ACTUALITES - France & Étranger

Juillet 2013 : le plus chaud du siècle en France ?

Actualités - Publiée le samedi 27 juillet 2013 par La Chaîne Météo

Réagir
20
Actualités France - France - Chaleur
Crédit : la chaîne météo
Après un printemps maussade, l'été 2013 est particulièrement chaud sur le pays. C'est surtout le cas depuis début juillet, après un mois de juin contrasté, déjà chaud à l'est, mais frais et très humide à proximité de l'Atlantique. L'excédent à l'échelle de la France dépasse les 2°C pour juillet, alors que les derniers jours resteront au-dessus des moyennes de saison.

En moyennant les relevés météo des vingt plus grandes villes françaises et en les reportant à la moyenne 1981-2010 (période de 30 ans traditionnellement utilisée en météorologie pour lisser la variabilité climatique), les 25 premiers jours de juillet affichent un excédent de +2,1°C. Si les minimales présentent une douceur relativement modérée (+1,5°C), les maximales surpassent par contre de près de 3°C les standards habituels.

L'excédent le plus important se situe dans le sud-ouest, équilibrant un mois de juin très maussade. A Bordeaux, la barre des 30°C a été dépassée 18 jours consécutifs entre le 6 et le 23 juillet, il s'agit d'un record absolu, qui n'a même pas été atteint en août 2003. Sur l'ensemble du mois, le bilan thermique en Aquitaine est de +3,5°C. A contrario, les régions où les températures ont été presque "normales" sont les côtes de la Manche avec la présence du vent de nord-est, et certains secteurs de la région PACA et de la Corse, exposés aux brises.

Le deuxième mois de juillet le plus chaud

Juillet 2013 n'est pour l'instant dépassé que par juillet 2006 (+3,5°C à l'échelle nationale) et par juillet 1983 (+2,5°C). Toutefois, vu les derniers jours largement excédentaires qui s'annoncent, notre mois pourrait bien rattraper cet écart pour se classer en deuxième position de l'histoire. Il va en tout cas permettre d'afficher un excédent thermique pour l'année 2013 sur de nombreuses régions, après un long hiver et un printemps humide.

Nous avons noté trois périodes distinctes. Après trois jours faiblement perturbés en tout début de mois, le temps est devenu très ensoleillé sur l'ensemble du pays, avec une chaleur modérée au nord, et déjà très forte sur les régions méridionales. Cette situation a perduré jusqu'à la semaine dernière, de nombreuses régions n'ont pas relevé la moindre goutte d'eau sur la moitié nord.

Depuis le 17 juillet, les fortes chaleurs se sont généralisées à s'intensifiant encore. Lundi a été la journée la plus chaude du mois, avec 32 à 38°C du nord au sud. Le temps a souvent tourné à l'orage, même si ces passages ont été brefs et relativement modérés, sauf sur certains secteurs de Bourgogne, de Normandie ou du Limousin.

Les 40°C, c'est pour ce week-end

Pour faire rentrer ce mois de juillet dans l'histoire, il manque encore une valeur extrême, à plus de 40°C. Les maximales atteignent régulièrement 36-37°C en vallée du Rhône, ce qui n'est pas exceptionnel. Néanmoins, ce week-end, une forte advection d'air chaud en altitude provoquera un épisode caniculaire remarquable dans le sud-est. On relèvera fréquemment 38 à 40°C de la cuvette grenobloise à la basse vallée du Rhône, ainsi que sur le sud et l'ouest de la Corse, où soufflera un léger sirocco.

En fonction de la situation prévue jusqu'en milieu de semaine prochaine, juillet 2013 devrait donc être l'un des mois estivaux les plus chauds. En Aquitaine ou en Poitou-Charentes, il pourrait même dépasser 2006. Quant au mois d'août, il semble devoir débuter par une récurrence de coups de chaud suivis d'orages.

Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
  • Reporters - Megara - Ciel
    Crédit : crisv

Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
Réagir
 

prévisions France

sam
25
soir
SERVICES PARTENAIRES
SERVICES PARTENAIRES

C'ÉTAIT IL Y A UN AN

SERVICES PARTENAIRES
SERVICES PARTENAIRES