, car cette extrème douceur absolument historique et mème millénaire selon les moments, depuis le début du mois d'Octobre, sur la moitié nord, c'est bien gentil mais des températures (vraiment) normales pour la saison (environ 8° de maxi sur Paris) ne feraient pas de mal. Et des températures (vraiment) fraiches pour la saison (bref aucun dégel de la journée sur paris) seraient également les bienvenues avec leur lot de chutes de neige les accompagnant. Seul bémol aux chutes de neige : La formation de verglas et la galère sur les routes évidemment. Bref il y a toujours un "revers de la médaille".
    15/10/2013Signaler

    Kevin Garcias
    Bonjour, je voudrais bien savoir si un air encore très très froid va redescendre sur le pays et de la neige a très très basse altitude (271 Mètres, Chambéry). Et avec une quantité de neige très très importantes et peut-être un communiqué spécial (Alerte Rouge). Merci de me répondre au plus vite. Votre compréhension et mes sincères salutations distinguées. Mr.GARCIAS

    Lebogoss
    MDR !
    16/10/2013Signaler

    Rubis
    Oui jan anz!cest expérimental et des probabilités ni plus ni moins.

    Pat50
    Certes, il existe une probabilité pour un hiver doux mais laquelle : probalité 0 , probalité 0,5 (soit 50%) , probalité 1 ? Et ça , personne ne le sait actuellement.
    15/10/2013Signaler

    Elodieee
    MDR " perturbé, risque de froidCes deux mois présentent une forte similitude qui nous permet de les regrouper pour l’instant, avant de préciser ultérieurement les variations décadaires. Le flux d’ouest océanique devrait se maintenir majoritairement, repoussant le froid sur la Russie, surtout en janvier. Dans ce contexte, les modèles indiquent de fortes précipitations (pluie en plaine, neige en moyenne voire relativement haute altitude). Les températures se maintiendraient au-dessus des normales statistiques.""risque de froid" et vous dites totalement le contraires avec des temperatures au dessus des normales! pathetique!

    Yann35
    Une question qui me passe par la tête, est-ce que le recouvrement des glaces arctiques qui se sont accrues au fil de l'année 2013, est aussi dû au déplacement du pôle nord magnétique vers la Sibérie ? Peut-il y avoir des conséquences pour cet hiver ainsi que pour les prochaines années, sur l’Europe ?

    Lebogoss
    Qu'est-ce encore que ces inventions ?
    16/10/2013Signaler

    Croatie59160
    ce n'est pas une invention.
    17/10/2013Signaler

    Mickou22
    Moi je vais rester sur le premier jet de LCM qui annonçait un hiver très froid. On en a pas eu vraiment depuis des décennies et cela arrivera bien à jour. Le vrai hiver très froid date des années 80 et aavnt des années 60. il y en avait un tous les 20 ans environ. On en a pas eu depuis près de 30 ans, cela reviendra bien un jour. Mais LCM nous fera toujours rire avec ces prévisions qui changent sans arrêt. En 10 jours cela peut aller du très froid au chaud. MDR

    Rubis
    Vrai!merci!dans les années 80 il faisait plus froid etqui se plaignait?personne!on s'adaptait cest tout!mais le francais étant raleur de nature en général il est jamais content!jamais..or l'hiver dernier dit froid et long me fait bien rire!que les gens sont betes et sélectifs.On aura eu un vrai hiver,normal l'an passé cest tout!
    17/10/2013Signaler

    Pat50
    Pas d'hiver froid depuis "DES DECENNIES" : sans atteindre la rigueur parfois exceptionnelle des hivers 1963, 1971 , 1979 et 1985 à 1987 , les hivers 1991, 1997 , 2006 , 2009 , voire 2010 , ne furent pas très chauds , c'est le moins que l'on puisse dire !
    17/10/2013Signaler

    Josag
    Bonjour à tous,Perso je suis septique sur la fiabilité de ses prévisions...Qui avait prévu un printemps 2013 aussi pourri et long avec un super été derrière ?Josag

    Boréas
    Dans quelle sorte de boule de cristal pouvez-voir à la mi-octobre 2013 que les mois de janvier et février 2014 seront plutôt doux ? Nan, sérieux. J'avais pourtant cru comprendre que les prévisionnistes allemands et américains prévoyaient un hiver glacial sur l'Europe de l'ouest. Non ? Ah bon.

    Barry EICH
    Même si nous arrivons bientôt dans la dernière décade d'Octobre, le mystère reste totalement entier... D'un côté on trouve quelques arguments en faveur d'un hiver froid: les réserves polaires d'air froid en forme pour la saison, le cycle actuel d'hivers plutôt froids... Et d'autre part un zonal qui selon certaines sources devrait être très actif ces prochains mois, ainsi que les mers bien chaudes autour de l'Europe. Il reste une variable et pas des moindres: les cycles climatiques en cours. Et là dessus j'aimerais qu'on m'éclaire: où en somme nous et dans quelles conditions pourrions nous être au niveau de l'ENSO, de la NAM et compagnie. Si quelqu'un peut y réponde qu'il n'hésite pas ;)

    Michelin 1
    1/2 : Voici venu cette fois le moment pour moi de faire le bilan thermo-précipitationnel de Septembre 2013 pour Paris et sa région. Durant la plupart du mois, (surtout du 01/09 au 10/09 et du 20/09 au 30/09), les températures maximales ont été d'au minimum 20° et mème souvent supérieures voire mème très supérieures certains jours. Les températures maxis ont donc été durant la plupart du mois comprises (si mes souvenirs ne sont pas erronnés) entre 20 et 25° (chez moi ou sur Paris-mème qu'importe je parle un peu pour les deux, j'essaie de simplifier autant que je peux), si on fait une moyenne globale très aproximative. Soit donc déjà des températures très très largement au dessus des "normales" (vraiment dignes) de saison (surtout quand c'est arrivé après le 20/09 évidemment). Soit des températures maxis comprises entre 0 à 5-6° au dessus des normales (quand c'est arrivé début Septembre entre le 01/09 et le 09/09) jusqu'à 5° à 7-8° voire 9° au dessus de ces normales (quand c'est arrivé fin Septembre entre le 20/09 et le 30/09) soit donc des températures historiquement chaudes/douces et/ou élevées pour une fin Septembre et donc assez chaudes pour la saison pour un début Septembre . Il y a aussi eu quelques jours de début Septembre nottamment le 05/09 ou la température maxi à Paris a carrément été supérieure non pas à 20° mais à 30° ce qui est absolument mémorable et sans précédent (il me semble !?) dans l'histoire des mois de Septembre. Car la température maxi à Paris a atteint 33° ce jour la soit des températures environ 13 ,14 à 15° (tout au plus) au dessus des normales de saison ! C'est absolument historique ! Millénaire ! Car ce sont quand-mème des températures absolument tri-millénairement chaudes/douces ou élevées pour la saison. Sans oublier bien sur les autres jours (au moins 2 il me semble) de début Septembre ou on a eu jusqu'à 30° et mème 31° de maxi sur Paris soit des températures environ 10-11 à 12° au dessus des normales (si on prend 30°) et donc 11-12 à 13° au dessus des normales (si on prend 31°) , soit donc des tempéatures absolument millénairement et mème à la limite (surtout avec le 31°) du bi-millénairement élevées chaudes/douces ou élevées pour la saison. A noter également fin Septembre certains jours ou les température maxis ont atteint 25° à Paris et mème d'autres jours ou elles les ont carrément dépassé , il me semble mème qu'un jour ca a du atteindre 29° voire 30° sur Paris soit des températures incroyablement et très très largement au dessus des normales de saison. 25° de maxi à Paris pour une fin Septembre, soit une valeur qui est donc déjà, 11-12° à 13 -14° au dessus des normales de saison , donc déjà des valeurs historiquement et mème millénairement voire mème bi-millénairement élevées pour la saison !

    Michelin 1
    2/3 :Donc évidemment le jour ou a eu 30° de maxi (fin Septembre) fut donc lui aussi absolument mémorable et sans précédent (il me semble ?) dans l'histoire des mois de Septembre car 30° à Paris fin-Septembre c'est quand-mème de 15-16° à 17-18° voire 19° au dessus des normales de saison soit donc des températures, au minimum, tri-millénairement chaudes/douces élevées pour la saison voire mème carrémént (faut le faire quand-mème !) des températures absolument quadri-millénairement chaudes/douces ou élevées pour la saison.Car ce sont quand-mème, (pour une fin Septembre), des températures abosolument incroyables, impensables, hallucinantes et délirantes.Bref bien plus qu'historique !! Ceci dit c'est vrai qu'il a fait un peu moins chaud/doux pour la saison dans l'ensemble mi-septembre (du 10/09 au 19/09) puisque les températures maxis ont été majoritairement inférieures à 20° , souvent situées vers 16-17° voire 18° de maxis,soit quasiment dans les normales de saison pour une mi-Septembre. (Elles se sont, dans l'ensemble de cette décade, au moins franchement approché des normales, elles les ont au moins effleuré tout au restant, dans l'ensemble de cette décade, très très légèrement au dessus encore malgré tout).Mais elles (les températures moyennes de cette décade de mi-Septembre) sont quand-mème majoritairement restées encore un tout petit peu, très très légèrement (vraiment pas grand chose) au dessus des normales de saison, d'environ 0 à 1° voire 2° au dessus tout au plus. Il n'y a eu mieux qu'un seul voire 2 jours tout au plus ou les températures maxis de Paris ont été pour ainsi dire pile poil dans les normales , quand il a fait 15 à 16° voire 17° de maxi sur Paris. Mais par contre il n'y a eu aucun jour de tout le mois de Septembre ou les températures maxis n'ont été (ne serait ce que d'un tout petit degré) en dessous des "normales" (et non "moyennes" attention !! Je différencie les 2 je le rapelle !!) de saison .Ce qui fait donc qu'au final ce mois de Septembre (si on fait la moyenne globale sur le mois) a donc été (au minimum) historiquement chaud (ou doux !?) voire mème millénairement chaud (ou doux !?) pour la saison.

    Michelin 1
    3/3 :Coté précipitations, ou coté globalement sec ou humide, bon ben la ca va aller très vite, j'ai comptabilisé au total 16 jours sans la moindre goutte de pluie sur ma commune, (soit pile, de justesse, le nombre de jours suffisants pour que le mois soit globalement beau et sec) ce qui fait donc que ce mois de Septembre 2013 a donc été (mème si de justesse) globalement beau,sec et anticylconique sur ma région, mème si coté hauteur d'eau cumulée par contre le résultat pourrait plutot amener peut-ètre à dire le contraire. Un mois de Septembre qui a donc été (sur ma région) a peu prèt (ou presque )comme d'habitude depuis au moins 2003 inclus , donc pour la 11 voire 12ème fois consécutive globalement sec ,car jamais moins de 16 à 17 jours ( sur les 30 que comprend le mois) sans la moindre goutte de pluie. Il a donc été a peu prèt aussi beau,sec,anticyclonique mais peut-ètre quand-mème un tout petit peu moins ensoleillé que d'habitude (plus comme Septembre 2012 quoi) en nombre d'heures.Donc un ensoleillement peut-ètre assez franchement déficitaire finalement.Je disais dans mes PS que je ne voyais aucune raison particulière à ce que Septembre 2013 soit franchement différent de d'habitude donc du coup j'ai presque eu raison mais bon en mème temps je n'avais pas vraiment fait de PS réelle pour Septembre...

    Pat50
    Quelle blablatterie indigeste !!
    18/10/2013Signaler

    Mickou22
    Comme vous le dîtes Pat50 pas très chauds mais aucunement froid comme ce fut le cas jusqu'aux années 80.

    Pat50
    Non, pour février 91 et janvier 97 , on peut dire (très) froid. Et hivers 2006 et 2009 largement en-dessous des moyennes , même s'ils ne furent pas ,je le concéde, comparables aux hivers 63 , _85 ou 87 exceptionnels .
    18/10/2013Signaler

    Jan Anz
    Les prévisions oscillent entre l'hiver du siècle et un hiver doux...Il est d'ailleurs bien plus facile d'annoncer de la douceur que du froid. Et pourquoi pas les deux, une alternance de périodes douces et froides ? C'est bien possible aussi.

    Nicos 73
    Je rappelle a tous ceux qui fantasme sur un hiver doux,que se genre d'hiver et souvent suivit d'un été tous pourris.

    Pat50
    Aucun lien entre le temps de l'hiver et celui de l'été suivant.
    18/10/2013Signaler

    Mickou22
    Par contre grosse incohérence. M. Crépêt annonce sur une vidéo LCM qui vient de sortir un hiver qui pourrait être un peu froid et sur cette page on annonce doux. Même LCM a des avis contraires sur son site. C'est incompréhensible. Il n'y a même pas d'échange d'information avec du personnel qui travaille ensemble.

    Nicos 73
    Comme on dit dans ma boite:IL FAUT COMMUNIQUER!!!!
    19/10/2013Signaler

    Orlando Delaby
    Aujourd'hui, tout le monde se contredit concernant les prévisions saisonnières pour cet hiver. Reparlons de l'hiver 2013-2014 en novembre prochain. Je pense que l'équipe de la Chaîne météo devrait parler de la douceur anormale (en Europe de l'Ouest)et expliquer quels facteurs l'a provoque. Il faut dire que les nuits sont exceptionnellement douces près de la méditerranée et dans le Sud-ouest (où on ne descend pas en-dessous de la barre des 15°C depuis la mi-octobre. Il faudrait également parler d'avantage de la moyenne des températures 1980-2010 dans la "Question du jour"(pour comprendre pourquoi les météorologues se fondent là-dessus ?)...

    Orlando Delaby
    L'hiver 2013-2014 sera ((peut-être)) plus doux que la normale. Il faut arrêter de croire qu'une prévision saisonnière est aussi fiable qu'une prévision à 7 jours. Bref, parlons plutôt de la douceur exceptionnelle depuis la mi-octobre. Un automne doux a-t-il une quelconque influence sur l'hiver ? Aussi, expliquez (si possible) pourquoi certains automnes sont doux et si cela aurait un rapport avec le réchauffement climatique (ces dernières années). Je conseille à la Chaîne météo d'expliquer tout ça en faisant une vidéo (assez complète)...

    Lebogoss
    Cette douceur n'est vraiment pas exceptionnelle, pourrions nous tirer des conclusions globales sur une situation locale ?...
    20/10/2013Signaler

    Nicos 73
    Il faudrait aussi parler des personnes qui l'hiver dernier parlait d'un refroidissement parce qu'il neigeait et qu'il faisait froid!(une chose il est vrai INCROYABLE en hiver!).Un dernier point,de nombreuses personnes continu à dire que l'hiver dernier a été très froid,alors que s'est faux,il a été normale. Allez faire un tour sur le site de météofrance,et consulter le bilan de l'hiver 2012-2013.
    21/10/2013Signaler

    Pat50
    Je n'ai jamais dit le contraire Nicos : seul février a été assez froid l'hiver dernier. Par contre , mars et début avril ont été très froids ( proche des records pour mars , voire record pour certains endroits) et exceptionnellement enneigés , puis mai pas très chaud non plus , ce qui a donné un printemps nettement plus froid que la moyenne.
    22/10/2013Signaler

    Nicos 73
    Le commentaire que j'ai posté précédemment ne s'adressait pas particulièrement a toi.Mais il est vrai que le printemps ayant été mitigé cela a donné l'impression d'un hiver rigoureux.
    22/10/2013Signaler

    Orlando Delaby
    L'hiver pourrait être très froid et le plus rigoureux de ces 100 dernières années. La douceur automnale actuelle ne veut rien dire. C'était une situation connue depuis maintenant quelques décennies. Pourtant, personnellement, j'ai l'impression que cet automne laisse présager un hiver horrible. Les 30°C à Bastia sont peut-être un signe que le temps se détraque de plus en plus. L'hiver prochain pourrait être historique selon deux météorologues (l'un Allemand et l'autre Américain). Ne sous-estimons pas ces opinions aussi rapidement. Ils ont peut-être raison... Après tout, la banquise arctique a beaucoup récupéré en glace cette année...

    Lebogoss
    La banquise arctique n'a quasiment rien récupéré cette année. Ne dites pas n'importe quoi voyons...
    20/10/2013Signaler

    Doudouce02
    oui effectivement elle s en sort plutot bien cette annee
    23/10/2013Signaler

    Orlando Delaby
    Je pense personnellement que l'hiver sera plus doux que d'habitude. Ca ne veut pas forcément dire qu'aucune vague de froid ne concernera la France. Finalement, les prévisions saisonnières sont beaucoup plus fiables (un mois avant la saison).

    Lebogoss
    Les prévisions saisonnières sont très peu fiables, même un mois avant.
    20/10/2013Signaler

    Jan Anz
    C'est une blague ? Les prévisions saisonnières c'est en fait du domaine de la recherche scientifique et ne sont au mieux capables que de donner une tendance à l'échelle hémisphérique donc très vague sur plusieurs mois et sur le continent européen un mois avant tout juste ! Cette années toutes les possibilités sont envisageables pour l'hiver, je dirais même plus que l'année dernière tant les jeux sont ouverts.
    21/10/2013Signaler

    Pat50
    Si, Lebogoss, la banquise avait retrouvé son extension hivernale dès novembre 2012 et a gardé un niveau acceptable et nomal cet été par rapports aux dernièes années.

    Lebogoss
    Oui certes pat50, mais il n'empêche qu'elle n'a quasiment rien récupéré ( elle a récupéré très peu de sa superficie en vérité ) puisque la banquise arctique ne se reforme que très lentement et ce n'est pas en une année qu'elle va récupéré son volume des années 60. Si nous continuons dans cette voie, on aura peut-êtres un espoir de voir sa superficie augmenter au lieu de la voir diminuer.
    22/10/2013Signaler

    Pat50
    Encore faux Lebogoss : après une fonte et donc réduction de superficie importante au cours de l'été 2012 , la banquise arctique s'est reconstituée de façon précoce dès début novembre 2012 , et retrouver une extension hivernale importante jusquà avril 2013. Et durant cet été elle a gardé un bon niveau (en superfificie), non atteint depuis 1996. D'une manière générale la banquise arctique , épaisse 50 cm à 3 m maximum se reconstiutue très vite avec l'hiver polaire.
    05/11/2013Signaler

    Dudulle22
    L'hiver sera froid ou doux ? (J'espere le froid car je suis une personne qui adore la neige!)

    Reflexion321
    Moi aussi j'adore la neige,je me souviens du 12 mars 2013 dans le Nord,le blizzard et les congères c'était fabuleux;j'espère revoir ça un jour bien que LCM nous prédise un hiver plutôt doux,l'avenir nous le dira.
    23/10/2013Signaler

    Orlando Delaby
    C'est tellement compliqué de prédire la météo pour les mois à venir. Déjà qu'il est difficile d'obtenir une très bonne fiabilité à 7 jours

    Rubis
    Exactvous inquietez p as le froid de russie redescendra en janvir ou février!je misstoujours su un hiver tardif et printemps très tardis.on en reparlera!de plus cest du 10 octobre!donc ca fait presqueun mois et l'été ayant été prévu frais on a vu que le contraire s'est produit..donc.. jen y crois pas beaucoup..tous les modèles vont pas dans ce sens..mais dans le sens d'un hiver tardif quon aura on aura des surprises!!
    04/11/2013Signaler

    Rubis
    difficile oui!aucu site n'ayant les memes prévisions..on peut pas encore etre sur.Surtout que l'été était annoncé frais en juin,voyez le résultat!on a eu tout'inverse...donc jy crois guère..on verra mais une chose est sure,ce froid qui sévit en Russie nos atteindra tot ou tard soyez en sur!!il redescendra plus tard que tot mais vous verrez.Noel au balcon..vous connaissez la suite...La marge d'erreur est très importante passé deux mois,donc pour novembre et décembre ok pour après,je suis sceptique..fiabilité en chute libre...
    04/11/2013Signaler

    Mickou22
    Tiens LCM n'a pas changé de version pour une fois. Espérons ne las avoir toutefois un hiver doux comme le dernier hiver, où le froid s'est retrouvé au printemps

    Reflexion321
    Je note quand même une rectification,la dernière fois LCM annonçait janvier et février perturbés et doux avec faible risque de froid,cette fois-ci c'est avec risque de froid,l'adjectif faible a disparu,tant mieux!
    05/11/2013Signaler

    Doudouce02
    ils relancent le debat !!!!prochaine re-actualisation le 10 dans la journee.et certainement la un hiver moyen .ils sont passe par le froid le doux maintenant .les previsions de cet hiver 2013/2014 sont apparament tres complexes et tout aussi imprevisibles.

    Rubis
    Attendez pour janvier et février et mars!on en reparlera!!vous pariez sur un été frais et bien on a vu le résultat :été chaud très chaud!je mise sur février mars et avril froid plus froids que prévus!!vous ne savez rien encore!a deux mois ca peut évoluer fortemnet!je parie l'inverse de ce que vous dites en janvier pas de douceur en février et mars;linverse!!tout les modèles sont pas en accord avec vous!certains voient le froid en février et mars et avril!alors attendons!!de plus ce sont des hypothèses pas des certitudes!le froid de russie redescendra tot ou tard jen suis certaine..vous verrez!

    Doudouce02
    personne ne sait reellement le temps a venir souvent c est l inverse de la chaine meteo.je parle pr les grandes tendances
    05/11/2013Signaler

    Mom13
    Encore un hiver de merde... super.............. fait chier :@ J'espere que vous vous trompez et qu'on aura du froid au moins sur janvier/février ce serait le minimum déja que les hivers sont court dans ce pays......

    M0um0une
    trés bien expliquer merci

    M0um0une
    trés bien expliquer merci

    Elodieee
    a quand une reactualisations svp??

    prévisions France

    mer
    17
    nuit
    SERVICES PARTENAIRES
    SERVICES PARTENAIRES

    C'ÉTAIT IL Y A UN AN

    SERVICES PARTENAIRES
    SERVICES PARTENAIRES