ACTUALITES - France & Étranger

Objectif Pyrénées !

0
Réagir
Actualités - par

A l'occasion du Tour de France cycliste, La Chaine Météo vous propose de redécouvrir les belles régions

0% played
A l'occasion du Tour de France cycliste, La Chaine Météo vous propose de redécouvrir les belles régions françaises traversées par les coureurs. L'occasion de revenir sur quelques principales caractéristiques géographiques et climatiques de ces paysages et d'avoir l'air cultivé en société (ou en terrasse). Cette fois-ci, les Grandes Pyrénées étaient à l'honneur.


Entre l'albigeois et les Pyrénées, les cyclistes ont traversé la plaine toulousaine sous un soleil de plomb, avec en ligne de mire la ligne bleue et blanche de la chaîne montagneuse, encore partiellement drapée de neige. Un vrai régal pour les yeux ! Par la suite, la deuxième étape de haute montagne de ce Tour 2013 aura mené les coureurs de Bagnères-de-Luchon à Bagnères-de-Bigorre, dont la marque de fabrique est l'incontournable Pic du Midi (photo ci-dessus proposée par le site internet du Pic du Midi).


Entre plaine et sommets enneigés

Cette année, après un hiver long et tardif, l'enneigement restait remarquable en ce début juillet sur la barrière pyrénéenne. D'autre part, après les intempéries du mois de juin, de nombreuses routes de montagne présentaient encore les stigmates des inondations. Les accès à certains tronçons de haute montagne n'étaient pas encore tous pratiquables (col du Tourmalet par exemple, qui ne voit pas passer les coureurs cette année). En contrepartie, le retour de la chaleur accentuant la fonte des neiges, les torrents et cascades étaient en pleine forme !

La région traversée offre donc trois types de paysages : la plaine - souvent desséchée - entre Albi et Toulouse, jusqu'au seuil du Lauragais (ligne de partage des eaux entre le versant méditerranéen et le versant atlantique); puis les collines du piémont pyrénéen, aux confins de l'Aude et de l'Ariège; et enfin la montagne pyrénéenne en elle-même, formant une barrière ininterrompue le long de la frontière espagnole, constituée de dizaines de sommets de près de 3000 m d'altitude.


Les glaciers des Pyrénées ?

Profitons de l'occasion pour préciser qu'il existe des névés (plaques de neige glacées persistantes) et des glaciers sur les plus hauts massifs pyrénéens : ceux de la Maladetta (dont le Pic d'Aneto est le point culminant de toute la chaîne, de l'autre coté de la frontière espagnole); ceux du massif de Néouvielle, du Vignemale et de Gavarnie (Hautes-Pyrénées) pour l'essentiel; on les trouve parfois dès 2600 m d'altitude, jusqu'aux cimes (3000 à 3400 m). Comme pour les Alpes, ces glaciers sont affectés par un fort recul depuis le 19 ème siècle en raison du réchauffement climatique réçent, mais ces dernières années, l'occurence d'hivers très enneigés stabilise quelque peu leur recul...(En savoir plus : cliquez ici).


Climat : entre canicule et neiges éternelles


Bien que le terme "neige éternelle" soit impropre (les neiges se renouvellent sans cesse et doivent être appelées "neiges persistantes"), sa tournure poétique convient bien aux sommets pyrénéens : dans un contexte de climat méridional, sec et chaud, les Pyrénées offrent en été un écrin de fraicheur (tout étant relatif car il peut faire très chaud jusqu'en haute altitude), où les verts alpages se partagent les hauteurs avec une multitude de lacs d'origine glaciaire, de plaques de neige et de torrents puissants (vallée du Lys à Bagnères-de-Luchon, ou encore Pont d'Espagne à Cauterets...).

Les Pyrénées offrent le climat montagnard le plus méridional d'Europe (exception faite de la Sierra Nevada dans le sud de l'Espagne et des Apennins en Italie). C'est le climat des extrêmes selon l'orientation des vents : lorsqu'ils viennent du nord-ouest, l'humidité est bloquée par la barrière montagneuse et peut engendrer de très forts cumuls de pluie (et de neige en altitude selon la saison). Lorsqu'ils remontent du sud, ils s'assèchent et réchauffent la masse d'air (" effet de Foehn "), entrainant la canicule sur le piémont.

Le piémont, justement, est une zone transitoire avant la plaine (et au " pied des monts "), où il peut faire très chaud (comme à Tarascon sur Ariège ou encore à Ax-les-Thermes et Quillan, dont le climat est déjà presque méditerranéen, aux confins des Pyrénées-Orientales et de l'Aude). La barre des 35°C est souvent atteinte, mais les nuits y sont plus respirables...

Quant à la plaine toulousaine et au seuil du Lauragais, souvent battus par les vents aux inter-saisons (Tramontane soufflant du nord-ouest ou vent d'Autan remontant du sud-est), elle est souvent surchauffée en été, sous un soleil de plomb. Quelques violents orages formés sur les Pyrénées s'aventurent parfois jusqu'à la plaine, mais ils sont généralement brefs, quoique violents et accompagnés de chutes de grêle...


Retrouvez ici les prévisions pour la région Midi-Pyrénées, et par téléphone au 32.01*


  • Actualités France - France - Climat
    Crédit : la chaîne météo
  • Actualités France - France - Climat
    Crédit : la chaîne météo
  • Actualités France - Bagneres-de-Bigorre 65200 - Climat
    Crédit : la chaîne météo
    Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
    Réagir
     

    prévisions Midi-Pyrénées

    SERVICES PARTENAIRES

    C'ÉTAIT IL Y A UN AN

    • Demain : ensoleillé après les gelées
    • Ce week-end : plus de soleil au sud
    • Aujourd'hui : la matinée la plus froide de la semaine
    • Neige sur les massifs de l'est : vos photos sur La Chaîne Météo
    • Demain : la matinée la plus froide de la semaine
    SERVICES PARTENAIRES
    En continuant à naviguer sur notre site La Chaîne Météo, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques
    et de vous faire bénéficier de fonctionnalités et offres commerciales personnalisées. En savoir plus / paramétrer
    J'ACCEPTE

    --title--
    --content--